Assassins Creed Origins – Avis Preview E3 2017

assassins creed origins

Assassins Creed Origins – Avis Preview E3 2017


En continuité avec tous nos articles de l’E3 2017, j’ai eu la chance d’essayer par deux fois le nouvel Assassins Creed Origins.

Le nouveau titre d’Ubisoft nous promet un renouveau de la licence avec plus de nouveautés dans le gameplay, une meilleure narration, mais aussi plus d’aspect RPG afin de donner une dimension nouvelle à cette licence vieille de plus de dix ans.

Je vous propose de découvrir mon avis sur la preview d’Assassins Creed Origins de ce pas !

Voile sur les filles, barques sur le Nil

Assassins Creed Origins nous propose d’incarner Bayek, un mercenaire qui deviendra l’un des membres fondateurs de la très célèbre confrérie des Assassins.

A une époque où les pharaons règnent en maître, la preview nous envoie directement à près de la moitié du jeu. Le but de notre session sera de prouver l’innocence d’un esclave, accusé injustement d’avoir volé une statue sacrée.

Le rôle de Bayek sera dès lors de retrouver les voleurs et de leur infliger un châtiment exemplaire. Après cela, il reviendra pour que cet innocent soit libéré de la torture infligée par un prêtre sur une place publique.

Les aigles ne volent pas avec les pigeons

On ne peut s’empêcher de penser à d’autres jeux de l’éditeur lorsque l’on voit les nouveautés les plus évidentes d’Assassins Creed Origins.

Par exemple, l’aigle qui peut faire le tour d’horizon et cibler des ennemis ou des objets récupérables comme dans Ghost Recon Wildlands. Ou les phases de combats plus en accord avec un For Honor. Ou encore un HUD et une balade à cheval très similaires à … The Witcher 3 !

Ce n’est pas anodin, notamment pour ce qui est du dernier point, puisque j’avais pu rencontrer Peter Gelencserex Senior Level Designer de The Witcher 3 il y a deux ans.

Et depuis, il a été recruté chez Ubisoft. Coïncidence ? Quoi qu’il en soit, oubliez la vision de l’aigle, puisque ici c’est l’aigle lui même qui vous permet d’identifier tout l’environnement vous entourant.

Plus haut, je vous parlais d’une volonté des développeurs d’apporter pas mal d’aspect RPG dans le jeu. Eh bien c’est à présent chose faite ! Nous allons pouvoir équiper notre héros de différentes armes qui lui accorderont plus de dégâts ainsi que des améliorations.

Je prends l’exemple de l’arc à flèche. Celui-ci pourra proposer une meilleure portée, plus de dégâts, ou encore plus de précision. Les armures et autres modifications esthétiques auront aussi leur part de rareté. Aussi, il sera possible de récupérer armes et armures sur vos ennemis.

Certaines seront certainement plus rares que d’autres et, comme un certain The Witcher, vous pourrez les comparer et observer les différents types de raretés pour chacune d’entre elles.

Un arbre de compétences a également fait son apparition. En effet, Bayek gagnera en niveau et vous devrez dépenser vos points de compétences en 3 branches différentes.

Vous aurez ainsi le choix entre la branche Chasseur, Guerrier ou Chercheur.

Le chasseur vous permettra d’améliorer vos skills à l’arc à flèche, de donner quelques fonctions à votre aigle (comme par exemple distraire l’ennemi en l’attaquant).

Le guerrier vous proposera de porter le coup fatal de façon plus spectaculaire.

Enfin, le chercheur pourra vous permettre de concocter des poisons et autres choses selon l’environnement et ce que vous aurez trouvé durant votre aventure.

LOTTO, à qui le tour ?

Fini les intelligences artificielles en carton et autres bêtises que l’on avait l’habitude de voir depuis Assassins Creed III.

Les gardes seront beaucoup plus vigilants, beaucoup plus agressifs et ceux-ci n’attendront plus leur tour pour se faire tuer.

Par ailleurs, vous devrez, vous aussi, vous accoutumer à un nouveau style d’approche au combat. Il ne s’agira plus de simplement parader ou attraper un ennemi et l’exécuter.

Ici, on parle de vraie joute à la For Honor où le timing et la précision seront de mises ! Bayek sera ainsi équipé d’un bouclier, d’un cimeterre et d’un arc.

Etant l’un des protagonistes de la confrérie des Assassins, ne vous attendez pas par contre à voir une quelconque lame…

Pareil pour le combo Parade+Execution. Celui-ci n’existe tout simplement plus ! Vous devrez voir votre jauge de rage monter au maximum pour seulement exécuter en appuyant sur les gâchettes.

Enfin, les gardes et autres ennemis n’auront plus le même niveau de difficulté. En effet, vous pourrez apercevoir le niveau de chacun d’entre eux et ainsi savoir si vous êtes apte ou non à vous mesurer à eux.

Sur le papier c’est beau, mais est-ce vraiment le cas ?

Ayant pu jouer par deux fois à la version Xbox One X, je peux vous assurer que c’est l’un des plus beaux jeux qu’il m’ait été permis de voir !

On voit également que le titre a subit une nette amélioration comparé à ses grands frères. Malgré tout, je dois rester indulgent car j’ai tout de même relevé quelques bugs et flous de mouvement sur cette version alpha.

Mais rien de bien grave en soit, puisque les développeurs ont encore largement le temps de proposer un titre qui, pour une fois, sera propre dès sa sortie.

Quoi qu’il en soit, les effets de lumières, les transitions du décor, les effets de mouvement de l’eau, et toutes les choses qui handicapaient la saga sont désormais de l’histoire ancienne.

Reste plus qu’à savoir si les autres versions (Xbox classiques, PS4 et PC) auront cette même qualité.

Le petit plus de cette preview

Après avoir exécuté ma mission, j’ai aussi pu me mesurer à l’arène. Celle-ci n’est pas un mode en particulier, mais plutôt un moment du scénario dans lequel Bayek devra se mesurer à divers barbares et autres romains. Dans cette partie du gameplay, il va falloir faire preuve d’habileté et de timing afin de pouvoir neutraliser les diverses vagues d’opposants. Une fois ces vagues éliminées, un boss se tiendra devant nous. À la fin du combat, vous aurez la possibilité d’épargner ou non la grosse brute.

Vous l’aurez deviné, Assassins Creed Origins laissera place à plus de choix pour le joueur. Souvenez-vous de ce moment fort gênant dans lequel vous aviez assisté à la mort de Desmond Miles… à présent vous aurez la possibilité de choisir l’issue de l’histoire !

Dernier point avant de vous laisser à ma conclusion. Sachez qu’à présent, vous pourrez explorer toute la surface de l’eau et y récupérer divers trésors. Vous aurez très certainement des missions à accomplir, voire même des animaux à exécuter (je pense notamment aux crocodiles).

Conclusion de cet avis

Jusqu’à présent, ce nouvel Assassins Creed Origins est bourré de promesse. La version Xbox One X est au top. Et les nouveautés, bien qu’inspirées par d’autres titres de l’éditeurs ou encore de CD Projekt Red, sont aussi un argument nécessaire pour croire encore en la magie de la confrérie des assassins.

Espérons que les bugs seront résolus avant la sortie et que le scénario tiendra la route, que ce soit en Egypte Ancienne ou dans le monde présent…

Si, bien entendu, il y en avait un, dans lequel on suivrait enfin l’évolution de Shaun et Rebecca.

Assassins Creed Origins sortira le 27 octobre 2017 sur Xbox One (X), PlayStation 4 et PC.



Precommande-Playerone.be-Les-Players-Du-Dimanche

Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.

1 Comment

  1. Bonjour ,
    Est ce que le jeux aura des niveaux de difficulté comme dans ghost recon widland par exemple ( facile , normal , hard etc )
    Merci .

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up