Digimon Story Cyber Sleuth Avis


Cela faisait longtemps que les Digimons n’avaient plus eu d’adaptation en jeu-vidéo sur console de salon. Sortit depuis le 12 mars 2015 au Japon, Digimon Story Cyber Sleuth débarque désormais en Europe sur PS4 et PSvita. Qu’en est-il?

Digimon ou… Pokemon?

Personnellement, j’ai toujours été fan de Digimon World 1er du nom sur PSX. C’est donc avec impatience que j’attendais ce Digimon Story cyber sleuth. Et … ça n’a rien à voir!

Alors que Digimon World proposait une sorte de Tamagotchi ou vous deviez vous occuper d’un seul Digimon en subvenant à ses besoins (nourriture, hygiène, entrainement, …), ici, vous devez constituer votre équipe de Digimon selon vos envies. Aucune nourriture, aucun popo perdu, aucun entrainement compliqué!

Le jeu se présente comme un RPG similaire aux jeux Pokemon. Les rivaux se croisent enfin!

Quel Poké ... Digimon veux-tu?

Quel Poké … Digimon veux-tu?

Digimon Story? Mais quelle story?

Vous etês un jeune hacker qui est contraint de résoudre un mystère: plusieurs personnes se connectant sur des forums en ligne (en VR) se retrouvent plongés dans le coma et ne se réveillent plus! (Qui a dit Sword Art Online?) Il se trouve que vous en faites partie. En effet, votre corps est à l’hôpital, dans le coma, alors que votre « avatar » peut se promener librement entre monde digital et monde réel. Un bug vous a donné des capacités de hack puissantes comme le transfert d’un monde à l’autre grâce à des terminaux informatiques divers, la capacité de capturer des monstres digitaux et même de passer les pare-feu. Votre but est donc de comprendre qu’est-ce qui provoque ce mal et ainsi de réveiller votre corps pour continuer votre petite vie. Vos pouvoirs ont attiré l’attention de la détective Kyoko Kuremi qui vous propose de vous en servir dans son agence en officiant comme son assistant. Vous résolvez donc tout un tas d’affaires diverses vous entraînant souvent dans le monde digital ou vos capacités « spéciales » vous seront d’un grand secours.

À vous les joies de la « capture » de Digimon pour compléter votre collection (qui a dit Pokemon? Ah oui, moi plus haut …)Digimon-4

Voilà ce qu’il en est pour le scénario, à ce dernier s’ajoutent toute une série de quêtes annexes comme des médailles à collectionner, un colisée dans lequel se battre Offline, des combats en ligne, le remplissage de votre base de donnée Digimon, votre DigiLab à améliorer, …

Machinmon, digivolve toi en… MegaMachinmon!

Digimon Story Cyber Sleuth est un RPG au tour par tour. Vous constituez votre équipe de monstres en les scannant puis en les reconstituant. À chaque fois que vois croisez un Digimon sauvage, vous le scannez automatiquement, vous obtenez donc un certain pourcentage qui s’accumulent au fur et à mesure que vous rencontrez le même Digimon. Une fois arrivé à 100%, vous pouvez aller dans votre Digilab, une zone spéciale vous permettant de gérer votre équipe ainsi que vos Digimons de secours, et vous y « concevez » votre nouveau Digimon en convertissant vos données scannées en être « vivant ». Vous le faites ensuite combattre dans une équipe pouvant accueillir jusqu’à 9 monstres afin de le faire monter de niveau. Une fois certaines conditions atteintes (un certain degré de puissance d’attaque, de défense, de vitesse, etc.) et le niveau global adéquat, vous pouvez digivolver votre monstre. Contrairement à la digivolution du manga qui prenait fin après le combat, les digivolutions de Digimon Story Cyber Sleuth se rapprochent plus de l’évolution des Pokemon car celles-ci sont quasi-définitives. Quasi car votre digilab permet aussi de dé-digivoluer un Digimon afin de récupérer celui de base, ou un autre au choix. Car oui, ici, vous choisissez vos digivolution. Il n’y a pas de schéma particulier si ce n’est que votre Digimon restera du même type. Pas question de transformer votre Agumon (un petit dinosaure) en un Birdramon (un genre de phénix) ou en Ikkakumon (un morse géant).Digimon Story Cyber Sleuth

À chaque digivolution, votre monstre retombe niveau 1 et vous devez le remonter pour disposer d’une nouvelle digivolution supérieure. Voici un exemple: Vous devez faire monter Agumon disciple au niveau 16 afin de pouvoir le faire digivoluer en Greymon (faut pas se leurrer, tout le monde va suivre le cheminement du manga au début). Vous obtenez donc un Greymon champion niveau 1 qu’il faudra faire monter au niveau 30 pour le faire digivoluer en MetalGreymon Ultimate qui sera, lui aussi, niveau 1.

C’est ainsi que vous compléterez doucement mais surement votre collection qui reprend plus de 200 Digimons

Intèrêt

Une chose qui choque dés le début du jeu: c’est pas très beau!Digimon Story Cyber Sleuth

On est en 2016, sur PS4 et on se croirait au début de la PS3. Les graphismes sont certes colorés mais le tout n’est clairement pas digne de la PS4. Les décors sont redondants, l’ambiance sonore tout autant. Le scénario est peu entraînant avec des lignes et des lignes de dialogues à lire trop rarement coupées par des cinématiques parlantes. De plus, la majeur partie des chapitres se font dans le monde réel, loin des Digimons qui sont pourtant le point central du jeu. Les affaires à régler sont répétitives et consistent généralement à retrouver quelqu’un ayant un soucis informatique dans le monde réel, plonger dans son appareil défectueux, vaincre le Digimon coupable du problème et sortir pour avoir sa récompense.

Je note aussi certains sujets qui font clairement taches dans ce genre de jeu comme un fantôme voulant tuer tout le monde (Je souligne le mot « tuer » car c’est le terme utilisé dans le jeu. Il n’est pas rare de vois un méchant menacer les gentils de les faire disparaître mais le terme « tuer » écris en rouge dans le jeu sonne glauque dans un jeu destiné à un public jeune, jamais on aurait l’idée de faire dire ça à Sacha dans Pokémon par exemple) ainsi que certains moments déplacés comme quand vous sauvez votre amie Nokia de ce qu’elle croit être un viol (même si ses agresseurs n’en voulaient au final qu’à ses données… Bah oui ce sont des hackers après tout…).

Conclusion

Digimon Story Cyber Sleuth n’est pas un mauvais jeu, il a une très bonne durée de vie, que ce soit au niveau du scénario qu’à celui des quêtes. On s’amusera à entraîner ses monstres pour compléter son Digidex (#troll) et on se créera son équipe de rêve. Le gameplay à la Pokemon plaira aux fans du genre alors que ceux qui voulaient un nouveau Tamagotchi pourront retourner sur leur PSX.

Site Officiel de Digimon Story Cyber Sleuth


 

Good

  • Retour des Digimons
  • Bonne durée de vie

Bad

  • Moche
  • VoStA
  • Certains sujets très limites
6.9

Sympa Sans Plus

Graphismes - 6.7
Gameplay - 8
Bande son - 6
Scénario - 7
Jason, aka TNK, est un gamer depuis sa plus tendre enfance. Fan inconditionnel de Final Fantasy, Kingdom Hearts et Metal Gear.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
8.5
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up