God of War – Avis Test

PS4

God of War – Avis Test


Après God of War III Remastered, épisode remasterisé sur Playstation 4. God of War revient sur le devant de la scène avec le quatrième épisode de la franchise. Kratos est de retour sur PS4 pour une aventure qui s’annonce tout bonnement épique. Ce petit bijou boosté à la testostérone a mis un peu de temps à arriver sur la console de Sony. Mais quel chef-d’œuvre ! Ami(e)s lecteurs, lectrices, nous sommes en présence d’un jeu magnifique, somptueux, extraordinaire… Bref, il me manque de superlatifs pour faire exploser ma joie. Néanmoins, je vous invite à lire ce test pour en découvrir davantage. Plus que jamais, le jeu vidéo n’est pas mort !

God of War Kratos Test

God of videogames

Le crâne brillant, la barbe soyeuse et le regard plus sombre que jamais… Pas de doute, c’est bien le retour de Kratos sur PS4, mais il n’est pas venu seul. Il est accompagné d’Atreus, son jeune fils à qui il reste encore de nombreuses choses à apprendre pour survivre. Les deux protagonistes vont vivre une aventure dans un monde où mythologie et violence règnent d’une main de maître.

Par où commencer déjà ? Le jeu est tellement riche et profond que ce soit dans son gameplay, ses graphismes, sa bande-son et son scénario… On ne sait où donner de la tête. Rien que sur le comportement de ces deux personnages, il y a moyen de faire une conférence de 4 heures chez TedTalks. Une chose est sûr, God of War est largement au dessus des nombreuses sorties vidéoludiques de cette année 2018. C’est le genre de jeu qui tenterait les gamers à passer le cap de l’achat de la console de Sony, pour son exclusivité. Non, sincèrement, pour son grand retour, Kratos a fait fort !

God of War Kratos

Il inspire quand même la sympathie ce Kratos.

Kratos et Atreus

Ce God of War est placé sous le signe de la paternité et de l’enfance. Ici, on découvre Kratos, père de famille et Atreus, son fils encore jeune et innocent évoluant dans un monde où la sensibilité et l’émotion n’ont pas leur place. Non, ici il faut être un homme pour survivre…Cette aventure, c’est avant tout la relation entre ces deux protagonistes qui est mise en avant à travers leur périple. Une famille en deuil par la perte de la mère, Kratos va alors tenter d’apprendre la chasse à son fils. Atreus est un ancien malade, encore jeune et frêle. Ce dernier va alors découvrir que la chasse n’est pas une partie de plaisir et qu’il faut avant tout renoncer à ses émotions quand il s’agit de tuer une bête.

Leur relation va évoluer au cours du temps et au fil des évènements vécus par les deux personnages. De même que leur complémentarité durant les combats. Pour qu’un jour, le petit Atreus devienne grand et fort comme son père. Kratos éduque sans arrêt son fils aux combats et à la survie (comme par exemple : rester méfiant à l’égard des inconnus, aussi sympathique soient-ils). Il met toujours de la distance et garde sans cesse une allure de guerrier sévère et redoutable pour accompagner son devoir d’éducation permanent. La route est longue et semée d’embuches mais la férocité de Kratos et l’innocence d’Atreus vont devoir coopérer afin de s’en sortir.

God of War image 1

Photo de vacances en famille.

Une histoire avec un grand « Hache »

God of War est tout simplement une ode à l’aventure au voyage et à la découverte mythologique. C’est simple, une fois le jeu lancé, on a toujours envie d’en savoir plus, de découvrir la suite de l’aventure. La richesse et le caractère très travaillés des personnages, la variété des bestiaires, les somptueux paysages y sont forcément pour quelques choses. Néanmoins, à aucun moment l’histoire ne s’essouffle. Le rythme est soutenu ainsi que les multiples rebondissements font que le joueur a envie de continuer et ne plus lâcher la manette. On en deviendrait accro et il nous le rend bien. Sa mise en scène est digne d’un Blockbuster de qualité. Mais inutile d’en dire de trop, on vous laisse tout le plaisir de découvrir par vous même. L’effet de surprise sera d’autant plus magique. Je vous le jure sur la hache parfaitement aiguisée de Kratos.

God of War forgeron

« C’est en forgeant que l’on devient forgeron. »

Gameplay : Richesse et profondeur

Venons-en à l’une des parties les plus intéressantes du jeu, le gameplay. Il n’y a pas à tourner autour du pot, il est totalement maitrisé par les développeurs. À la fois accessible et profond dans ses mécanismes, God of War c’est avant tout un gameplay riche et varié. Premièrement, on change de plan par rapport aux autres jeux de la saga. On passe d’un plan d’ensemble plus éloigné à un plan plus rapproché vers Kratos et son beau crâne luisant. Deuxièmement, le gameplay est beaucoup plus axé sur la coopération des personnages (en combat ou pas). Les combats vous incitent d’ailleurs à utiliser tout leur potentiel. En effet, certains ennemis sont par exemple insensibles à la hache de Kratos, il faudra par exemple, tirer à l’arc d’Atreus pour les éliminer. Le système de combat est toujours aussi efficace et profond. Sur le champ de bataille, c’est nerveux et la parade est tout aussi importante que l’attaque frontale ou à distance. Ah oui j’oubliais, les « finish moves » sont carrément badass !

God of War bateau

Une phase de gameplay parmi tant d’autres.

Phases de jeu

Vous aurez droit à différentes phases de jeu (à pied, en barque, combats de boss, contemplation, etc,…). À coté de la quête principale, vous pourrez effectuer des « missions » en tout genre ou liberté d’action est de mise. Comme des services à rendre, des objectifs à atteindre (exemple : Tuer X corbeaux, parer X Attaques, Tuer X types de monstres,etc…), des défis à réaliser, trouver des trésors permettant de débloquer des objets rares. Il y a également des énigmes permettant de récupérer des objets, des runes et de déverrouiller des coffres protégés par de la magie. De manière plus classique, l’xp se gagne en combattant et en complétant les quêtes et tâches. Ensuite, avec des invocations runiques on peut améliorer les armes, les armures (chez le forgeron) et ainsi impacter sur différentes caractéristiques ( Force, Défense,Vitalité, Récuperation,etc,…). Enfin, vous pourrez débloquer de plus en plus de compétences (requérant également des matériaux et de l’EXP) utilisables en combat. Et si vous mourez, votre fils Atreus pourra même vous remettre d’aplomb grâce aux pierres de résurrection. Elle est pas belle la vie ?

God of War boss

Viens par ici Minus !

Du pain béni pour la rétine

Nom de Zeus ! Quelle claque visuelle je me suis prise dans la tronche ! Ce God of War est tout simplement la huitième merveille du monde, ne cherchez plus, on l’a trouvée… Quel orgasme visuel ! Tout d’abord, on est bombardé par des effets graphiques somptueux : lumière, particules, fumées, feu, etc,… Ensuite, les personnages sont criants de réalismes et fourmillent de détails. Tout comme les paysages qui donnent envie d’y plonger dedans. Parfois même, cela est tellement beau que l’on en vient à scruter les moindres détails visuels et la touche « Share » pour prendre des captures d’écran est sans cesse utilisée. La HDR du titre vous décrochera la mâchoire, les couleurs ressortent complètement de votre écran. Le travail sur la direction artistique et le level-design est carrément énorme et à ce stade, relève du génie. On ne peut que féliciter les personnes impliquées dans la réalisation technique du jeu. De plus, la caméra et les différents plans lors de phases de gameplay et de combats sont vraiment très classe.

Mais ce n’est pas le seul exploit technique. Il faut dire que la console de Sony fait tourner le jeu sans une once de ralentissement. La fluidité est stable, et ce, sur n’importe quelle console PS4 (Standard ou Pro). Pour être bref, God of War est tout simplement le plus beau jeu de la Playstation 4, actuellement. La maîtrise des graphismes constitue l’un des points forts du jeu… Enfin je veux dire, un peu plus fort que les autres points déjà hors-norme.

God of War personnages

Le réalisme des personnages est bluffant.

Bande-son

Concernant la bande sonore, le jeu se défend aussi bien que sur les autres points précédemment cités. On a droit à des doublages et un jeu de comédiens vraiment excellent. Vous reconnaitrez sans doute des voix connues dans le monde du cinéma ou des jeux vidéo. En fait, tous les personnages sont crédibles niveau voix. Ensuite, la musique du jeu accompagne parfaitement toutes les phases de gameplay. Mêlant une ambiance mythologique, épique à la manière de certains Peplum dans le monde du grand écran. Cette bande-son est un cadeau pour les oreilles et pour l’immersion.

God of War image 2

Promenons-nous dans les bois…

Conclusion

Cory Barlog, le directeur créatif de Sony Interactive Entertainment’s Santa Monica Studio qui est à la base de ce chef-d’œuvre, devrait recevoir une statue à son effigie. Ce God of War a tout d’un GOTY 2018. Son gameplay, son scénario, ses personnages attachants et profonds, ses graphismes dingues et même sa bande-son très pro. Tout cela contribue à un jeu comme il en est rare de trouver sur le marché. Il représente à lui seul un travail colossal de la part des développeurs. Puis surtout, il définit le jeu vidéo comme un art à part entier. Nul doute que ce God of War est aussi le dieu du jeu vidéo sur PS4. Finalement, Kratos a réussi son grand retour. Inutile de vous dire qu’il est un indispensable de la console de Sony, cela va de soi.

Site Officiel

Good

  • L'histoire ou l'ode à l'aventure
  • Père et Fils (et la coopération)
  • Orgasmique visuellement
  • Gameplay riche, profond et jouissif
  • Combats nerveux et finish move classes
  • La bande-son
  • La barbe de Kratos

Bad

  • Euh...
  • Euh...
  • Non, je ne vois pas.
9.5

Chef d'oeuvre

Graphismes - 10
Gameplay - 9.5
Bande son - 9
Scénario - 9.5
Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais petit. Je me soigne mais mon cœur de passionné s'emballe dès que je vois une manette ou un clavier/souris... Accessoirement, je scrute les pépites sur Football Manager. Sinon, je touche également à tout ce qui concerne l'High-Tech.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
9.7
7 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up