Desert Child

Follow
6.3

Sympa Sans Plus

9.7

User Avg

Desert Child – Avis test


Annoncé en 2017, Desert Child paraissait joli sur le papier. Son côté coloré en Pixel art et son aspect RPG semblaient prometteur. Avec un trait de la moto d’Akira, j’attendais vraiment d’en savoir plus sur le titre. Malheureusement, il s’essouffle avec des courses qui se ressemblent et un côté RPG mal exploité. Montez sur votre Hoverbike, je vais vous parler de mon test de ce Desert Child, réalisé sur Nintendo Switch.

Un petit bout d’histoire

Nous sommes en 2071 et le jeu commence par une course d’hoverbike qui vous met directement dans le bain. Vous incarnez un jeune coureur qui souhaite devenir champion de courses afin de gagner son billet pour Mars. Le jeu vous proposera des courses, de réparer votre hoverbike, de l’améliore et de vous nourrir. En gros, voilà ce que ce Desert Child a à vous offrir.

Desert ChildGameplay

Les courses en 1vs1 sont vraiment bien faites. Cette verticalité dans le gameplay est vraiment rafraîchissante. Vous devrez dégommer des télévisions afin de récupérer de l’argent. Cet argent vous servira à réparer votre bolide et à manger des ramen. Vous pourrez améliorer votre hoverbike en achetant des composants chez les marchants. Au début les courses sont intenses. Malheureusement, les courses se ressemblent et ce côté répétitif rend l’expérience lassante au bout de la dixième.

Entre 2 courses vous pourrez vous balader dans la ville mais attention ce n’est pas un monde ouvert. Votre but sera comme je vous l’ai dit, économiser 10 000$ afin de participer à la course ultime et tenter de gagner votre place pour Mars.

Desert ChildGraphismes

Le côté pixel art super coloré du jeu fait de ce Desert Child un très joli titre. Les effets de vitesse lors des courses sont bien représentées. La ville que vous explorez est criante de vérités et on prend plaisir à s’y balader et même parfois s’y perdre.

Desert Child

Bande son

Vous pourrez acheter des nouvelles musiques dans certaines boutiques, histoire d’avoir d’autres sons lors de vos courses. Les bruits d’armes, des explosions et des bolides sont bien reproduites. L’ambiance générale du jeu est chouette. Les personnages ne parlent pas, ce sera donc que du texte.

Desert ChildAvis et conclusion

Vous l’aurez donc bien compris, j’ai un avis assez mitigé sur ce titre de Oscar Brittain. Comme je vous le disais plus haut, ce Desert Child s’annonçait bien sur papier, mais malheureusement le titre s’essouffle rapidement. Les courses sont fun et nerveuses mais répétitives et on se lasse vite. Le côté RPG n’est pas fort exploité et c’est surtout votre hoverbike que vous devrez améliorer. Le côté nomade de la version Switch apporte son petit plus au jeu, histoire de faire quelques courses ci et là. Je vous conseillerai donc de mater quelques vidéos de gameplay avant de vous procurer le titre afin de ne pas être déçu.

 

 

Good

  • La touche pixel art
  • Les courses au début
  • Le côté nomade sur Switch

Bad

  • Le coté répétitif des courses
  • Un scénario que je cherche toujours
  • Pas de Multijoueur (en ligne) pour les courses
  • On s'ennuie même si la ville semble animée
6.3

Sympa Sans Plus

Graphismes - 7
Gameplay - 7
Bande son - 6
Scénario - 5
«Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien.» Edith Piaf
Average User Rating 0 User Reviews
9.7
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up