Test

PC

FTL, L’univers à portée de main

FTL :Faster Than Light, un Rogue Like qui nous plonge rapidement aux commandes de notre tout premier vaisseau avec comme seule indication, que vous détenez des informations capitales au sujet de la flotte rebelle que vous devez vous empressez de rapporter à la fédération. On remarquera tout de suite que le scénario n’est pas le point fort du jeu, mais il aura l’avantage de nous plonger directement dans l’action. Le jeu étant basé essentiellement sur des sauts entre différents points dans l’espace sur lequel il peut se passer des événements aléatoires. Nous nous lançons donc directement à l’aventure en sélectionnant notre prochaine destination.

 

Un Gameplay simple et riche

Carte spatial FLT

L’espace dans toute sa simplicité

Premier saut dans l’espace et nous nous retrouvons déjà à devoir combattre pour notre vie. Au premier visuel, le système de combat semble très classique, de l’énergie que l’on peut redistribuer selon les besoins, un équipage composé de plusieurs races avec des attributs spécifiques à chacun, que l’on doive répartir pour réparer ou améliorer certaines fonctions du vaisseau et nous voilà déjà en train de canarder les points sensibles du vaisseau ennemi. Trop simple me direz vous ? Mais cela serait sans compter sur toutes les complications que vous pourriez rencontré durant le combat. Un abordage via téléportation, un incendie qui se propage dans le vaisseau, l’oxygène qui commence à se raréfier à cause de la défaillance de votre module d’oxygène, voilà les calamités qui vous attendront tout au long de votre périple et qui vous seront bien plus souvent fatales que la destruction pure et simple de votre coque. Mais si tous ces petits problèmes peuvent vous être gênant, il bon de penser qu’ils le sont tout autant à votre adversaire. Alors entre abordage pour priver votre adversaire d’oxygène afin de prendre son vaisseau intact, ou la destruction à coup de laser des boucliers et de la coque, que choisirez-vous ?

 

Le système Rogue-like c’est bien, en plus diversifié c’est mieux

Vaisseau en feu dans FLT

Des situations comme on les déteste …

Nous voilà avec notre premier butin en poche, il est maintenant temps de le dépenser afin d’améliorer notre vaisseau comme dans tout bon Rogue Like. Cependant deux choix s’offriront à vous, le premier étant d’améliorer depuis n’importe quel endroit dans l’espace, les capacités directes de votre vaisseau (bouclier, capacité d’énergie, moteur, etc. ) . Le second se trouvera au niveau des stations marchandes qui vous proposeront d’acheter de nouvelles armes, drones de combat ou sous-système et bien évidemment d’engager du personnel. Une fois cela fait, nous voilà prés et paré pour le long trajet qui nous attend, car oui notre voyage ne s’arrêtera pas à tirer sur tout ce qui bouge sans réfléchir. En effet, vous aurez souvent le choix entre par exemple sauver une station des pirates où simplement continuer votre route, un choix dont découlera souvent l’état de votre coque. Seulement voilà, si pendant la première heure de jeu les événements nous semblent fort diversifiés, on se rend vite compte que ce n’est pas du tout le cas. Sauvetage de stations ou de vaisseaux civils des pirates, caches de ressources protéger par un soi-disant drone désactiver, aider un vaisseau perdu, gestion d’émeute et sauvetage de vaisseaux en feu seront les seuls événements. Mais ce n’est pas le nombre qui reste gênant, aucun d’entre eux ne modifie même légèrement le gameplay. Il aurait été appréciable d’avoir par exemple un sauvetage d’un VIP en abordant un vaisseau pirate, ou encore l’invasion d’une station spatiale pour en prendre le contrôle et s’en servir ensuite pour ralentir les rebelles. Au lieu de ça vous n’aurez droit qu’à des combats tout ce qu’il y a de plus classiques et à de simples choix textuels sans même aucune information graphique.

 

Des graphismes qui travaillent l’imagination

FTLGame

Visuellement mon vaisseau n’a pas l’air d’être sur le point d’exploser et pourtant …

Si les graphismes rebutent de prime abord, les pièces carrées qui composeront votre vaisseau, ainsi que la manière de représenter textuellement les situations, rendront nostalgiques les fans de jeux rôles sur papier. Néanmoins avoir des graphismes légers ne veut pas dire un manque de détail ou d’animation. Vous n’aurez donc aucune impression de mouvement lors de vos combats ( même en cas d’esquive ), vous aurez même du mal à vous imaginer à quoi peuvent bien ressembler certaines races en taille réelle et les dégâts de votre vaisseau sont parfois très mal représentés. Il y a donc réellement un manque de travail au niveau design pour rendre le jeu plus vivant et appuyer le gameplay par plus d’effets graphiques.

 

 

Un manque de personnalisation

Un autre des points négatifs de FTL :Faster Than Light est évidemment le manque de customisation. En effet, on aurait bien aimé pouvoir personnaliser notre vaisseau aussi bien sur le plan technique pour modifier notre gameplay ( par exemple les pièces au centre du vaisseau seraient mieux protégées ), que sur le plan esthétique en rajoutant quelques touches de couleurs par ci, par là. Cela est encore plus accentué par le fait que le scénario est extrêmement court et peut être fini en 20 minutes sans trop se fouler, et qu’il n’existe pas un système d’expérience persistant comme dans Rogue Legacy.

 

De longues heures de jeux à petit prix

Malgré tous ces petits défauts, Faster Than Light reste un excellent titre qui pourra vous occuper pendant de longues heures. Il faudra juste le prendre pour ce qu’il est, c’est-à-dire un mini jeu. ( comme son prix d’ailleurs ) C’est d’ailleurs dommage que les développeurs n’en aient pas fait un portage sur tablette, car sa fonction de sauvegarde vous permettra d’y jouer, et cela même si vous n’avez que quelques minutes à lui consacrer.

Good

  • Un Gameplay de toute beauté
  • Des graphismes rappelant les jeux de rôles papier
  • De longues heures de jeu à petit prix
  • Des possibilités d'achievement assez sympas

Bad

  • Les vaisseaux manquent de personnalisation
  • Boss de fin trop facilement accessible
  • Les évènements aléatoires ne modifient rien
5.8

Pas Terrible

Graphismes - 4
Gameplay - 8.7
Bande son - 5.4
Scénario - 1
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up