Culdcept Revolt – Avis

Culdcept Revolt – Avis


C’est bien le premier jeu de la série Culdcept qui franchit nos frontières. Je ne vais pas vous cacher que c’était une première pour moi aussi, mais d’apparence le jeu avait tout pour le plaire. Culdcept Revolt m’a-t-il convaincu? Vous le saurez en lisant la suite!
La série The Culdcept célèbre son 20e anniversaire, ce jeu de cartes et de plateau addictif qui débarque pour la première fois en Europe avec des centaines de nouvelles cartes, des plateaux inventifs et un multijoueur palpitant !
Suivez Allen, une nouvelle recrue des forces rebelles de Free Bat dans un combat pour la liberté contre la tyrannie du comte Kraniss. Créez votre main, élaborez de nouvelles stratégies et dominez sur le plateau de jeu dans Culdcept Revolt !

Un jeu qui surprend par ses mécaniques

Un gameplay unique en son genre, c’est çà que propose Culdcept Revolt. Des dés, un plateau et des cartes. Voilà ce que contient l’essentiel du jeu mais ce qui a été fait avec est plutôt remarquable. On pourra sans détour parler de Monopoly dans sa façon de gérer les différentes cases du plateau.

Culdcept Revolt PlateauPremièrement lors d’une rotation d’une tour vous gagnez de la magie qui permet de payer le coût d’invocation de vos cartes. Et deuxièmement les cases vides vous ne permettent pas de construire des maisons. Mais vous y installerez l’une de vos créatures de votre main et pour ainsi conquérir une partie du territoire. Le but étant que l’adversaire s’arrête dessus et paye un droit de passage ou alors de vous confronter avec une des créatures de sa main. Le temps d’assimiler toutes les subtilités demandera pas mal d’heures de jeu avant de pouvoir être totalement maîtrisé.

Au niveau de ces duels on pourra faire allusion à la titanesque licence qu’est Magic, mais dans une moindre mesure. Chaque créature a un nombre de points de vie et d’attaque déterminé mais qui peut augmenter de deux façons différentes. Soit avec son élément s’il est renforcé par la case si elle est du même élément. Et/ou avec l’un de vos sorts éphémères au duel qui augmente ses statistiques. Les règles à ce niveau-là sont plutôt simples et s’acquièrent assez facilement.

Culdcept Revolt Combat

Les parties sont plutôt longues dans la mesure où l’aléatoire est une variable qui peut faire en sorte que ça s’éternise, le temps que le plateau commence à prendre forme. Mais il y a un petit remède pour cela qui pimente un peu les choses. En effet, certaines cartes vous donnent le droit de choisir ce que les dés vont décider en vous ciblant vous ou alors un adversaire. De quoi préparer quelques pièges. Et ce sentiment de contrer l’aléatoire est plutôt jubilatoire.

En somme nous avons là un gameplay totalement unique et je ne mâche pas mes mots. Certes la concurrence n’est pas au rendez-vous. Mais il est quand même appréciable à l’époque actuelle, de mettre les mains sur un jeu qui arrive à nous surprendre.

Une aventure vous attend, aurait-on préféré rester amnésique?

C’est avec un scénario bien propre au Japon que nous sont introduites les bases de Culdcept Revolt. Vous contrôlez Allen le héros de l’histoire, un jeune amnésique qui va tenter de retrouver la mémoire en s’initiant à nouveau en tant que Cepter. Il va se ranger du côté de la rébellion afin de lutter contre l’oppression et la tyrannie du comte Kraniss. Afin d’obtenir la liberté pour tous. C’est dans cet esprit que nous allons pouvoir apprendre pas à pas les bases du jeu. Malheureusement on se heurte très vite à un didacticiel plus que rebutant. Je tiens par contre à mettre la lumière sur un point qui pourra freiner pas mal de joueurs. La langue proposée pour l’entièreté du jeu est l’anglais uniquement. Donc si vous n’êtes pas un habitué de la langue, les choses peuvent devenir compliquées.

Malheureusement la suite de l’aventure n’est guère plus réjouissante, mais c’est un passage obligatoire pour débloquer l’entièreté des possibilités qu’offre le jeu. Le scénario manque de richesse dans ses dialogues ainsi que de profondeur. Vous l’aurez compris le solo n’est pas le point fort du jeu.

Heureusement on n’est pas en reste…

Là où le jeu peut vraiment débloquer tout son potentiel, c’est dans les parties multijoueurs. Disponible en ligne ou en local avec un maximum de 4 joueurs. C’est justement à quatre que l’expérience est bien plus amusante et offre des parties bien plus rythmées. La personnalisation des parties multijoueurs est plus que bien poussée. C’est donc dans ce mode que vous passerez la majorité de votre temps.

Culdcept Revolt DesVous pouvez également essayer d’amasser toutes les cartes du jeu (400) et ainsi composer vos Decks de 50 cartes à votre guise. Proposant une multitude de cartes de sorts et de créatures, les possibilités sont donc nombreuses. Par contre pour débloquer des cartes, le passage en mode solo est obligatoire.

Au final nous avons face à nous un jeu avec des bonnes idées plus ou moins bien mises en application. Mais l’expérience est entachée par un portage en anglais qui bloquera pas mal de gens. Ainsi qu’une progression des plus longues et un mode solo qui n’arrange pas grand-chose. Je ne tiendrais pas plus rigueur au graphisme, nous somme sur 3DS et les possibilités qu’elle offre sont limitées. Mais un effort aurait été tout de même appréciable.


Good

  • Son arrivée sur le territoire européen
  • Un gameplay original qui a le mérite d’exister
  • Personnalisation de son deck et des cartes à collectionner
  • Du multijoueur en ligne et local

Bad

  • Inévitablement le jeu totalement en anglais
  • Un mode solo assez fade et obligatoire
  • Visuellement très mal réussi
6.9

Sympa Sans Plus

Graphismes - 8.5
Gameplay - 7
Bande son - 7
Scénario - 5
“Le "politiquement correct" est la meilleure chose que l'on ait inventée pour permettre aux imbéciles de l'ouvrir et obliger les gens de bon-sens à la fermer.”
Average User Rating 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up