Dragon War Aegis PS4 – Avis

Dragon War Aegis Casque PS4

Dragon War Aegis PS4 – Avis


Après l’excellente surprise que nous a procurée le casque Afterglow AG 9+, on s’attaque désormais à un concurrent, j’ai nommé le Dragon War Aegis pour PS4.

Des casques pour la console on en trouve partout, et a toutes les sauces. Du très bon, comme du très mauvais et la concurrence est rude pour se placer aux cotés de marques telles que Turtle Beach ou Razer, donc il faut savoir proposer des produits de qualité à des prix imbattables, et sur ces points Dragon War n’est pas tout à fait encore au point…

Dragon War Aegis Avis et test

Du bleu, partout !

Design cubique

Tout d’abord, l’aspect visuel ! Dragon War a décidé de taper dans le gamer bling-bling en proposant sur son casque sans fil un design fort carré, difficile de se tromper : c’est un casque pour jouer !
Dans ces conditions, il est difficilement imaginable de pouvoir sortir de chez soi avec celui-ci. On me dira « Oui mais c’est un casque PS4 ! », certes ! Mais de nos jours les casques multi-usages sont légion, et un design plus sobre aurait peut-être été préférable. Ceci n’étant qu’une question de goûts personnels évidemment. Je conçois parfaitement que son design aux lignes fortes soit très accrocheur pour certains.

La tache noire dans tout ça, tout comme la manette, sera dans sa conception laissant apparaître un peu de jeu par-ci, par-là… À un prix de 80 € (environ), on s’attend clairement à de meilleures finitions. On est tout de même dans du milieu de gamme, la cour de récré est loin derrière.

Dans son ensemble, une fois sur les oreilles l’occultation des sons externes est assez bien fichue, on se sent immergé rapidement, mais pas longtemps… étant fort rigide, le casque gênera les plus grosses têtes comme la mienne assez vite, et c’est dommage… Ce sentiment d’inconfort après quelques heures de jeu me laissant perplexe.

Aegis Dragon War Caracteristiques

Quelques caractéristiques de la bête.

En interne

Côté technique, la boîte du Dragon War Aegis est bien fournie, et la connectique est même un peu trop bien fournie… Là où, par exemple, l’Afterglow proposait une simple clé USB « plug & play », Dragon War vous obligera à préparer le petit boîtier et le câblage durant quelques bonnes minutes avant de pouvoir profiter du casque.

Encore une fois, rien de dramatique, mais on se situe dans du milieu de gamme, et c’est ça qui est le plus gênant. Dans une gamme de prix inférieur (+ – 50/60 €), tout serait passé crème, mais à ce tarif ces petits détails sont embêtants.

Dragon War Aegis ReviewEn conclusion

Le Dragon War Aegis est un bon casque… mais dans une gamme de prix trop haute, à la concurrence trop rude que pour s’imposer. Dans ces eaux-là, autant se tourner avec un Turtle Beach à la solidité et à la robustesse qui ne sera plus à prouver, ou pour quelques pièces de plus, vers l’Aflterglow AG9 + qui vous procurera une excellente expérience de jeu, et de facilité.

Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up