Aragami Shadow edition – Avis Test

PC PS4 Xbox One

Aragami Shadow edition – Avis Test


Sorti initialement en 2016, Aragami revient dans une version ombragée intitulée « Aragami Shadow edition« . J’ai testé pour vous la version Nintendo Switch qui aura comme avantage une fois de plus de vous proposer d’embarquer le jeu partout avec vous! Bonne lecture les amis si vous souhaitez en apprendre plus sur ce jeu de samouraïs.

Synopsis

Tout d’abord sachez que le DLC Nightfall qui fait partie de cette Shadow edition est la pré-quelle du titre original. Vous voilà donc prévenu si vous souhaitez démarrer le jeu dans sa chronologie scénaristique. Par contre si vous souhaitez découvrir le jeu selon sa sortie originelle, zappez la phrase précédente.

Dans Aragami Shadow edition, vous incarnez Aragami. Un esprit Samouraï invoqué par une certaine Kamiko. Cette jeune femme est emprisonnée dans la forteresse de Kyuryu et vous l’aurez compris, votre objectif sera de l’en délivrer. La particularité d’Aragami sera donc de se déplacer très facilement dans la pénombre et il sera quasi indétectable par les ennemis. Indétectable pas tout à fait en fait. Si vous êtes vraiment proche d’eux, les ennemis vous détecterons et il faudra être très rapide pour les exécuter.

Afin de libérer, délivrer….ok j’arrête la jeune Kamiko, vous devrez retrouver des objets magiques lui appartenant. Bien évidemment dit comme ça, la tâche reste simple mais les développeurs de chez Lince Works ont ajouté sur notre route des gardes de la confrérie de lumière… La lumière contre les ombres, ça se tient n’est-ce pas? Petit à petit vous en apprendrez plus sur Aragami, son passé et surtout vous remarquerez que lui aussi se découvrira. Je vous passe les détails histoire de ne pas vous spoiler votre aventure.

Aragami shadow edition

Gameplay

C’est dans la plus pure tradition de l’infiltration que ce Aragami se démarque. En effet, après quelques minutes de jeu, vous remarquez à quel point il faut être discret pour évoluer dans les niveaux sans être vu. Inspiré, et ça se ressent fortement, par un certain Tenchu. Le titre se démarque également par ses graphismes en cel-shadding mais j’y reviendrais plus tard. La prise en main est particulièrement bien faite et rapide. Un premier niveau didacticiel vous montre la voie et après, vous êtes partis.

Aragami shadow editionDonc comme je vous le disais, l’infiltration sera la clé du succès ou plutôt de la réussite. Vous devrez aussi jouer du katana avec les ennemis mais, si vous êtes maître dans l’art de la discrétion, vous pourrez tout aussi bien finir un niveau sans même avoir à faire à un ennemi. Vous pourrez aussi utiliser des leurres crées à partir d’ombres. J’ai trouvé cette spécificité en particulier très bien exploitée de la part du studio. Au menu, vous aurez aussi de l’invisibilité, la possibilité d’aveugler les ennemis, utiliser un vortex d’ombres pour éliminer plusieurs ennemis qui passent dessus, des kunaïs pour éliminer vos cibles en un coup, mais aussi voir les ennemis à travers les murs.

Toutes ces compétences se débloqueront au fur et à mesure de votre aventure bien évidemment. Attention toute fois que ces compétences ne pourront être utilisées que 2 fois. Si vous souhaitez les réutiliser vous devrez vous recharger dans une espèce de temple.

Aragami shadow editionBande son et graphismes

Les musiques collent parfaitement au titre. Que ce soit au niveau des combats, des lieux, tout est bien fait. Par contre, seule petite ombre au tableau sur ce point, c’est les doublage. Pas top à mon goût et on remarque clairement que ce n’est pas là que le studio a voulu investir les derniers euros qu’il leur restaient….

Graphiquement le titre hérite d’un aspect visuel en Cel-shading très joli mais un peu trop polis à mon goût une fois encore. Ce qui aurait fait la différence ici ce serait de détails dans les textures. Là, je n’aurais rien eu à reprocher à ce Aragami Shadow edition. Du côté du level-design rien a dire. Je pensais jouer à un jeu qui resterait le même en terme de niveaux et d’univers. Pas du tout! On passe d’un palais, à un cimetière en passant par un camp militaire, et en plus de cela, l’aspect vertical est superbement bien exploité.

Aragami shadow edition

Le côté infiltration de ce Aragami m’a directement charmé. Après quelques minutes de jeu, je savais que le titre allait me plaire. Si on fait abstraction des doublages, du manque de détails dans les niveaux, le titre est vraiment agréable à jouer. Comptez un peu moins de 10 heures pour venir à bout des 13 niveaux du jeu de base. Pour ce qui est du DLC Nightfall, comptez 2 petites heures en plus. Côté scénario, l’histoire se laisse découvrir et son dénouement est complètement inattendu. Vous allez être surpris les amis. Si, comme moi, vous êtes un fan de samouraïs et que Sekiro est trop dur pour vous, je vous  invite à craquer pour le titre. Le titre est disponible sur PS4, Xbox One, PC et Nintendo Switch.

Good

  • Côté infiltration bien exploité
  • Cel-shading superbe
  • Durée de vie
  • Level design top
  • Scénario et bande son top
  • Les pouvoirs des ombres juste jouissifs

Bad

  • Les doublages un peu foireux
  • Manque de détails dans les niveaux
  • Pas possible d'attaquer au corps à corps
7.1

Très sympa

Graphismes - 7.5
Gameplay - 7
Bande son - 7
Scénario - 7
«Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien.» Edith Piaf
Average User Rating 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up