Dossiers | Nos impressions de l’E3 2014

Dossiers | Nos impressions de l’E3 2014

Bonjour à vous, lecteurs et lectrices impatients de découvrir les nouvelles exclusivités de ce soir !

La rédaction a pris la peine de rédiger pour vous, ses impressions, ses attentes, et autres remarques concernant l’évènement vidéoludique de l’année. Nous parlons bien entendu de l’Electronic Entertainment Expo, appelé plus communément « E3 » !

Est-ce que la Next-Gen va enfin pointer le bout de son nez ? Nintendo va-t-il, malgré son absence à Los Angeles, marquer le coup et remonter cette pente vertigineuse ? Oculus VR fera-t-il la différence en proposant ses mécaniques de gameplay aussi attrayantes que futuristes ? Vous le serez ce soir ! En attendant, consulter nos avis d’experts en la matière !

L’avis de MrIlyas

Ressentiments

L’E3 2014 est l’instant-vérité pour les trois constructeurs de jeux vidéo, à savoir Nintendo dans une situation financière délicate, Sony et Microsoft qui ont un destin intimement lié, celui de vendre plus que l’autre.

Mais bien plus encore, c’est aussi l’instant que tout le monde attend pour savoir une chose: est-ce qu’ils vont encore faire des promesses en l’air ? Des effets d’annonce histoire de patienter les plus impatients d’entre nous ? Ou encore, nous faire saliver comme ce fut le cas en 2012 avec Watch Dogs en prouvant que la Next Gen en a dans le ventre, mais qu’au final c’était du vent ?

Il faut être réaliste, le joueur que je suis se sent lésé de tous ces effets d’annonces, qui au final, se transforme en eau de boudin, il est plus que temps que les constructeurs osent un peu, qu’ils s’écartent des sentiers battus, qu’ils puissent enfin lancer une vraie guerre de tranchés, car là, finalement, après plusieurs mois de commercialisation de la Next Gen (je place naturellement la Wii U hors course), très peu de jeux marquants ont vu le jour et mon ressentiment par rapport à ça c’est plutôt de me dire que c’est « plus beau graphiquement sur Next-Gen que sur la PS360, mais c’est tout ».

Oublions les strass et les palettes, empiler les stars devant la scène, des effets d’annonce, on n’en veut plus, j’en veux plus, on veut et je veux voir des choses novatrices, des nouveaux IP, des mécanismes jamais faits, des jeux inventifs, des conférences intéressantes, amusantes, avec pourquoi pas, de la mise en scène de personnes avec à la clé, un titre concret avec des instants de gameplay qui le sont tout autant.

Mais bien plus que ça, j’aimerais aussi que les constructeurs puissent enfin passer a la vitesse supérieure, qu’il prouve à ceux qui n’ont pas encore acheté de consoles Next Gen, ce pourquoi on devrait acheter l’une ou l’autre machine, et en conséquence de cela, leurs donner notre confiance, qu’il nous parle à nous, car l’E3 est une vitrine mondiale du jeu vidéo, parce que ces constructeurs ont tendance à l’oublier et se concentrer uniquement sur le public américain.

Cela vaut aussi pour les éditeurs. À l’heure des DLC en désordres, on devrait plutôt privilégier les jeux qui vont marquer joueur, et pas juste le temps que les grandes campagnes marketing pour ne pas oublier qu’ils existent.

Mes attentes

Mes attentes sont multiples: tout d’abord, au niveau du contenu des différentes conférences, je veux qu’ils envoient tous leurs grosses cartouches, que Nintendo se décide enfin à envoyer Mario à la retraite, qu’il puisse balancer de nouveaux IP novateurs (et je ne parle pas de Mario Kart 9). Que Kojima fasse comme il sait le faire : faire du Kojima en balançant la cartouche Metal Gear Solid 5 : Phantom Pain après le lancement du prologue Ground Zeroes, que Valve nous dit enfin qu’ils vont ressortir Gordon Freeman de sa retraite afin de terminer en bonne et due forme la Saga, inachevée, Half-Life.

S’il y a encore des survivants du côté de THQ dans d’autres boites et surtout celui de Square Enix, un Time Splitters 4 serait pas mal pour mettre de l’ambiance.

Le thème de l’E3

Comme à chaque E3 depuis quelques années, le thème principal de l’E3 sera centré sur l’hollywoodisme : des tirs de partout, des Call of, des Battlefield, des World of Tanks placardisés partout. On aura surement droit à un Assassin’s Creed annuel ainsi que les traditionnels jeux de sports comme Fifa pour EA, NBA 2k15 pour 2 K Sport, et enfin PES pour Konami. Un classicisme.

Mais surtout, étonnez-nous, que vous soyez éditeurs ou concepteurs !

L’avis de Fredaure
Ressentiments

Honnêtement, je ne pense pas qu’il y aura de grosses surprises, car à part les éternelles séries qui sortent chaque année, rien de prévu et pas de nouvelle console portable ou de salon ne prévit. Ce sera très pauvre en exclu cette année, mais qui sait, on peut être surpris aussi…

Mes attentes

Pour commencer, j’aimerais de vraies exclusivités pour la PS4, et pas forcément des suites de licences aussi peu intéressantes que barbante à force… De vrais nouveaux jeux avec un aspect retro futuriste (Titanfall a voulu jouer cette carte). Pas forcément des Call of Duty, Resident Evil qui a perdu tout son parfum ou encore un énième jeu de foot qui deviens de plus en plus une simulation qu’autre chose. J’attends encore, à l’heure actuelle, l’apparition d’une Next-Gen inexistante, et où la résolution peine à voir en 900p ! Rajoutons à cela, plus de prise de risque de la part de Nintendo ! Dieu sait que je les adorais à leur époque dorée. Mais actuellement, je me demande si Satoru Iwata est un sauveur ou un troll ? Les Yamauchi ont-ils fait le bon choix ?

Le thème de l’E3

Je pense qu’on aura là une multitude de suites de jeux « déjà-vu » et très peu de nouveautés. Ma foi, je peux me tromper…

L’avis de Rafale
Ressentiments

Il y a un an, on nous avait promis mondes et merveilles. Après une année passée, les promesses n’étaient pas forcément au rendez-vous… Un peu comme le font les politiciens, beaucoup de choses ont été revues, voire supprimer.

Citons tout d’abord Watch Dogs qui, en 2012, explosait la rétine de tous les joueurs en quête d’excellence ! Ubisoft avait tout misé sur ce cheval de course. Après avoir annoncé le retard, mes impressions ne pouvaient être que positives. Si Ubisoft repoussait cette killerap, c’était pour cause de moyens techniques, et tout bon concepteur de jeux vidéo peut le comprendre. Cependant, après l’avoir essayé et donné ma critique. Visuellement, le jeu est très loin de ce qui nous avait été proposé. Néanmoins, le gameplay est bien là, mais la Next-Gen c’est aussi cet aspect visuel que nous recherchons, à l’heure où la 4K commence à rentrer dans les mœurs.

Passons ensuite à Sony et Microsoft qui aussi bien craché sur l’un que sur l’autre. Un peu comme deux partis politiques, ceux-ci n’hésitaient pas à se troller lors de conférences de presses ou de spots audiovisuelles. À l’heure où Sony se prônait comme la seule console HD à proposer des serveurs gratuits et Microsoft avec une console mettant en avant sa Kinect. On ne peut que constater qu’à l’heure actuelle, les choses ont bien changé… Le manque d’exclusivité de jeux sur PS4 donne un léger avantage pour la Xbox One qui, bien que moins performante sur papier, se démarque légèrement.

Il serait temps de se réveiller…

Mes attentes

J’attends vraiment des prouesses de démonstrations sur la réalité virtuelle dans le jeu vidéo. L’oculus m’avait laissé sans voix face à ces nouvelles façons de jouer !

Je suis impatient de découvrir La Terre du Milieu: L’ombre du mordoré, en partie sur la génération de comportements des ennemis par rapport à nos actions passées dans le jeu. Des trailers alléchants sur Dragon Age : Inquisition

J’aimerais aussi découvrir le nouveau Fable, et encore, pourquoi pas, un nouveau Star Wars : Battlefront 3 à l’heure où le 7e film commence à se dévoiler.

Le thème de l’E3

En ce qui concerne le thème de l’E3 2014, je pense que l’on parlera beaucoup de ces générations de profils aléatoires !

 

L’avis de Gice
Ressentiments

Après un an passé auprès de la presse vidéoludique, j’en ressors assez déçu. En effet, je constate l’énorme cratère qu’est en train de faire Nintendo à l’heure où je vous parle, et le fait de ne pas être présent à un évènement qui rassemble, aussi bien les professionnels sur place que les joueurs, chez eux, à la maison, il est évident que nous avons un total manque de respect. J’ai l’impression que Satoru Iwata se délècte de ses cocktails et autres Love Hôtel, plutôt que de s’assurer de la survie de l’une des plus prestigieuse entreprise familiales au monde.

Ce n’est pas pour autant que je vais épargner les deux challengers qui se disputent la part du gâteau telles deux hyènes occupées à déchiqueter un cadavre. Tant de promesses et si peu d’exécution… Cette année que j’appellerai de » transition », n’a vraiment rien apporté de neufs à nous mettre sous la dent. Entre les Assassin’s Creed que l’on voit s’essouffler chaque année ou les Mario qui font dans l’auto-plagiat. Rencontrons-nous là les limites de ce que nous avons connu depuis la renaissance du jeu vidéo en 1984 ?

Mes attentes

En ce qui concerne celles-ci, j’attends surtout d’en savoir un peu plus sur Halo 5, Kingdom Hearts 3, Final Fantasy XV, ou encore Ultra Street Fighter IV qui est encore de bonnes valeurs sûres sur le marché du jeu vidéo.

J’aimerai aussi que l’on envoie enfin du lourd en termes de qualité visuelle. Là où les consoles peinent à nous faire profiter du 1920×1080 ou du 4098×2160, j’aimerais vivement que les concepteurs et éditeurs prennent un petit peu plus au sérieux monsieur et madame tout le monde. Nous ne sommes plus dupes !

J’aimerais que Nintendo se ressaisisse et nous offre de nouveaux jeux, voire de nouvelles licences encore jamais vues et me faire taire à tout jamais.

Pour terminer, j’aimerais d’autant plus que le marché du jeu vidéo s’ouvre un peu plus à de nombreux jeux indépendants qui méritent de vivre.

Le thème de l’E3

À mon humble avis, l’E3 mettra en avant, soit la réalité virtuelle en nous parlant d’oculus et de Morpheus, soit en s’autodétruisant tout en nous proposant leurs énièmes opus à succès. L’inconnu ou les valeurs sûres ? Nous le serons ce soir, et je serais au taquet !

 

Et vous ? dites-nous vos impressions !

Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up