Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory – Avis Test

PS Vita PS4

Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory – Avis Test


Avant que tu lises ce test, sache que j’ai joué au premier Digimon Story : Cyber Sleuth sur PS4. Ce dernier épisode racontant une histoire parallèle aux évènements de Cyber Sleuth, mon avis résulte d’une comparaison par rapport au premier. Donc, la note globale est celle d’un joueur qui n’est pas complètement en terrain inconnu en posant les mains sur ce Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory.

Sur EDEN, aucune place au hasard

Après une première aventure digitale dans le monde virtuelle d’EDEN en 2016 avec Digimon Story : Cyber Sleuth et un épisode Digimon World : Next Order, plus axé sur l’aspect gestion de ces petits monstres, les Digimons sont de retour dans un JRPG sur consoles Sony. Les mauvaises langues diront « le Pokémon de la Playstation », appelé le comme vous le voulez. En tout cas, dans ce Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory, (ils pouvaient pas faire plus long ?) on vit une histoire parallèle aux évènements de l’opus d’il y a 2 ans. Du coup, on retrouve des similitudes et on prend très vite ses marques. D’ailleurs, les développeurs de chez Bandai Namco, ont poussé le vice jusqu’à nous proposer de reprendre nos anciennes sauvegardes pour pouvoir y jouer sur ce dernier Digimon. C’est clairement une bonne idée, puisque ça permet aux joueurs de récupérer leurs données Digimons et donc de récolter des informations sur les monstres digitaux rencontrés auparavant (en 2016 donc).

Keisuke, c’est le nom du personnage que vous incarnez pour cette aventure… mais en fait pas nécessairement, puisque vous pouvez le modifier à votre guise et le renommer Mich-Mich par exemple, si le cœur vous en dit. Ce petit gars est un hacker qui vit à Tokyo et se retrouve au beau milieu d’une affaire d’usurpation d’identité. L’ado va rejoindre une équipe spécialisée dans le piratage, la Team Hudie, qui lutte pour la justice et le bien en résolvant de multiples affaires. D’ailleurs, l’histoire se passe entre Tokyo et EDEN, le monde virtuel où vivent et sont utilisés les Digimons. Et puisqu’on en parle, 320 Digimons sont « digitalisables », plus ceux qui sont fournis en DLC gratuitement dont je vous invite à les récupérer.

Digimon Story Team Hudie

La Team Hudie en réunion

Un gameplay simple et efficace

Là-dessus, si on le compare au premier Cyber Sleuth, le jeu n’a pas énormément changé. En effet, son système de combat en tour par tour simple, mais efficace, se base sur un enchainement de coups suivants une ligne du temps (ou ligne de Digimons) où vous pouvez voir quand sera votre tour et avec quel Digimon. Les combos entre digi-monstres sont toujours possibles et font pas mal de dégâts. En terme de combat, il y a moyen de se battre à plusieurs avec un invité qui n’est cependant pas contrôlable. Par contre, il existe un type de combat entre hackers, « Domination Battle ». Le but est similaire à un mode domination sur un FPS : gagner des points en récupérant des territoires et atteindre un nombre de points ultimes.

Au cours de votre partie, la Team Hudie recevra des cas, des affaires à régler dans le monde virtuel d’EDEN. Pour ce faire, l’équipe de hacker justicier possède un cybercafé dans lequel vous allez passer beaucoup de temps. En fait, il vous faudra vous connecter sur votre boite mail pour pouvoir choisir « les quêtes » dont vous voulez réaliser. Et cela, à chaque affaire fournie à la Team, ce qui peut vite devenir redondant. Néanmoins, vous n’aurez pas le choix, surtout si vous voulez récolter votre récompense, après une affaire durement résolue. Eh oui, tout travail mérite salaire ! J’ajoute, que la DigiFarm permettant d’améliorer ses digimons ainsi que le Colisée pour affronter d’autres joueurs en ligne sont encore présent.

Digimon les combats

Le système de combat de ce Digimon n’a pas changé

Des graphismes en demi-teinte

Point de vue esthétique, Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory n’a guère changé d’un poil par rapport au premier. On sent quand même que le jeu est aussi développé et doit tourner sur Playstation Vita. Certes, les personnages et Digimons sont relativement bien modélisé, façon Manga et on peut apprécié de voir Tokyo et son centre urbain. Par contre, pour les textures certains choix laissent à désirer. On aurait espéré mieux pour la version PS4, ou au moins une version amélioré pour console Next-Gen. Enfin, ce n’est pas le plus beau RPG de la console, mais dans l’ensemble ça reste jouable. La modélisation du chara design et certains environnements tokyoïte relèvent le niveau.

Digimon graphismes

On se promène dans Tokyo

Festival électro

Bon, on ne va pas tourner autour du pot, le jeu est une fois de plus en anglais. Malheureusement, pas de traduction française. C’est un élément important, surtout pour suivre l’histoire et comprendre un minimum qui vous êtes et ce que vous faites dans cet univers. Donc, pour les moins anglophones d’entre vous, ça risque peut-être d’être difficile. Tout du moins, si vous voulez apprécier ce Digimon à sa juste valeur. Sincèrement, c’est un vrai point négatif pour ce JRPG.

Enfin, niveau sonore, le jeu propose des musiques électro qui se fondent bien dans l’ambiance technologique des hackers et dans l’univers virtuel d’EDEN. Du moins, si vous n’êtes pas allergique à ce type de musique. Et pour la V.O., les voix japonaises sont de bonne qualité, le jeu d’acteur est bon avec pas mal d’humour. (petit clin d’oeil à Erika et son Memetan)

Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory n’apporte pas un réel vent de fraicheur à la franchise, mais il comporte son lot de nouveauté et une histoire qui tient la route. Avec un contenu et une durée de vie satisfaisante, on peut tiquer sur la qualité graphique qui n’a guère évolué. Dommage, mais dans l’ensemble, ce Digimon est un RPG qui se laisse jouer. Surtout pour ceux qui aiment collectionner et améliorer ses petits monstres.

Good

  • 320 Digimons !
  • Bonne durée de vie
  • Les nouveaux combats

Bad

  • Texte en anglais
  • graphismes à améliorer
6.6

Sympa Sans Plus

Graphismes - 5.5
Gameplay - 7
Bande son - 7
Scénario - 7
Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, pose-toi des questions...
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up