Deus Ex Mankind Divided – Avis


Je l’ai enfin reçu ! Deus Ex Mankind Divided ! À chaque sortie d’un nouveau Deus Ex, il faut avoir bien dormi avant et avoir l’esprit clair, parce qu’il faut s’accrocher ! Les histoires de ce jeu sont toujours bien ficelées, toujours très complexes, avec des bouts qui viennent se coller à d’autres bouts, des liens entre plusieurs histoires, etc. En gros, c’est plus un film, ou mieux encore, un livre, qu’un jeu vidéo niveau scénario. Et ce nouveau Deus Ex Mankind Divided en est encore la preuve. Alors si vous n’êtes pas biomécaniquement amplifié, accrochez-vous à votre culotte les filles, parce qu’on commence notre essai de ce nouvel opus !

deus ex mankind divided ecran intro

Ecran d’intro de Deus Ex Mankind Divided

Choisis ton camp

Commençons par une mise en situation. Comme dans le précédent volet de la saga dont il suit l’histoire, dans ce 4e Deus Ex, vous incarnez à nouveau Adam Jensen, un ancien soldat qui bossait dans la sécurité et qui a subi des opérations pour être amplifié (et pour ne pas mourir). Dans Deus Ex Human Revolution, il va traverser le monde pour mettre à jour un gros complot Illuminati qui vise à ce que les amplifiés soient les parias de la société, pour un retour à l’humain pur, sans amélioration. Pendant sa quête se déclenche un signal qui va rendre fou les amplifiés de la planète et vont commencer à faire du mal aux gens. Ce qui bien sûr va créer une division dans la société, une peur des amplifiés. Pas de panique, si vous n’avez pas joué au précédent Deus Ex Human Revolution, un résumé de 12 minutes vous est proposé quand vous lancez le jeu pour ne pas être perdu dans ce nouveau chapitre, ou pour simplement vous rafraîchir la mémoire.

Deus Ex Mankind Divided vous amène 2 ans après ces incidents. Le monde à peur des amplifiés. Ils sont mis dans des ghettos, sont contrôlés non stop dans la rue, doivent avoir des papiers, des certificats, etc. En gros, c’est la merde partout dans le monde !

deus ex mankind divided controle d'identité

Pas facile la vie d’amplifié

Le jeu commence avec Adam Jensen, qui depuis utilise ses super implants militaires au service d’une cellule antiterroriste, la Task Force 29, prêt à commencer une mission de capture/élimination de terroristes. J’utilise les deux mots, car pendant le briefing de mission, vous pouvez choisir entre utiliser des armes létales ou pas. Eh oui ! Vous avez des choix à faire ! Et c’est bien là tout l’intérêt du jeu ! Car tout au long du jeu, vous avez le choix entre tuer ou pas, aider ou pas, mentir à des pauvres gens ou pas, réprimander ou pas, etc. Une multitude de choix s’offrent à vous, ayant à chaque fois des conséquences sur l’histoire ou sur des gens. Mais je vous explique ça tout de suite, revenons à l’histoire ! Pendant cette mission, à la fin, ça va partir en sucette, parce qu’une armée d’amplifiée vont venir se joindre à la fête et tuer les gens que vous étiez venu capturer. Et c’est là que le jeu commence ! Qui sont ces gens ? Qui les a envoyés ? Que voulaient-ils réellement ? Trop de questions, et aucune réponse… Voilà le pitch de Deus Ex Mankind Division.

Des choix pas toujours faciles

Comme je vous l’ai dit, Deus Ex Mankind Divided vous laisse libre de vos choix. Vous pouvez réaliser des missions secondaires ou pas, vous entendez parler d’un truc, vous êtes libre d’aller y jeter un coup d’œil ou pas. Et même pendant une mission, secondaire ou pas, vous avez des choix à faire. Déjà, vous voulez la jouer bourrin et buter tout le monde, ou vous la jouer Splinter Cell et vous infiltrez discretos ?

deus ex mankind divided pièce piégée

On fait tout sauter ou on passe en douce ?

En parlant de ça, de la manière d’aborder une mission, je vais vous donner le meilleur conseil du monde pour ce jeu (et donner le premier gros reproche) : SAUVEGARDEZ VOUS-MÊME AVANT D’ENTRER DANS UN BÂTIMENT ! Le jeu à des sauvegardes automatiques, mais elles sont mal foutues. Parce que si vous faites une erreur, que vous avez fait le mauvais choix et/ou que vous mourez, vous allez revenir à une sauvegarde automatique qui vous empêchera de faire un autre choix que celui que vous avez déjà fait. OK, c’est un peu du cheat mon astuce. Oui je sais, faut assumer ses choix dans la vie. Mais parfois, quand vous avez 12 mecs qui vous tirent dessus, vous vous dites que ce serait peut-être mieux de passer par le conduit en fait, plutôt que vouloir tous les boxer… En tout cas, en sauvegardant manuellement avant de pénétrer dans un bâtiment d’une mission, ça vous permettra de bien fouiller les lieux, de découvrir les passages, de repérer les ennemis, et donc de pouvoir rejouer la mission parfaitement comme vous le souhaitez réellement et jouer à Deus Ex Mankind Divided dans les meilleurs conditions possibles.

Pour revenir au système de choix, il est assez fourbe, car lors des dialogues, vos choix ont un impact sur les personnages. Par exemple, vous allez sauver à un moment 2 personnes, mais au final, vous ne pourrez faire qu’un seul choix, n’en sauver qu’un… Mais lequel ? Un autre exemple, vous découvrez et démanteler une secte. Pendant votre discussion avec le Guru, vous pouvez soit le démoraliser en le cassant (verbalement je parle), soit lui faire comprendre qu’il fait fausse route. Et bien si vous lui dites qu’il n’est qu’une merde, il se tire une balle. Si vous lui dites qu’il fait mal les choses, il se mettra à pleurer. Encore un exemple ? Vous pouvez ou non balancer une femme à la police à un moment. La même femme que vous avez peut-être aidée avant… ou pas… Non, mais c’est sérieux quand je vous dis que vous avez vraiment une multitude de choix à faire et qui a une répercussion sur le jeu ! Et croyez-moi, un choix que vous auriez fait dans la vraie vie, vous le ne feriez pas dans le jeu à cause de ça, des répercussions que ça pourrait causer.

Mais sinon, ça donne quoi ?

Vous l’avez compris, Deus Ex Mankind Divided est un jeu avec une histoire de dingue, avec un système de choix impactant. Mais à part ça, qu’est-ce qu’il vaut ?

Bon, graphiquement, on peut dire que ce n’est pas dégueulasse ! Même si, parfois, on a l’impression d’être dans le 1er Deus Ex sur PC datant de 2000… Des voitures carrées, posées là, immobiles… C’est vraiment le plus choquant en fait. Après, bien sûr, on est sur du nextgen quand même, donc il y a de beaux effets, pleins de trucs à déplacer partout, des personnages bien modélisés, etc. Mais je sais, j’ai l’impression qu’il manque un truc pour vraiment dire que c’est un jeu de 2016 graphiquement parlant.

deus ex mankind divided graphismes

J’ai l’impression d’être sur le 1e Deus Ex parfois

Niveau gameplay, au début du jeu, on vous laisse le choix de choisir vos touches par rapport à une programmation prédéfinie. Soit vous jouez avec la configuration de Deus Ex Mankind Divided, soit de Deus Ex : Human Revolution, soit de Deus Ex de base, soit une autre. Pour l’immersion totale, j’ai pris la config de Mankind Divided. Et bien après plus de 12 h de jeu, je sais toujours pas d’instinct quel est le bouton pour m’accroupir, pour me coller au mur ou pour courir… Disons que la config de Human Revolution était plus instinctive, plus proche des autres jeux en FPS.

deus ex mankind divided les aérations

Les aérations sont vos meilleurs amis !

Je rapprocherais aussi un manque d’aide à la visée, même activée dans le menu. On sait tous que sur console, ce n’est pas pareil que sur un PC. Et une petite aide à la visée n’est jamais trop malvenue, surtout quand on n’est pas un hardcore gamer. Après, je ne dis pas que c’est injouable ! C’est juste un peu plus difficile de viser votre ennemi.

Par contre, le gros point noir du jeu, ce sont les dialogues ! Bon, parfois ça bug, les 2 personnages parlent en même temps. Ça, c’est à la limite excusable. Mais parfois, certaines réactions dans les dialogues sont absurdes ! Un mec se fait racketter par un groupe de méchants messieurs. Vous venez lui donner ce qu’il devait leur acheter hors de prix. Vous lui dites que c’est gratuit, qu’il ne doit pas vous payer, et sa réaction est juste : « ah c’est bien » sur un ton totalement plat de chez plat. Je ne sais pas, réagit un peu mon vieux ! On te dit que tu vas devoir faire un prêt à la mafia locale, et toi, t’as pas l’air plus content ou soulager que ça, surtout qu’on te sauve la vie ! Ça m’a un peu énervé, je vous avoue… Bon, après, ça ne gâche pas spécialement l’expérience de jeu. Mais les dialogues sont une des plus grosses parties du jeu, on s’attend quand même à ce que ce soit plus abouti.

deus ex mankind divided graphismes

C’est beau, mais je sais pas, ça à l’air d’être du déjà vu.

Conclusion

Deus Ex Mankind Divided est la digne suite de ces prédécesseurs. Toujours un jeu captivant, avec une histoire qui vous prend aux tripes et qui vous remet en cause pas mal de croyances à cause des choix que vous devez parfois faire. Après, graphiquement, il a l’air dépassé alors que le jeu vient de sortir, et les dialogues, en français en tout cas, pourraient être mieux joués. La maniabilité n’est pas top, mais reste acceptable.

En gros, c’est un jeu à y jouer absolument ! Et même si certains petits trucs vous chagrinent, passez outre et continuez à jouer parce qu’il en vaut clairement la peine !


Site officiel


Acheter le jeu PS4 sur Playerone.be

Acheter le jeu Xbox One sur Playerone.be

Acheter le jeu PC sur Playerone.be


Good

  • Histoire toujours bien ficelée
  • Une atmosphère réaliste
  • Des choix impactants

Bad

  • Des graphismes un peu faibles
  • Des dialogues un peu mous parfois
  • Un gameplay parfois difficile
8.6

Excellent

Graphismes - 8.5
Gameplay - 8.5
Bande son - 8
Scénario - 9.5
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
10
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up