17 avril 2014, le portage de Final Fantasy XIV : A Realm Reborn sur PS4 se dévoile enfin chez nous ! Alors que de nombreuses personnes se demandent si un MMORPG a sa place sur une console, j’ai tenté le pari pour vous dévoiler de bout en bout si la promesse avait été tenue par Square Enix. Final Fantasy XIV est-il un bon MMORPG innovant et facile d’utilisation ? Pourra-t-il se démarquer par rapport à la terrible concurrence ? La réponse est dans ce test !

Sauriez-vous tenir tête à Bahamut ?

Craignez-moi !

Craignez-moi !

Cinq années sont passées depuis la catastrophe qui a vu Bahamut sortir de sa prison Dalamud pour éradiquer pratiquement tout Eorzéa. Vous vous réveillerez du sommeil dans lequel on vous avait plongé pour survivre à ce cataclysme (mini-spoil). C’est ainsi que vous vous retrouverez nez à nez avec un monde nouveau (d’où son nom), ce qui sera une très bonne excuse pour vous permettre (vous qui commencez le jeu) à créer votre personnage. Vous aurez à votre disposition cinq races aussi originales les unes que les autres (Miqo’te, Roegadyn, Hyur, Lalafell et Elézen). Cependant, aucune d’entre elles ne se démarque sur un aspect tactique ou compétitif. Il n’y a que le côté esthétique qui y changera, ce qui est bien dommage… Selon la classe que vous aurez choisie parmi les huit proposée au départ (Archer, Pugiliste, Maître d’Hast, Maraudeur, Gladiateur, Elémentaliste, Occultiste et Arcaniste), vous commencerez votre aventure parmi les capitales des cités États (Gridania, Ul’Dah et Limsa Lominsa). Prêt pour l’aventure ?

 

Un MMORPG sur console, est-ce possible ?

Alors, qui dois-je soigner...

Alors, qui dois-je soigner…

Certains en riaient, d’autres en pleuraient, et pourtant c’est bien vrai, Final Fantasy XIV: A Realm Reborn, tout comme d’autres MMORPG ont pris le risque de s’attaquer au marché des consoles. à ce que l’on pourrait y croire, mes premières impressions sur PlayStation 4 étaient assez étranges. Bizarrement, les boutons de la manette avaient été judicieusement utilisés pour permettre aux joueurs de ne pas se perdre dans l’inconnu. De plus, le pad tactile arrangeait bien les choses pour une fois ! Il vous suffit d’appuyer sur celui-ci pour que votre souris se déplace sur des points ciblés (un peu comme si vous appuierez sur le bouton TAB de votre PC 😉 ), ce qui est en soi assez astucieux. Les gâchettes sont à vos dispositions pour changer entre vos compétences et vos options (arsenal, emotes, etc.). Cependant, arrivé à un très haut niveau, il sera difficile de cibler un adversaire bien précis quand vous avez devant vous votre animal de compagnie, monture, membres de votre guilde, etc. Ajoutez à cela une certaine patience de la part des joueurs PC à attendre que vous répondiez péniblement avec votre clavier virtuel, en inondant la touche X et les touches directionnelles… Il aurait été mieux adapté de proposer aux joueurs la possibilité (un peu comme un smartphone) d’opter à des déplacements de doigt sur le pad tactile, afin d’y écrire plus rapidement les messages. Reste à acheter un clavier usb que l’on brancherait sur sa console. Mais à ce moment-là, je vous conseillerai plutôt d’y jouer directement sur PC…

 

Gameplay intéressant, mais zéro prise de risque

Sont-ils pas beaux les lalafels ?

Sont-ils pas beaux les lalafels ?

Mettons en avant les points forts du jeu, car après tout, il y en a quand même quelques-uns…. Parlons du système de classe que certains fans de la saga se réjouiront de (re) découvrir. En effet, bien que vous ayez à disposition huit classes de base, vous pourrez aisément passer d’archer à pugiliste, ce qui pourrait vous donner ce l’on appelle « une classe supérieure ». Par exemple, si vous obtenez le niveau 30 en Pugiliste, et le niveau 15 en Maitre D’Hast. Vous avez la possibilité de devenir un moine (que l’on appelle « classe supérieure »). Ce sera à vous de jouer selon votre style et vos envies. Dès votre passage au niveau 30 dans une classe de combat, celle-ci peut débloquer le job associé à cette classe. Un job est une spécialisation de la classe : la base en est similaire (le job vous permettra d’utiliser toutes les compétences de la classe ainsi que la plupart des équipements). Cependant, celui-ci rajoute quelques compétences et équipements uniques, et en échange, le personnage sera limité dans l’utilisation de compétences provenant d’autres classes. Un choix qu’il faudra prendre en conséquence… Une petite nouveauté vient ajouter du piment dans le monde du MMORPG. En effet, j’ai eu le plaisir de découvrir les Aléas, lors de mes parties. Ces Aléas sont des événements aléatoires qui vous permettront de gagner de l’expérience de manière conséquente, et avec les autres joueurs qui vous entoure. Un bon point quand on sait que les médias se jettent littéralement sur ces types de jeu « MEUPORG »… Pour finir, à partir de votre dixième niveau, vous aurez à votre disposition des mandats. Ces mandats sont des quêtes disponibles selon un certain temps tuer certains monstres précis ou encore d’escorter un PNJ d’un point à un autre. Vous pourrez aussi régler la difficulté pour y gagner un bonus d’expérience et de gils. Attention que ces dernières étant distribuées automatiquement à raison de 3 toutes les 12 heures. Mise à part ces trois  » nouveautés « , nous en avons pas beaucoup à nous mettre sous la dent… Les quêtes disponibles sont aussi banales qu’ennuyeuses, et le farming est assuré. Il faudra de longues heures pour enfin découvrir ce que ce 2e Final Fantasy Online nous propose en terme de scénario (qui pourtant est excellent).

 

Question paysages

Viens donc te détendre en attendant l'E3 ma chérie !

Viens donc te détendre en attendant l’E3 ma chérie !

Bien que la direction artistique nous offre un travail plutôt soigné, et que la version PS4 n’a pas trop à rougir face à un PC, cela ne casse pas non plus trois pattes à un canard… Cela fait un an que nous attendons cette fameuse  » Next-Gen  » et pas seulement une transition de filtres apposés… Qu’on se le dise, Final Fantasy XIV: A Realm Reborn n’est pas LE MMORPG Next-Gen par excellence ! Le moteur graphique utilisé depuis Final Fantasy XIII n’évolue pas tant que ça, et le problème de chevelures et de textures de verdures restent toujours d’actualité. Par contre, il excelle à merveille sur ce qui est de la bande sonore du jeu. Les passages au niveau suivant, boss, instances, combats, etc. sont une extase auditive ! Le doublage français se veut assez professionnel, mais encore une fois, pas toujours à la portée de ce que la VO nous propose. Vous aurez sans doute déjà remarqué que lorsqu’un personnage parle, sa bouche est en mouvement. Pourtant, certaines phrases n’ont pas été traduites et laissent place à un dialogue vide pendant que l’un de nos interlocuteurs discute avec nous. Dommage… Malgré cela, il ne faut pas nier que la direction artistique nous offre des paysages variés, assez jolis, rempli de couleurs chatoyantes, passant du désert aride à la forêt verte, l’immersion est assez convaincante pour s’y perdre des heures durant.

 

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn, la conclusion

Je conclurai que malheureusement, bien que Square Enix nous offre la possibilité d’interagir entre joueurs console et PC, le système ne soit pas encore au point à 100 pour cent. Les quelques petits bémols d’une manette pourraient, néanmoins, être résolus dans les années à venir. On regrettera juste la formule un peu trop chère que celle-ci propose, ou encore le système de sécurité beaucoup trop prononcé pour se connecter.Final Fantasy XIV: A Realm Reborn n’en reste pas moins un bon MMORPG, avec son ambiance particulière et ses quelques nouveautés, il y aura surement des mordus prêts à se prendre l’hameçon de Square Enix !

Pour les intéressés, notre partenaire  » Cn Play « , vous propose quelques séances de Gameplay !

 

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Good

  • Un scénario d'excellente qualité
  • Le changement de classe " à la carte"
  • Les musiques qui honorent la saga
  • Les Aléas
  • Les boutons de la manette sont bien pensé sur PS4 à bas niveau
  • L'ambiance et le bestiaire respectés

Bad

  • Il faut du temps pour que ce MMORPG se dévoile
  • Graphiquement moyen
  • Pas assez de prise de risque
  • Des Aléas pas assez variés
  • Le prix de l'abonnement à l'ère du F2P
  • Quêtes trop basiques
7.5

Très sympa

Graphismes - 7.2
Gameplay - 6
Bande son - 8.2
Scénario - 8.4
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
9.1
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up