Dragons 2, un manque de sérieux

 

Modelisation ? Effet de transition ? Mais qu'est-ce que c'est ?!

Modelisation ? Effet de transition ? Mais qu’est-ce que c’est ?!

Le premier opus, inspiré du premier film « Dragons », et développé par Activision et le studio Étrange Libellules (Alice, Spyro : La naissance d’un dragon…), avait réussi à se ranger dans la bonne catégorie, sans être le jeu de l’année, il était une agréable surprise. Quant à Dragons 2, c’est une autre histoire… Attaquons-nous tout d’abord au plan visuel. Le jeu est magnifiquement résumé par la première phrase du héros lui-même : « Voici Berk ! ». Et c’est très exactement ce que l’on se dit en lançant le jeu… En effet, l’aliasing aura vite fait de vous brûler les yeux avant que vous n’ayez eu le temps de voir votre premier dragon ! Mais ce n’est pas tout. La famille complète est au rendez-vous : clipping, tiles abusifs, textures baveuses, des effets de particules ridicules, et pour couronner le tout, votre dragon tire des boules de plasma digne d’un FPS futuriste. En soi, un beau panel d’horreurs qui auront l’effet d’un répulsif puissant sur vos yeux, et nous ne sommes ici qu’aux quarante-cinq premières secondes de jeu.

 

Un conte pour enfant, ou presque !

 

Les concepteurs devaient être de grands fans de Sonic.

Les concepteurs devaient être de grands fans de Sonic.

Avec tous ces points résumés, ce n’est pas si grave me direz-vous. Le jeu peut être moche, mais agréable à jouer. De plus, le public cible clairement les enfants en bas âge, se livrant à la découverte du monde vidéoludique, et ils ne regarderont pas fatalement à tout cela. Eh bien, figurez-vous que cela ne changera absolument rien au problème, bien au contraire ! Le gameplay est précis, impitoyable, demande une connaissance du pad quasi parfaite, ainsi que d’une bonne vitesse de réaction. On est loin du côté intuitif destiné au public cible ! Le jeu se décompose exclusivement en une série de mini-jeux répétitifs et lassants, allant de la classique course d’anneaux, au tir sur cible, ou encore à la remise de moutons dans leurs enclos, bref, plus démodé, tu meurs. Le jeu pourrait très bien être amusant cinq minutes, en omettant la maniabilité exacerbe et la caméra instable, mais comme dit précédemment : « c’est très vite répétitif… » Concernant les courses avec les autres participants, l’IA trop agressive ne vous fera aucun cadeau ! Une chute ou un virage raté, et vous êtes bons pour recommencer. De plus, elles sont inutilement longues, et le plaisir ne sera pas de la partie, même pour les petits…

 

La musique sauve le pauvre dragon

 

Au niveau sonore, c’est le seul point du jeu où celui-ci s’en sort plus ou moins bien. Il reprend, heureusement, les bandes-son du film, qui sont plutôt agréables à écouter. Pour autant, cela est dommage de devoir se les coltiner en boucle, et qui aura pour effet de finir d’être lassant assez rapidement. La lassitude est partout et résume bien la situation dans laquelle nous nous trouvons face à ce jeu… Les effets sonores, quant à eux, sont très peu variés, et les doublages sont ceux de la VO du film. Je n’ai pas encore parlé du scénario me direz-vous. Sauvera-t-il les meubles ? La réponse est non. La raison est aussi simple que non existante. Vous êtes sur l’île de Berk et faites des jeux à dos de dragon, point. Accordons que le jeu aura au moins le mérite de ne pas « spoilé » le film…

 

Cela aura pu être un jeu d’enfant…

 

Il est loin le temps des bons vieux jeux adressés aux enfants !

Il est loin le temps des bons vieux jeux adressés aux enfants !

Torus Games et Namco Bandai n’auront pas su reprendre le flambeau laissé par Activision il y a 4 ans. On passe totalement à côté du public cible, les problèmes graphiques polluent et piquent les yeux, le gameplay est ennuyeux, répétitif, et bien trop exigeant pour des petits bouts, le scénario est totalement inexistant, la bande sonore est lassante, bref, pas un point ne rattrape l’autre, donc si vous comptiez acheter ce jeu pour vos enfants, passez votre tour ! Un jeu qui s’adresse aux enfants n’excuse pas tout, et encore moins la médiocrité que peut nous apporter Dragons 2. Un Skylander ou un Pokémon les rendront bien plus heureux, et pour un coût équivalent.

Good

  • Les dragons ... ?

Bad

  • L'aliasing vous brûle les yeux
  • Le gameplay lassant
  • Le scénario inexistant
  • L'IA agressive
  • La maniabilité exigeante
  • La répétitivité des mini-jeux
1.5

Vieille Pantoufle

Graphismes - 1.5
Gameplay - 1.2
Bande son - 2.2
Scénario - 1
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
6.7
4 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up