Ghost Recon Wildlands

Follow
8.1

Excellent

6.1

User Avg

Ghost Recon Wildlands – Avis


2017, c’est un peu l’année du retour aux sources pour bon nombre de franchises légendaires. Avec Ghost Recon Wildlands, Ubisoft prend le parti de la continuité en reprenant les codes de son précédent opus : Future Soldier, avec ce que la technologie a à nous offrir de nos jours.

Nous sommes dans le présent (soit quelques années avant l’histoire de GR: Future Solider). La Bolivie est devenue un narco-État dirigé par le cartel de la Santa Blanca, une organisation criminelle dont la principale activité est la vente de cocaïne. Le pays est à genoux, la SB ayant corrompu le gouvernement ainsi que l’Armée et la Police. Il fallait donc s’attendre à voir débarquer l’Oncle Sam et ses soldats d’élite du Ghost, histoire de distribuer la démocratie à coup de plomb dans la tête. Ça ne vole pas très haut… mais on s’en contente aisément !

TPS, FPS, WTF ?

À première vue, Ghost Recon Wildlands est un TPS (jeu de tir à la 3ème personne). Ce qui a déjà rebuté quelques personnes, et attiré quelques autres. Sauf qu’en réalité, c’est plus compliqué que ça : Nous avons là un savoureux mélange entre TPS et FPS. La 1ère personne n’apparaissant que lors des phases de tirs visés. Là vous vous dites : « Ouais mais si ça alterne entre les deux vues sans arrêt, ça doit être un peu bancal ». Oui mais… non. C’est très fluide, et extrêmement bien fait. D’ailleurs, ce changement de vue n’est pas un coup d’essai pour la série alors -vraiment- il n’y a pas de quoi s’inquièter. Ubisoft Paris a géré.

Ghost Recon Wildlands Avis

« Ghost Recon », ok. Mais « Wildlands »… vraiment ?

Ho que oui. Ghost Recon Wildlands comprend 21 régions, pouvant être composées aussi bien de montagnes que de jungles ou de déserts salés… et j’en passe (11 éco-systèmes sont présents in game) ! Mais là où le jeu a fait fort, c’est qu’en une dizaine d’heures de jeu, jamais je n’ai eu l’impression de tourner en rond. Revenir sur mes pas de moi-même, oui, de temps en temps et c’est naturel. Mais ça se limite à ça. La map est aussi magnifique qu’immense. Les open world aussi jolis visuellement se comptent sur les doigts d’une main, et ça… c’est cool ! Pour consolider un univers déjà bien crédible à l’oeil non-avisé, un système météorologique et cyclique (jour/nuit) est présent, et assez bien fichu. Il influera pas mal sur votre manière de mener vos hommes et d’appréhender une mission, mais nous y reviendrons plus tard.

Ghost Recon Wildlands News

Un open world de A à Z ?

Définitivement, oui. Au-delà de l’aspect gigantesque de sa map, Ghost Recon Wildlands vous propose une aventure immersive, sans pour autant vous guider. Vous allez où vous voulez, quand vous le souhaitez. Aider un ami dans une partie coop’ sera plus simple que dans un jeu comme The Division, dans la mesure où, même s’il s’agit d’une mission que vous n’avez pas encore fait, vous ne serez pas spoilé sur la trame principale. En effet, chaque « boss » possède une histoire bien distincte des autres. Vous pourrez donc participer à bien des missions, sans pour autant vous ruiner le scénario. Pour mener à bien vos parties de « PAN PAN ! » boliviennes, vous disposerez de 60 véhicules différents, ainsi que d’une bonne soixantaine d’armes en tout genre. Ce qui n’est pas pour nous déplaire, d’autant que ces dernières sont ENTIÈREMENT personnalisables : que ce soit purement esthétique ou simplement pour mieux adapter votre arme à votre style de jeu, chaque pièce est interchangeable. Votre fusil d’assaut a donc peu de chance de ressembler à celui de votre collègue d’infortune, et n’aura certainement pas les mêmes fonctionnalités ! Pour ce qui est de l’arbre de compétences, par contre, ça n’en est pas réellement un. Vous pourrez, bien entendu, améliorer votre personnage mais aussi ses différents gadgets (drone, parachute, etc.), mais cela se fera au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu. Cependant, malgré toutes les possibilités de personnalisation, vous ne pourrez créer votre propre classe (soutien, tank, etc.). Dommage.

Ghost Recon Wildlands Test

IA, coop’, on fait quoi ?

Le monde de Ghost Recon Wildlands est entièrement ouvert. Chaque zone étant accessible dès le début du jeu, vous serez vite tentés d’aller plus loin, quitte à affronter des camps avancés bien plus forts que votre petit groupe de Ghosts. Vous vous rendrez alors rapidement compte qu’entre l’IA de vos coéquipiers et le cerveau de vos potes possédant le jeu… y’a pas photo. Grosso modo, ce GR nous propose une IA relativement naze lors des phases d’infiltration, que ce soit de votre côté, ou du côté ennemi. Côté ennemi, ça sert plutôt bien le gameplay, puisque légèrement plus permissif tout en restant assez difficile. Côté allié par contre, ça craint, clairement. Concernant les phases d’action, l’IA se réveille et parait nettement moins stupide. Le jour et la nuit. J’ai donc du mal à voir cette IA comme un défaut, mais il serait étrange de la voir comme une qualité… à vous d’en décider ! L’IA des PNJ est, quant à elle, d’une rare finesse : le cycle jour/nuit ainsi que la météo influera sur leur comportement. Vous aurez donc plus de facilités à attaquer un objectif au beau milieu d’un village lorsqu’il tombe une pluie torrentielle, ou en pleine nuit, plutôt qu’au beau milieu de la journée. Prenez le temps d’observer l’univers qui vous entoure, mais aussi la vie qui s’y développe. C’est un plaisir à voir, et c’est une vraie rareté dans le jeu vidéo.

Conclusion

Ghost Recon Wildlands est un très bon open world, l’un des plus réussi du marché. Contentera t-il les fans de la franchise ? Pas certain. Le jeu en lui-même, bien que collant parfaitement à l’esprit du précédent opus, semble être destiné à un public plus large. Une sorte de The Division plus poussé et mieux construit.


Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

Good

  • Graphismes tres satisfaisants pour un open world
  • Diversité de l'eco systeme Grandeur hallucinante de la map
  • Credibilité de l'univers

Bad

  • IA tres faiblarde lors des phases d'infiltration
  • Jeu en solo manquant d'interet
  • Dialogues un peu trop clichés, tout comme le scénario vu et revu.
7.6

Très sympa

Graphismes - 7.7
Gameplay - 7.8
Bande son - 9.3
Scénario - 5.5
jème l'ortograffe et créez des vidéaux sur les internêttes.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
6.1
26 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up