Escape Dead Island | Gamescom 2014

Escape Dead Island | Gamescom 2014

Après nous avoir montré un Dead Island 2 très décalé, Deep Silver nous dévoile une autre version de sa licence sulfureuse: Escape Dead Island ! Plongez dans le cœur du paranormal !

On peut clairement définir la patte graphique associée aux deux titres, et si Dead Island 2 arbore des graphismes tout ce qu’il y a de plus standard, c’est tout le contraire de son homologue qui, pour le coup, se montre en Cell Shading (vous savez, le style sorti d’un dessin animé ou d’un comics). Pour vous donner la proximité directe avec un autre titre, on pourrait parler de Walking Dead qui s’en rapproche de très près. La démonstration à laquelle nous avions pu assister nous met dans la peau de Cliff, un riche héritier qui veut mener l’enquête sur le virus qui a terrassé l’ile de Banoi. Cependant, un problème de taille se posera devant lui puisque celui-ci devra, au détriment de son équipe, se mettre volontairement en danger pour atteindre ses objectifs personnels et, par mégarde, sombrer doucement dans la folie. Entre cauchemar et réalité, il sera difficile de faire la part des choses…

En ce qui concerne le gameplay de Escape Dead Island, on se retrouve dans un action/aventure à la troisième personne, et même si la prise en main est facile d’accès, il faudra gérer de nouveaux éléments qui vont s’ajouter lorsque vous aurez envie ou non d’attaquer une horde de zombies, comme une jauge de fatigue qui, selon les efforts, diminuera plus ou moins vite. Un bon point pour justement éviter les phases de « je tape sur un bouton et je fais n’importe quoi avec celui-ci », on nous a promis d’autres subtilités, mais la démo qui nous a été permise de regarder ne montrait que cette jauge la.

Finalement, que faut-il retenir de Escape Dead Island ? Que ce titre entre dans la digne lignée de la licence Dead Island et qu’on va encore une fois de plus flinguer, tabasser des zombies, qu’il sortira sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC. Sortie prévue pour le dernier trimestre de cette année 2014 !

 

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

L'homme qui jouait aux échecs car il trouvait les chevaux "mignon"

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up