League of Legends

Follow
6

User Avg

Challenge France LoL – Les Résultats

challenge france 2017

Challenge France LoL – Les Résultats


La saison régulière et les World Championship Series terminés, d’autres tournois / championnats / matchs se déroulent aux quatre coins du globe. Ces dernières semaines, ce sont les six meilleures équipes Française qui se sont affrontées, pendant le Challenge France, pour savoir quelle équipe allait représenter leur pays au niveau européen.

challenge france equipe

Gentside était la sixième équipe à rejoindre le Challenge France.

Le Challenge France c’est quoi ?

Le Challenge France s’est déroulé sur un mois, suivant le format identique du MSI : les 6 équipes étaient regroupées dans un groupe unique et devaient affronter à deux reprises chaque adversaire dans un BO1. Une fois cette phase terminée, le top 4 était qualifié pour des demi-finales en BO5. Les joueurs jouaient sur le patch de pré-saison.

Les six équipes ont été qualifiées comme suit :

  1.  Le top 3 du Challenge France précédent (mars 2017),
  2.  Deux équipes du classement des Underdogs, dont la partie ligue s’est déroulée en septembre,
  3.  La dernière équipe a rejoint le Challenge France en remportant le qualifier en ligne.
challenge France planning

Un mois de novembre bien rempli pour les six équipes en lice.

Six équipes pour une place de représentant Français.

Dans les six équipes reprises pour ce Challenge France nous retrouvons des noms connus, d’autres sont des nouveaux venus sur la scène LoL Française. Petit tour des équipes en lice :

  • GamersOrigin : La structure GamersOrigin a littéralement démarré l’année sur les chapeaux de roue. Après avoir décroché la troisième place du précédent Challenge France, elle a raflé les premières positions des plus grandes LANs organisées dans l’hexagone. Ni le Montpellier Esport Show, ni la Lyon Esport, ni la Gamers Assembly ne leur a résisté et il aura fallu attendre la DreamHack Tours pour les voir mettre un genou à terre. Suite à des problèmes de santé, le collectif titulaire n’a pu être aligné, ce qui a précipité l’élimination de l’équipe puisque Millenium en a profité pour l’éliminer. GO a ainsi pointé à une décevante 5e place dans la compétition. Le collectif aura toutefois vite récupéré du poil de la bête en allant chercher un nouveau titre lors de la saison de printemps des Underdogs, éliminant Team LDLC en finale sur un solide 3-0.

  • Team LDLC : Cela fait désormais plusieurs années que l’équipe LDLC est présente sur la scène française de League of Legends, mais elle a réellement pris son envol en 2016, lorsqu’elle s’est hissée à la première place du Challenge France en ne concédant aucune manche, quand bien même elle a trébuché par la suite en finale des playoffs, face à Millenium. Forts de cette expérience, les renards bleus auront entamé une année 2017 également brillante, allant décrocher la deuxième place du Challenge France et de la Lyon Esport dans la foulée, au cours d’une finale des plus serrées concédée 2 à 3 face à son grand adversaire de ces derniers mois, GamersOrigin. Toujours présents sur les podiums des plus grandes LANs françaises, c’est sans surprise que les joueurs LDLC ont décroché la troisième place de la Gamers Assembly, alors qu’à peine un mois plus tard, ils étaient sacrés champions de la DreamHack Tours en soufflant Millenium 3 à 1.

  • Solary : Si le nom Solary est tout nouveau, vous connaissez forcément cette équipe. Composée de cinq streamers anciennement connus sous le nom Eclypsia, elle ne manque pas d’ambition bien que son statut soit particulier. Là où les équipes classiques s’entraînent en toute discrétion et consacrent tout leur temps à l’aspect compétitif, Solary dévoile toutes ses communications en direct et se définit d’abord comme un groupe d’animateurs. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser des performances honorables.

  • Millenium : est sans aucun doute la structure française qui a cumulé le plus d’expérience sur la scène nationale et européenne de League of Legends. Si elle a connu ses heures de gloire lors des premières saisons, évoluant même en LCS Europe en 2014, elle a aussi traversé des périodes plus sombres. Après ses nombreux succès en 2016, terminant premier de la saison de printemps des Challenger Series, de la Lyon Esport et du Challenge France, l’équipe a perdu en puissance, jusqu’à se faire éliminer des EUCS. Focalisé un maximum sur la scène européenne, Millenium n’aura pas signé une saison 2017 brillante sur le sol français, échouant à la Lyon Esport et étant absente des autres grands rendez-vous. Malgré une deuxième place décrochée lors de la DreamHack Tours, les succès se sont fait rares alors que les changements de joueurs, eux, ont été nombreux.

  • Asus ROG : La ROG SCHOOL est un projet créé par Asus avec pour but de dénicher de jeunes talents afin de les former à devenir de véritables joueurs professionnels de League of Legends. Elle a notamment accueilli Darlik et Alexis « Chap » Barret. La promotion de cette année a été sélectionnée à l’issue d’un tournoi, sous le regard attentif du directeur de l’école Hadrien Noci, alias Thud, ainsi que du coach Louis-Victor « Mephisto » Legendre. Voilà déjà quelques mois que les heureux élus ont été sélectionnés et s’entraînent au sein d’un bâtiment spécialement dédié, la ROG Gaming House. Après quelques LANs comme la Gamers Assembly et la DreamHack Tours, qui auront été de bons premiers jets malgré des éliminations précoces, cette jeune équipe s’est déjà démarquée, par exemple en validant son ticket pour les playoffs des Underdogs d’été après avoir terminé la saison régulière devant des grands noms comme les ex Warlegends et ex Grosbill.

  • Gentside Esports : Pour accéder à la dernière place du Challenge France, Gentside Esports, structure très récemment sortie de terre, a dû faire ses preuves lors d’un tournoi de qualification. Bien que le nom Gentside n’ait jamais été directement associé à une équipe, l’entreprise accompagnait Beyond The Rift depuis presque deux ans. Son parcours lors des dernières LANs tricolores avait nourri beaucoup d’espoirs avec un top 8 à la Lyon Esport et la Gamers Assembly, ainsi qu’un top 4 lors de la DreamHack Tours.

Les résultats du Challenge France.

Comme on s’y attendait, les quatre premier du groupe sont GamersOrigin, Millenium, Team LDLC et Asus ROG. Les deux petits nouveaux, Solary et Gentside ont loin d’avoir été ridicules et on chèrement défendu leurs chances. Puissent ils continuer dans ce sens et monter les échelons jour après jours.

challenge france qualification

Pas vraiment de surprise pour le top 4.

Les demi-finales, quant à elles, ont été plus relevées. Nous avons pu assister à un affrontement croisé (1-4 et 2-3) dans lequel GamersOrigin n’a pas tremblé et a infligé in cinglant 3-0 à Asus Rog. La seconde demi-finale, remake de la finale 2016, aura vu un véritable combat de titans, les deux équipes se rendant coups pour coups. Millenium sortant finalement vainqueur 3-2 face à une team LDLC en pleine forme.

La grande finale aura donc vu s’affronter GamersOrigin face aux Millenium. Une « petite finale » sera jouée pour déterminer les 3ème et 4ème du Challenge France. Troisième place qui reviendra finalement à la Team LDLC, gagnante 3-1 face à Asus Rog.

Millenium va conserver son titre grâce à sa victoire 3-1 sur les GamersOrigin et représentera donc la France lors des compétitions européennes.

challenge france Millenium

Millenium conserve son titre et représentera donc la France.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up