The Witcher 3

Follow
9.3

Chef d'oeuvre

8.4

User Avg

Conflit The Witcher: faible consolation pour l’auteur

conflit the witcher

Conflit The Witcher: faible consolation pour l’auteur


Il y a presque 4 mois d’ici, nous vous avions parlé d’un conflit qui touchait CD Projekt. En effet, l‘auteur du roman, qui se nomme Andrzej Sapkowski, a fait une réclamation de 14.000.000€. Cette somme représente environ 6% du bénéfice fait par le créateur du jeu. Les avocats de l’auteur du roman « The Witcher » avait porté réclamation en se basant sur l’article 44 de la loi sur le droit d’auteur. conflit the witcher

« C’est une clause qui peut être invoquée lorsque la compensation remise à un auteur est jugée trop peu par rapport aux bénéfices obtenus grâce à l’œuvre originale de l’auteur. »

Ensuite, le studio s’était défendu en disant que sa demande était « sans fondement », car l’éditeur avait légalement obtenu le droit d’utiliser le travail de l’auteur. Effectivement, à l’époque, l’auteur n’avait négocié aucun pourcentage sur la vente des jeux. Néanmoins, les avocats avaient trouvé une faille: l’accord entre les deux parties ne peut fonctionner que sur le premier The Witcher, et non sur les suites.

Depuis octobre dernier, nous savions donc que CD Projekt et l’auteur allaient trouver une solution à cette histoire. Effectivement, cette histoire est importante pour l’image du studio qui a encore de belles années devant lui.

Andrzej Sapkowski, auteur du roman « The Witcher »

De l’eau coule sous les ponts

Récemment, selon la presse polonaise (via WccfTech), un arrangement dans la plus grande discrétion possible a été trouvé. D’ailleurs, il devrait être « signé » durant ce mois, et l’auteur en ressortirait en partie gagnant. En effet, le montant de la somme versé par CD Projekt n’est pas connu. Nous savons tout de même qu’il serait inférieur aux 14 millions d’euros demandés.

De plus, cette somme versée ne doit pas être vue comme un « dédommagement », mais plutôt comme une « forme de reconnaissance de son travail ». En espérant que la bonne relation continue, et pourquoi pas, une collaboration future.

Pour conclure, nous pouvons dire que tout est bien qui finit bien. Cependant, nous pouvons penser que le dénouement doit être bien plus complexe que cela, mais l’objectif du studio est réussi: ne pas trop se mettre sous les feux des projecteurs.

Que pensez-vous de cette histoire?

Réagissez avec nous dans les commentaires ou sur notre page Facebook.


Vous n'êêêêêêêêêtes pas prêêêêêêts !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up