Beyond Two Souls – AVIS

PS3 PS4

Beyond Two Souls – Avis


*Cet avis ne prend pas en compte la version sortie sur Playstation 3
** Le jeu a été testé avec l’ordre non-chronologique des évènements

BEYOND…

Avant de commencer cet avis, il est important de vous rappeler à quel point les mondes du jeu vidéo et du cinéma sont liés. Les deux possèdent des bases scénaristiques autours desquelles évoluent des personnages aussi variés que peut le permettre l’imagination. On retrouve également dans les deux de la musique et une certaine atmosphère, une ambiance propre à chacun. La grosse différence réside simplement dans le fait que le joueur est un spectateur « actif » contrairement au spectateur d’un film qui sera « passif ».

Cette petite remarque est d’autant plus nécessaire lorsque l’on sait dans quel état d’esprit à été fait Beyond Two Souls. En effet, le soft s’amuse à utiliser les codes d’Hollywood tout en laissant le joueur décider de la trame à suivre. Cette volonté de faire de Beyond Two Souls un film « jouable » se voit même jusqu’à la conception de ses personnages.  Ellen Page et Willem Dafoe ont ainsi prêté leurs traits aux personnages principaux du titre, Jodie Holmes et le Docteur Nathan Dawkins, grâce à une méthode de Motion Capture avancée. Le résultat est tout simplement bluffant, notamment pour le personnage de Jodie.

 

BeyondTwoSoulsJodie-lpdd

Jodie, la modélisation impressionnante d’Ellen Page dans le jeu

 

Pour le scénario, Quantic Dream a laissé aux commandes David Cage, responsable déjà de l’histoire d’Heavy Rain et de Farenheit sur Playstation 2. Il met en scène Jodie Holmes, un agent de la CIA et attachée à une entité fantomatique baptisée Aiden, aux proies avec le S.W.A.T pour cause de trahison. Il est très difficile de faire le synopsis de Beyond Two Souls sans révéler quelque chose lié à l’évolution du joueur dans le jeu. C’est pourquoi je ne préfère pas m’étendre beaucoup plus longtemps sur le sujet. Certains aimeront ce thriller tinté de fantastique, d’autres lui reprocheront son étalement et sa mise en abyme qui coupent parfois le rythme de l’action. Il est également parfois difficile de s’y retrouver si l’on décide de suivre la voie non-chronologique des événements. Ce choix, ce sera également à vous de le faire lorsque vous débuterez la partie.

 

BeyondTwoSoulsChronologie-lpdd

La chronologie des événements n’est pas forcément celle du jeu

 

… TWO SOULS

Au niveau du Gameplay, celui-ci se divise en deux parties bien distinctes. Premièrement, vous contrôlez Jodie. Vous la déplacerez à l’aide du Joystick gauche et suivrez les différents QTE  afin de la faire interagir avec les éléments du décors ou personnages que vous rencontrerez. La prise en main est intuitive, facile et se voit donc ouverte au plus grand nombre de joueur. Cette qualité est également une faiblesse puisque certains pourront pester devant la facilité du titre. En effet, il est très rare de rater quelques chose et que si vous ne faites pas de choix, le jeu choisira pour vous l’option. Ainsi, je me suis vu embrasser un des personnages alors que j’hésitais quant à l’aptitude à adopter face à lui, être réservé ou sociable. Bref, ce n’est pas tellement  dérangeant, mais c’est à souligner tout de même. Pour ceux qui ont déjà joué à Heavy Rain et qui l’ont aimé, Beyond Two Souls devrait vous satisfaire. Pour ceux qui ont détesté, passez votre chemin ou alors peut-être que l’histoire plus fantastique vous comblera.

La seconde phase de Gameplay nous met aux commandes d’Aiden, l’entité qui suit Jodie depuis sa naissance. Nous sommes alors en mode FPS et nous balader librement, provoquant des action à l’aide de la touche L1 et des Joysticks. Bien pensées, ces phases permettent d’alterner les moments plus calmes avec Jodie et ceux avec un peu plus d’action. Sur ce point, le jeu ne déçoit pas et vous permet de jouer le méchant fantôme, ce qui est plutôt plaisant.

 

BeyondTwoSoulsGameplay-lpdd

Le jeu mélange habilement les phases d’observation et d’action

Fantastique ? Vous avez dit Fantastique ?

Graphiquement, le jeu ne révolutionne malheureusement rien et si la modélisation d’Ellen Page est bluffante, on ne peut pas en dire autant de certaines textures et de Willem Dafoe. On pourra pester devant quelques chutes de framerates durant les cinématiques interactives et cette impression de flou lorsque les personnages sont en mouvement. Bref, Quantic Dream a fait du bon boulot, mais pour un jeu sur Next Gen, on était en droit de s’attendre à mieux, surtout lorsque l’on voit la beauté de certains jeux d’aujoud’hui.

 

BeyondTwoSoulsMakingOf-lpdd

Willem Dafoe et Ellen Page prêtent leurs traits aux personnages de Jodie et Nathan

 

 

En bref, Beyond Two Souls n’a rien à envier aux thrillers fantastiques Hollywoodiens. Au contraire, le scénario prend le temps de développer les personnages et donc l’attachement qu’on éprouve pour eux s’en ressent. Si l’on adopte le style du jeu, on sera vraiment concerné par ce qui arrive aux différents protagonistes. Si pas, Beyond Two Souls ne nous fera ni chaud, ni froid, bien au contraire, on pourra éprouver de l’ennui.


 

Site officiel de Beyond Two Souls (Quantic Dream)


Good

  • La modélisation d'Ellen Page
  • Le scénario
  • Facile d'accès

Bad

  • Chutes de Framerates
  • Le soin apporté aux autres personnages
  • La lenteur du scénario pourrait en rebuter certains
8.1

Excellent

Graphismes - 8
Gameplay - 7.5
Bande son - 9
Scénario - 8
Je suis né, j'ai vécu et... bah j'ai pas encore mouru !
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
10
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up