Les éco-chèques, en Belgique vraiment utiles !

écho-chèques

L’histoire de mes éco-chèques


Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un homme qui au carrefour de sa vie fit une découverte des plus scintillantes. Je me baladais à la sortie du bureau, une journée ensoleillée, rien n’aurait pu plus me rendre heureux que de m’enfermer devant mon écran lumineux pour y passer les meilleures heures de ma vie. Quand soudain,  il me vint une idée, je palpai mes poches, et je me rappela de l’arrivé inattendue de mes éco-chèques annuels.

Eco-chèques qui pour moi, n’étaient simplement que de la croute de pain, sans aucune utilité pour le goinfre vidéo-ludique que je suis. Un met d’entre aventure, qui n’avait autre goût que celui de la fadeur inutile qui entre dans mon palais déjà bien rempli de merveilles.

Chapitre 1, Une journée ensoleillée …

Soudain, je leva les yeux vers le ciel si brillant quand je vis une lumière rouge aussi profonde que l’enfer. Sans savoir que cette enseigne était salvatrice et que mon weekend aussi monotone soit-il, allait devenir une source de bonheur incontesté. Cette couleur rouge si attrayante, si vicieuse, que je ne pu me résigner à entrer dans ce paradis du geek, le point de rencontre entre le porte-feuille et une soif insatiable d’achats.

Je m’approchai du comptoir, toujours cette même idée en tête en me disant que mon fantasme, même si foncièrement réaliste, ne pouvait être qu’un rêve. La femme m’accueille et me dit de sa voix si douce: « Bienvenue chez Médiamarkt, que puis-je faire pour vous? ». Sur ces mots parfaitement maitrisés, je me sentais le coeur à l’ouvrage. Une demande si dure, la peur de me faire rembarrer comme du vulgaire bétail le lendemain d’une fête religieuse. Je pris mon courage à deux mains et d’un ton assuré, je dis : »J’ai une question, est-ce-que vous prenez les éco-chèques ? ».

Chapitre 2, l’exaltation !

Le combat était lancé, la sueur ainsi que la peur d’être déçu par une réponse non attendue, brulaient mes entrailles jusqu’au plus profond de mon être. Les quelques millièmes de seconde qu’il fallût à cette magnifique jeune femme pour me répondre, furent les plus longue de ma vie. Et là, l’extase vint, d’une manière si douce, chuchoter à l’entrée de mon oreille : « Oui monsieur, vous pouvez tout acheter ici, avec des éco-chèques ».

De toute cette puissance donnée par cette réponse, je chuchotai un petit : « merci beaucoup », même si j’exaltais à l’idée de toutes les emplettes que je pourrais exécuter grâce à ces papiers qui encore il y a une dizaine de minutes, n’avaient pour moi aucun moindre sens.

Je me dirigeai sans réfléchir vers le rayon jeu vidéo pour croiser le fer de ce qui me reste de coeur et de plonger dans l’euphorie la plus totale d’achats compulsifs sans aucune incidence …

Pour en conclure

Tout cela pour vous dire que si vous ne savez pas quoi faire de vos éco-chèques en Belgique, dirigez-vous ce weekend dans le rayon jeu-vidéo de votre Médiamarkt le plus proche.

éco-chèques

Bon weekend à tous mes Players. Et surtout rejoignez-nous sur Facebook !

 

 

Equipe de deux fans de jeux vidéos ( Kuro & Gwen ) , surtout RPG qui s'unissent pour fournir le meilleur de la news vidéo-ludique. Une lectrice rédactrice & un geek développeur qui travaillent ensemble pour la vérité ! ( Et pour les players du dimanche accessoirement )

2 Comments

  1. Ils ont refusé les eco-chèques pour un GSM et une machine à coudre. Dans quel magasin avez-vous été ?

    Reply
    • Le rédacteur avait été au Médiamarkt de Braine L’alleud. 🙂

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up