FIFA 17 – Avis


Nous sommes au mois de septembre, ce qui signifie que si l’on veut être cliché, nous entrons dans la période opposée aux soldes. Les mecs sont heureux, les copines tirent la tronche, car c’est foot entre potes ou même seul ! Fini les câlins devant un bon film, c’est la sortie de Fifa 17 et la soirée se passera manette en main. Je plaisante allons, boudez pas ! Bien que…

 

CHERIE, J’AI UNE AVENTURE…

 

Chaque année, EA Sport fait tout son possible pour hisser son titre chéri au rang de simulation incontournable du football vidéoludique. Un titre qu’il défend bec et ongles face à un Konami déterminé à faire de son PES LA référence. Alors comment redonnez un coup d’accélérateur quand la machine a bien pris et ne pas se reposer sur ses lauriers ? Les créateurs du jeu ont du se poser la question et se sont probablement tourné vers ce qui se faisait ailleurs (on ne citera pas 2K et son NBA 2K16… Ah, zut, je l’ai fait) pour nous pondre un nouveau mode scénarisé. Appelé sobrement « L’aventure », il vous permettra de prendre en mains le destin du jeune Alex Hunter et de le faire devenir une icône du ballon rond, à l’image des légendes comme Messi ou Ronaldo.

 

FIFA 17 Hunter

Alex Hunter, descendant d’une lignée de grands joueurs Anglais, aspire à devenir une star du ballon rond

 

C’est ici la grosse nouveauté de ce Fifa 17. L’ajout de ce mode de jeu en fait un jeu à part entière dans la saga et justifie à lui seul que l’on s’y attarde. L’idée est excellente et même si l’on pourrait reprocher à EA quelques erreurs, comme par exemple une durée un peu courte s’étalant sur une seule saison et un scénario trop carré et parfois prévisible, il faudrait faire la fine bouche pour ne pas apprécier le travail.

Les phases du mode aventure pourraient se décomposer comme suit : cinématiques, entraînements et matchs.

Les premières sont agréables à regarder, comme le reste du jeu d’ailleurs, grâce au moteur graphique Frostbite 3. La modélisation des personnages, les effets de lumière, le réalisme du temps, tout est réuni pour en faire un très joli jeu. Le scénario souffre de quelques points de prévisibilité, mais ce n’est pas le plus important. On se doute qu’il est difficile de rester original lorsque l’on nous conte le destin d’une star en devenir, le sujet ayant été traité maintes fois. Cependant, le tout se laisse suivre gentiment, on se prend à apprécier et à détester certains personnages tant leur caractère bien déterminé est bien fait et la mise en scène sympathique.

 

FIFA 17 Graphismes

La pluie, les effets de lumière et la modélisation sont très bien rendus à l’écran

 

On pourra cependant regretter que la ligne à suivre soit un peu trop droite. Certes, on nous propose certains choix de réponses lors d’interviews ou de scènes clefs, mais celles-ci servent surtout à bien se faire voir du coach, de ses coéquipiers ou des fans. A chaque fois, vous aurez l’occasion de répondre de manière modeste, neutre ou arrogante, les trois choix étant représenter par un logo propre. Une réponse modeste vous verra vous faire apprécier de votre entraîneur (nique à la nouvelle orthographe) alors qu’une réponse arrogante montrera votre détermination et fera en sorte que les fans vous suivront plus. Vous l’aurez compris, la neutre ne vous amènera jamais d’ennui et si vous jonglez bien avec les deux autres il se peut même qu’elle vous rapporte de l’intérêt de la part des deux parties.

 

FIFA 17 Choix

Lors de certaines séquences vous serez amené à faire des choix influençant votre popularité aurpès de votre club mais aussi des fans

 

Viennent les phases d’entraînement et ce qui est agréable à observer, c’est qu’en plus de servir de didacticiel détaillé pour les nouveautés du gameplay, elles sont nécessaires à l’évolution de votre personnage au sein de l’équipe. Vous ne voulez pas finir sur le banc des remplaçants ou en tant que réserviste ? A vous de bien bosser vos passes, vos tirs, votre défense, etc… afin d’être un rouage indispensable et de jouer plus de temps en match officiel. Une bonne idée en somme, d’autant qu’un bon entraînement réussi vous permettra d’améliorer à la manière des RPG vos propres stats.

Enfin, les matchs vous ouvriront les portes du succès ou l’effroyable arrêt de carrière. Votre prestation influencera énormément ce que vous deviendrez au sein de votre équipe et aux yeux des fans. A vous de prouver que vous êtes un joueur dont on ne peut se passer en étant un atout crucial dans les phases de jeu mais aussi un buteur menant son équipe à la victoire. De mauvaises passes, des actions trop personnelles menant à la perte de balle pourraient vous coûter votre place au sein de l’équipe. Il est donc nécessaire d’être aussi bon qu’à l’entraînement si vous désirez porter les couleurs de votre équipe pendant 90 minutes.

En bref, c’est un bel essai que ce mode « Aventure » et un coup de sang frais pour la série qui ne se contente pas de seulement refourguer une copie de ce qui a été fait l’an dernier. Certes, le tout manque parfois de libertés et on pourra regretter de ne pas avoir à créer son propre personnage, mais nul doute que EA apprendra de ses erreurs pour nous offrir une aventure plus complète et complexe l’an prochain.

 

FIFA 17 Entrainement

L’entraînement est important afin de vous forger une place stable au sein de votre équipe et pour apprendre à manipuler le nouveau gameplay

 

DESOLE MON COEUR, J’AI PAS FINI…

 

Si le gros de ce test a été consacré au nouveau mode de jeu, FIFA 17 ne se résume pas qu’à ça. Gros point fort par rapport à son concurrent direct, c’est le nombre de licences que s’offre le soft. Ainsi, vous n’aurez aucune difficulté à retrouver vos équipes préférées ainsi que vos joueurs favoris.

Comme chaque année, vous aurez l’occasion de devenir Manager et de mener votre équipe comme bon vous semble en gérant tous les aspects du club. Transferts, argent, composition d’équipe, toute la gestion vous appartient et le tout est d’un réalisme saisissant. Attention toutefois que la responsabilité qui vous est octroyée l’est sur base d’objectifs divers à remplir. Des objectifs qui pourront même pour certains s’étaler sur un nombre d’années et pas seulement sur une saison. Parti pris sympathique qui rajoute une dose de réalisme au poste que vous occupez.

On retrouve aussi tous les modes de jeu qui ont fait et continuent de faire les belles heures de FIFA : Compétition, Ultimate Team et bien évidemment les Jeux Techniques afin de vous perfectionner dans l’art de maîtriser la balle. Le jeu en ligne est également toujours de la partie.

Inutile de préciser donc que ce FIFA peut occuper des heures et des heures durant et promet de chouettes soirées seul, en ligne ou avec des amis afin de leur hurler un « BUUUUUUUUT » en pleine tête à chaque occasion.

 

MON ANGE, TU SAIS QUE C’EST TOI QUE J’AIME PLUS…

Le mode « Aventure » n’est pas la seule nouveauté du soft puisque le Gameplay a également été repensé. On peut notamment le constater sur les phases arrêtées. Cela prend un petit temps d’adaptation mais il est toujours agréable de voir que l’on peut gérer un coup-franc extraordinaire, rempli d’effet, qui ne manquera pas de déstabiliser le gardien adverse. Un réel plaisir une fois que l’on s’est entraîné.

L’IA défensive a été également améliorée, semblant parfois reconnaître votre façon d’attaquer et vous empêchant de le faire plusieurs fois de suite. Les dribbles sont devenus un peu plus difficiles et il sera préférable d’opter pour un jeu plus collectif, ajoutant une nouvelle dose de réalisme à l’action et faisant de ce FIFA un jeu assez technique sans toutefois renier les origines de la série.

 

FIFA 17 Cinématique

Je te jure mon amour c’est un film…. Enfin presque…

 

Cette mouture ne se contente donc pas d’être une simple mise à jour de la version 16 et promet un bel avenir à la franchise, en espérant que les studios développeront davantage leurs nouveautés, peut-être en laissant plus de personnalisation à cette fameuse « Aventure ».

Niveau personnalisation, on peut dire que le nouveau duo de commentateurs n’en manque pas, avec l’arrivée de Pierre Menes qui nous gratifie d’anecdotes absolument hors contexte mais qui ont le mérite de faire sourire, parfois. Le reste de l’ambiance est de bonne facture, un poil meilleure que chez le confrère PES. L’immersion est très bonne ici et le tout semble moins bancal.

Sur ce, moi je vais me faire une part… Mais chérie, tu sais que c’est toi que j’aime plus… Chérie ? Chérie ???


 


Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

Good

  • Une belle tentative d'un mode scénarisé
  • Joli à regarder
  • Nouveautés dans le gameplay

Bad

  • Manque d'identification personnelle dans l'Aventure
  • Peu d'embranchements scénaristiques réels
8.4

Excellent

Graphismes - 8.5
Gameplay - 9
Bande son - 8
Scénario - 8
Je suis né, j'ai vécu et... bah j'ai pas encore mouru !
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
8.4
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up