Dragon Ball FighterZ – Avis

PC PS4 Xbox One

Dragon Ball FighterZ – Avis


 Le DBZ à la puissance divine

C’est quoi Dragon Ball FighterZ ? Dragon Ball, Super Saiyen, kaméhaméha, boules de cristal, Son Gokû, cela ne vous évoque rien ? Si c’est le cas, téléportez-vous directement hors de ce test. Le manga phare et populaire d’Akira Toriyama nous accompagne depuis « déjà » plus de 30 ans. Nous avons tous grandi avec Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, en passant par des films inédits, et aujourd’hui encore avec Dragon Ball Super.

Et maintenant ?

Aujourd’hui, le moins que l’on puisse dire est que la licence Dragon Ball est indéniablement une machine à sous, créant des figurines, goodies, accessoires, et forcément des jeux vidéos. Nous nous sommes coltinés, pendant plus de 10 ans, plusieurs clones des Budokai Tenkaichi ( Raging Blast / Battle of Z ) tous aussi moins inspirés et plus recyclés les uns que les autres. Dès lors, ces 3 dernières années ont vu naître 2 épisodes Xenoverse qui se sont révélés beaucoup plus convaincants et séduisants. En ce jour, oublions les jeux casual avec des roster à plus de 150 personnages.

Dragon Ball : c’est la vie ?

Les plus fins connaisseurs d’entre vous se souviennent sûrement d’épisodes comme Final Bout et Budokai 3, sans oublier le très sympathique Supersonic Warriors ou encore plus récemment Dragon Ball Z : Extreme Butôden …  » Hein, quoi ? C’est vraiment de la 2D ? Mais c’est de la ***** ! Qui a dit versus fighting ? « Mais pourquoi donc de telles questions ? Car nous pouvons désormais ajouter un jeu de plus dans la gamme. Ce nouveau venu se nomme : Dragon Ball FighterZ, tout simplement.

Goku s’est visiblement refait une beauté

Le messie dont on a toujours rêvé ?

Annoncé lors de l’E3 2017, Dragon Ball FighterZ a eu l’universel impact d’un Genkidama dans la tronche dès les premiers regards.
Il était attendu comme le sauveur de l’univers qui rendra hommage à l’œuvre d’Akira Toriyama une bonne fois pour toutes, avec du respect et tout cela sans aucune écorchure au combat.
La question à se poser n’est pas si nous avons là un bon jeu Dragon Ball, mais plutôt si nous faisons face au meilleur jeu Dragon Ball jamais conçu … Oui, rien que ça. Il est temps de vous expliquer ce qu’il en est. Dragon Ball FighterZ Avis

Ultimate Ultra Instinct Dragon Ball Super FighterZ Xrd Accent Core vs Revelator xXx+ Arcade Editon

Un vrai jeu de combat DBZ ?!

Nous avons affaire à un jeu de combat en 2.5, c’est-à-dire que tout est modélisé avec des modèles 3D, mais que toute l’action se déroule sur 2 axes. DB FighterZ s’est révélé être un hybride entre Marvel vs. Capcom 3 et Guilty Gear, le jeu de combat fétiche d’Arcsystem. Le tout est dans un format de 3 versus 3 en team tag, où l’on peut donc appeler son équipier pour nous prêter main forte pendant l’espace d’un instant, ou changer directement de personnage. Les comparaisons avec d’autres jeux de combat comme, par exemple, Street Fighter V ou Marvel vs Capcom 3 ou avec les autres jeux vidéos Dragon Ball ( Xenoverse / Budokai ) n’ont pas lieu d’être. Autant vous le dire franco Gohan blanco, Arc System Works n’a pas fait les choses à moitié.

En effet, il s’agit d’un jeu de combat pour le moins très accessible. En plus d’avoir mélangé brillamment 2 types de jeu de combat différents, Arcsys a créé un jeu de combat unique avec des mécanismes bien propres à lui. Il a cependant gardé l’essence même des combats titanesques de Dragon Ball. Mieux encore, sans pour autant être le plus simple, c’est un excellent jeu de combat. Passons aux commandes et explications plus en détails. Dragon Ball FighterZ Avis

Ça va péter dans tous les sens, et avec le swagg

C’est quoi le but du jeu ?

Chaque personnage de l’équipe possède sa propre jauge de vie et une barre d’énergie (ou Ki dans l’univers DBZ) allant jusqu’à un maximum de 7. Elle est la même pour tous les personnages. Le but du jeu est de défoncer (littéralement) votre adversaire en ouvrant sa garde à coups de combos dévastateurs et en lui faisant descendre sa jauge de vie à 0 (aux 3 personnages de l’adversaire, ça va de soi). Si vous êtes blessé et que vous décidez de changer de personnage, votre combattant précédent régénérera lentement sa vie (partie délimitée en bleu). Il est bon de vous informer que le jeu est facile à prendre en main pour les néophytes, il y a 4 boutons d’utilisation pour votre personnage.

Quelles sont les commandes de base ?

Je vais bien préciser les configurations des commandes de base de la manette qui changeront selon votre plateforme de jeu. PS4 / XBOX ONE – Carré / X = light attack, Triangle / Y = medium attack, Cercle / B = heavy attack et Croix / A = Special attack. (Special = des vagues d’énergie pour la plupart), et 2 boutons de plus pour appeler respectivement vos équipiers : L1 / LB = Appeler son premier équipier ou Assist 1, L2 / LT = Appeler son deuxième équipier ou Assist 2. (Je vous dirige volontiers vers le tutoriel du jeu). En maintenant Assist 1 ou Assist 2, vous changerez de personnage, ou vous pouvez exécuter la direction avant (vers l’adversaire) combinée au bouton d’Assist pour changer instantanément de personnage.

 

L’affrontement au sommet

Accessibilité fusionnera-t-il avec complexité ?

De manière générale, toutes les attaques sortent très facilement, le temps de réaction est top et le délai est quasi inexistant. Pour les manipulations comme le kaméhaméha ou autres techniques spéciales, il n’y a rien de bien compliqué. Tout est basé sur des quarts-de-cercle avant / arrière, ce qui pourrait vous rappeler Street Fighter. Cela signifie que n’importe quel débutant peut s’adonner au jeu et faire de jolis combos sans grande difficulté.

Il existe en effet un système d’auto combo, en martelant light / medium / heavy, qui se termine généralement sur une super attack ou une projection violente. Chaque personnage a jusqu’à 4 coups spéciaux et au moins une super attack (nommée attaque spéciale dans le jeu, elle consomme 1 barre de Ki) et une ultimate attack (nommée attaque météore dans le jeu, elle consomme 3 barres de Ki). Cette dernière s’effectue avec des quarts de cercle avant / arrière combinés à light / medium ou special / heavy selon le personnage.

Alors, les mécanismes du jeu ?

Voici les mécanismes du jeu: le Dragon Rush ou plus communément une chope (brise garde) s’effectue en combinant light + medium (R1 / RB raccourci manette). Il peut paraître assez punitif et mène vers de gros dégâts en combo aérien. L’attaque s’annule si l’adversaire fait une chope à son tour en réaction (astuce : une lueur verte autour du personnage indique qu’il va réaliser un dragon rush).

Il existe aussi une téléportation (s’effectue en combinant medium + heavy) typique des affrontements de dragon ball. Celle-ci coûte une barre de Ki et vous téléportera immédiatement derrière l’adversaire afin de lui porter un coup qui le projettera au loin.

La puissance à son paroxysme !

Faites attention !

Vous avez la possibilité de charger votre Ki en combinant light + special, plus vous maintenez, plus elle chargera. Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis

Toutefois prenez garde, cette technique est très dangereuse à utiliser en combat. Même si vous l’utilisez pendant un court instant, son temps de récupération est conséquent. Vous risquez de subir un gros combo en punition(à déconseiller à haut niveau).

Ensuite, la homing attack ou super dash s’effectue en combinant special + heavy. Le super dash vous propulsera à toute vitesse vers votre adversaire, vous permettant, par exemple, de rattraper votre adversaire après un heavy (qui projette violemment), ou encore de passer à travers certains projectiles d’un adversaire un peu trop distant.

Le sparking burst est un power up temporaire similaire au X Factor de Marvel vs. Capcom 3. La durée de l’effet dépend du nombre de personnages restants. Cette technique régénère rapidement la santé (partie bleue de la jauge de vie du personnage actif au combat). De plus, elle augmente nos dégâts de 20%.

Oh mon Dieu ! Il y a Shenron !

Pour terminer avec les mécanismes, il est possible d’invoquer Shenron et d’exaucer un voeux en réunissant les 7 boules de cristal, mais comment ? En effectuant un auto combo tout en martelant des light, ou en faisant un combo à partir de 7 coups. À chaque fois, vous récupérez une boule de cristal différente, jusqu’à réunir les 7. On peut aussi les réunir avec des combos manuels, mais nécessitant un certain nombre de hits. Boule de cristal à 1 étoile = Entre 10 et 19 coups à effectuer, 2 étoiles = entre 20 et 29 coups, etc.

Vous devez ensuite posséder 7 barres de ki et effectuer un auto combo avec light fera apparaître le Dragon. Quatre choix de vœux sont mis à notre disposition: « Restaure ma santé » pour récupérer 100% de sa santé, « Ramène mon allié » pour réanimer un allié mort avec 50% de vie, « Donne-moi la puissance ultime » pour gagner un deuxième sparking burst, et « Rends-moi immortel » qui donne 3 barres de ki et restaure lentement la jauge de vie de votre équipe. Dragon Ball FighterZ Avi

Même Shenron a droit à sa propre mécanique de jeu

s

Un roster stylé pour un jeu de combat Dragon Ball, Il est où Broly ? *troll*

Arc System Works ou les darons du versus fighting

Le roster est composé de 24 personnages (mais où est passé Broly ? Non, c’était une blague). 3 personnages sont déblocables in game. Goku et Vegeta en SSJ Blue se débloquent via les 2 modes de difficultés les plus élevées du mode arcade en obtenant un Rang A. Majin C-21 quant à elle, se débloque en terminant les 3 actes du mode histoire.

Les mauvaises langues diront qu’il y a peu de personnages comparé au gigantesque univers de Dragon Ball alors que les Xenoverse proposent des centaines de clones de personnages (malgré un gameplay qui s’essouffle rapidement sur le long terme). Cependant, nous avons un VRAI jeu de baston Dragon Ball en 2D désormais.

De plus, n’oublions pas que le travail effectué par les développeurs est plus gargantuesque quant à la conception du jeu. Chaque personnage, hitbox et détail sont uniques et complètement différents les uns des autres en termes de jouabilité. Ceci explique totalement le nombre de personnages.Dragon Ball FighterZ Avis

Voici comment tuer, avec classe …

Aucun personnage ne se ressemble !

Comme je viens de l’expliquer, aucun personnage ne se ressemble que ça soit dans le fond ou la forme.

Premièrement, Goku / Vegeta sont indéniablement les Ryu / Ken de Dragon Ball FighterZ, que ce soit dans l’importance de leur rôle ou leur représentation dans le gameplay.

Ensuite, C-16 est un gros choppeur, Nappa un mastodonte bourrin et Freezer et Beerus sont de bons combattants à distance.

Gotenks et Kid Buu sont tout aussi difficiles à affronter dû à leur technique loufoque.

Mention spéciale pour Yamcha et Tenshinhan, à croire que Arcsystem Works a tout fait pour enlever leur étiquette de loosers impuissants.

Le prix d’honneur revient à Hit qui est extrêmement technique et difficile à maîtriser. Ce dernier est basé sur différentes techniques dites de contre, pas nécessairement évidentes à placer, mais infligeant de terribles dégâts.

Quelques petits conseils intéressants

Il existe une véritable stratégie à appeler des assist afin de presser l’adversaire. Par exemple, C-17 qui prête main forte à sa soeur, forçant l’adversaire à garder afin de mieux préparer une attaque ou faire des combos aériens avec le soutien de Vegeta. Cela permet également de faire des minds games lors des attaques à distances.

Attention à la gestion du timing pour l’utilisation de vos techniques et à la gestion des distances. Il y a bel et bien plein de choses à développer au sein du jeu: du jump cancel, des overhead, des combos avec les super des 3 membres de la team. Dragon Ball FighterZ – Avis.

Le jeu parvient à combiner accessibilité, richesse, créativité et une subtilité de gameplay non négligeable pour un jeu de ce genre, avec une fidélité jamais vue jusqu’à présent pour l’oeuvre de Toriyama. Dragon Ball FighterZ – Avis

Et le mode solo dans tout ça ?

Assez parlé de Gameplay, d’overhead et autres cochonneries en tous genres. Qu’en est-il du contenu solo?

Pour ceux qui ne sont pas adeptes d’online, il n’y en a pas beaucoup. Cela devrait vous plaire. Le jeu évoluera, bien sûr.

Une fois dans le hall, avec votre avatar, vous avez à votre disposition plusieurs modes de jeu dont une histoire inédite créée spécialement pour Dragon Ball FighterZ. Vous disposez aussi d’un mode arcade. En choisissant votre équipe au préalable, ce mode arcade permet d’affronter l’ordinateur qui devient de plus en fort. Il y a évidemment du combat hors ligne avec un mode tournoi bien fait. Le mode entrainement est doté d’un tutoriel et de défis combos pour chaque personnage. Le canal replay et la boutique seront détaillés pour la seconde partie du test.Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis

C-21 … perso qui a déjà une grosse fanbase ?

Quoi ?! Il y a un mode histoire ?!

Dragon Ball FighterZ est doté d’un nouveau scénario inédit. Il a le mérite d’être original et différent, car l’histoire de DBZ, à un moment on la connait… Mais que raconte l’histoire? Des anciens ennemis de nos Z warriors ont été ressuscités, la fin du monde approche et le danger est à son paroxysme. C-16 et des clones maléfiques de nos héros apparaissent, ainsi qu’une certaine Android, C-21 (Designée et créée par Akira Toriyama en personne) qui est une scientifique de l’armée du ruban rouge. Elle serait à l’origine de ces problèmes et de l’affrontement qui va décider du sort de l’humanité.

Faute d’une écriture qui n’est pas des plus inspirées, ce mode histoire n’est vraiment pas des plus palpitants. Il fera néanmoins plaisir aux fans de la saga et aux plus connaisseurs car il est parsemé d’humour et de références en tous genres. Dragon Ball FighterZ Avis

Dragon Ball FighterZ, ou plutôt Dragon Ball Super en PLS cosmique

Les références liées à la série

D’ailleurs, des références, pour le coup, il y en a beaucoup. C’est à se demander si ce n’est pas du calquage. Oui, ça l’est. Il faut l’avouer, Dragon Ball FighterZ est juste magnifique.

Le travail artistique de Arc System Works est juste colossal. Le jeu est un superbe hommage à la création de Toriyama, que ca soit artistiquement ou graphiquement parlant. Nous avons là peut être le plus beau jeu de combat qui n’aie jamais existé.

Les fans de la série s’y retrouveront !

Il y a un nombre incalculable de choses à regarder, entre les transitions de stage, les explosions de planètes, le sol complètement écrasé, etc. Le perfectionnisme du développeur se fait sentir. Le nombre de références et d’easter egg qu’ont mis Arcsys est juste incroyable.

Si vous lancez la super attack level 3 de C-18, et que vous faites équipe avec Krilin, celui-ci remplacera C-17 lors de l’animation de la super. Idem si votre Gotenks fait équipe avec Piccolo, celui-ci vous prêtera main forte pendant votre Ultra Volley-Ball Attack.

Entre des spéciales intros, des références in game via les différentes techniques, il existe aussi un autre genre de références dans FighterZ. Celui-ci est appelé Dramatic finish et est visionnable sous certaines conditions. Ces cinématiques inédites font office de clin d’oeil à l’animé et sont, à vrai dire, impressionnantes.

Imaginez tout le sel monter en votre adversaire lorsque vous jouez Trunks et que vous venez de vaincre freezer, vous le trancherez en 1000 morceaux avant de le désintégrer, comme dans l’animé, héhé. Revoir la première transformation en super saiyen de Goku, après la mort de Krilin des mains de freezer, tout ça dans le moteur graphique de FighterZ, ça fait quelque chose. En passant par la mort de Yamcha vs les saibaiman de Nappa, La transformation colérique en super Saiyen 2 de Gohan, pour pouvoir ensuite le voir éradiquer Cell. Bref, toutes les scènes les plus mythiques ont été retranscrites rien que pour le plaisir de vos yeux.Dragon Ball FighterZ Avis

Le respect de Dragon Ball.

Tout est dessiné à la main !

Chaque coup des personnages est dessiné à la main et est tout droit calqué du manga. Que ce soit les plus grosses techniques ou les coups les plus insignifiants, les détails ne peuvent laisser personne indifférent. Même les bruitages lors de l’intro d’un personnage sont tirés de l’animé. Le bas heavy de Gotenks, le coup de boule qui a blessé Super Buu, ou le quart de cercle arrière + Light / medium de Vegeta en sont aussi tirés. On ressent très clairement l’amour et la passion du développeur pour DBZ. Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis

Et les musiques dans tout ça ?!

Concernant les musiques, elles ont de l’allure, et sont dans l’esprit de l’animé. Chaque personnage et chaque niveau possède son propre OST.
La plupart des musiques sont épiques, avec un petit penchant rock à la sauce Arcsystem (comme Guilty Gear). Le thème de Black Goku est digne d’une mélodie faisant augure d’un prophète sanctificateur. Mention spéciale au thème de Trunks, qui nous donne de l’espoir quand au futur … lol. Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis Dragon Ball FighterZ Avis

Dragon Ball FighterZ Avis

TADAAA !!!

Comme prévu

Pour conclure, c’est tout simplement le meilleur jeu Dragon Ball jamais réalisé dans le plus grand des calmes.

Effectivement, les rageux diront qu’il n’y a pas Broly et Vegeto mais… Soyons réaliste, FighterZ est réussi de A à Z, depuis sa direction artistique jusqu’à la réalisation de ses objectifs. Un excellent produit DBZ à destination des fans, mais il est bien plus que ça. Original et créatif en même temps, c’est aussi un jeu de combat majestueux, intelligent et violent. L’action dynamique et narcotique est parfumée par une superbe direction artistique, qui fait honneur à l’oeuvre d’Akira Toriyama. Il était temps … nous pouvons dire que nous l’avons enfin, après plus de 30 ans de jeux vidéos DBZ semés d’embûches.

Il se tient devant nous, beau, fier comme un saiyajin et un peu arrogant sur les bords. Le jeu Dragon ball en Ultra Instinct est là.


Dragon Ball FighterZ Avis

Good

  • Le plus beau DBZ de l'histoire de l'univers
  • Les nombreuses références au manga
  • L'animation des personnages
  • Un gameplay vraiment dynamique dans l'esprit des combats DBZ
  • Fun et accesible pour les débutants ...
  • Belle marge de progression pour les initiés
  • Assez technique et riche pour garder les fans de jeu de combat
  • Belle bande originale, mention spéciale OST de Trunks / Capitale Ouest
  • Casting bien sélectif mais varié

Bad

  • Mode histoire certe original mais anecdotique
  • Peu de contenu en mode solo
  • Pas de salle de l'esprit et du temps.
9

Chef d'oeuvre

Graphismes - 10
Gameplay - 10
Bande son - 9
Scénario - 7
Vous n'êêêêêêêêêtes pas prêêêêêêts !
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
8.6
20 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up