Fire Emblem Fates – Introduction

Fire Emblem Fates – Introduction

Fire Emblem Fates – Introduction

Fire Emblem Fates


Ce 20 mai 2016, nous découvrions dans nos contrées un petit nouveau de la famille Fire Emblem : Fire Emblem Fates. Cet opus est disponible sous trois déclinaisons sensiblement différentes.

C’est avec grand plaisir que j’ai pu découvrir ce nouveau jeu de Nintendo & Intelligent Systems via sa version japonaise disponible depuis juin 2015. Grande fan de la saga, je n’ai pu me retenir de l’obtenir. Ceci pour votre plus grand plaisir et pas mal de travail, bien entendu.

Fire Emblem Fates Decouverte

Un peu d’histoire

C’est en 2004 que nous découvrions la licence en Europe, avec l’histoire de Lyn et Eliwood. Il s’agit en fait du septième opus de ce tactical RPG reconnu au Japon, qui aura pris son temps pour franchir les frontières de notre archipel préférée.

La saga nous proposera ensuite Fire Emblem : The Sacred Stone, sur game boy advance également. Deux jeux suivront sur Game Cube et Wii. Il est intéressant de constater que ces deux jeux – Path of Radiance (GC) & Radiant Dawn (Wii) – se suivent chronologiquement. Votre fine équipe de combattants évoluent en effet dans le même monde.

Ce n’est pas la première fois que les Nintendo créera des liens entre les différents jeux de sa licence – ce qui ne saurait nous déplaire. Personnellement, j’affectionne particulièrement ce genre d’attention.

C’est avec la sortie de Fire Emblem : Awakening, sur 3DS, en 2014, que la saga refait peau neuve chez nous. En effet, ce jeu revient avec plein de nouveautés significatives, qui raviront les fans de la première heure – moi compris – mais qui s’ouvrira également à une nouvelle génération.

Ces nouveautés, notez avec plaisir qu’ils les ont réitérées pour Fire Emblem Fates/IF, avec quelques améliorations d’ailleurs. Je vous les détaillerai plus bas.

Bref, assez d’historique, passons au plus intéressant

Fire Emblem Fates Titres

Fire Emblem Fates Un, deux, trois… laquelle choisir ?

Héritage ou Conquête ? Révélation ?!

A partir de maintenant, je vais vous donner quelques informations générales pour vous aider à faire votre choix. Vous avec différentes versions disponibles :

Les versions Héritage, Conquête et Révélation – cette dernière disponible uniquement en DLC, si vous avez fini l’une de ses deux grandes soeurs.

Nintendo a pour habitude de décliner certaines de ses histoires en plusieurs versions (je parle bien sûr ici de Pokémon). Pour justifier ce choix, il propose à ses joueurs des éléments spécifiques à chaque version.

Si vous achetez une version du jeu Fire Emblem Fates en cartouche (Héritage/Conquête), il vous sera possible d’acheter le second jeu via la boutique Nintendo en ligne, ce qui vous fera économiser des frais ! Pensez-y avant d’acheter les deux versions matérielles.

Dans le cas de Fire Emblem, c’est une grande nouveauté de nous proposer une histoire différente, en fonction de la version. Dans les différences à constater, en plus de l’histoire, nous noterons des classes, des armes ou encore des personnages exclusifs.

En fonction de votre choix, vous serez projeté dans les Royaumes de Nohr ou Hoshido mais aurez également la possibilité de débloquer un troisième scénario, un nouveau point de vue sur l’histoire originale (en payant le supplément DLC, après avoir fini l’une des versions).

Notez que dans les différentes versions, les six premiers chapitres sont communs. C’est à la fin du sixième chapitre que votre Avatar fait son choix, le choix qui définira la suite de votre aventure – ce choix prédéfini par votre version.

Ne vous méprenez pas, une version de Fire Emblem Fates est bien égale à une histoire distincte. Il faut donc bien vous renseignez pour être sûr que votre avatar Kamui (JP) ou Corrin (US/EU) sera donc du côté que vous souhaitiez encourager.

Notez également que la difficulté de vos objectifs et des possibilités d’entraîner vos personnages entre les chapitres de l’histoire est légèrement différentes d’une version à l’autre. Héritage est d’ailleurs plus abordable que Conquête de ce point de vue là.

Si vous souhaitez choisir votre version en fonction de quel camp rejoindra votre personnage, prenez note, je vous le dévoile ici :

Dans la version Héritage, Kamui décide de rejoindre sa famille de sang – Hoshido – « la gentille » qui veut défendre son pays de l’envahisseur. Il va essayer de raisonner son ancienne patrie et créé une alliance.

Dans la version Conquête, Kamui reste aux côtés de sa famille Nohrienne, ceux qui l’ont élevé – « le Roi vilain » qui cherche le sang, le combat, le pouvoir. Il va tenter de réformer le pays de l’intérieur.

Dans la version Révélation, notre avatar emprunte un choix plus neutre et se détache des deux familles pour résoudre ce conflit à sa façon (disponible à partir du 9 juin en DLC).

Petit point intéressant, certaines rencontres de personnages dépendra du sexe de votre avatar. Je vous détaillerai ce point plus tard, dans les « exclusivités » de chaque version – l’objet d’un autre article.

Pour le site officiel de Fire Emblem Fates c’est par ici.

Pour suivre mon let’s play des différentes versions, c’est par ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up