Halo 5 Avis


Masterchief et Jameson Locke embarquent dans ta console !

Ça y est ! La célèbre saga Halo créée par Bungie, et à présent développée par 343 Industries débarque sur Xbox One avec Halo 5 Guardians. Après 3 ans d’attente depuis Halo 4, et la compilation magistrale : Halo Master Chief Collection, nous allons enfin pouvoir retrouver l’UNSC, l’Arbiter et ses Sangheili, ou encore le Docteur Halsey, là où nous les avions laissés.

Mais après la perte douloureuse de Cortana, et l’échec du Didacte, que nous réserve 343 Industires ? Halo 5 est-il réellement LE Blockbuster de l’année tant attendu par les fans ? Va-t-il encore rallier des joueurs néophytes à sa cause ? Je vous invite à découvrir mon avis de ce test sur Xbox One. À vos frags, prêts, tirez !

Halo-5-Cover-Intro

2 équipes, 2 visions, 2 histoires

Le sort de l’univers est en   » jeu « 

Halo 5 Guardians prend place juste après les évènements de Halo 4. Cortana n’est plus, les prométhéens sont plus menaçants que jamais, Jul’ Mdama (non, pas le rappeur) retient le docteur Halsey en otage, et l’UNSC Infinity fait de son mieux pour contenir le Major à ne pas faire trop d’écart au règlement.

Nous apprenons les coordonnées du Docteur Halsey, et c’est par une mission de sauvetage que Halo 5 annonce la couleur. Jameson Locke, ancien agent de l’ONI, est devenu spartan et appartient désormais à l’équipe Osiris, où il pourra compter sur le soutien de Buck, Tanaka, et Vale. C’est en effet cette nouvelle équipe de spartans qui devra récupérer Halsey, et si possible éliminer la menace covenante. Si vous aviez eu la chance de voir la série Halo Nightfall, vous aurez compris que Jameson Locke est ce même personnage, ou encore, si vous avez pu découvrir Halo 3 ODST, où New Mombasa avait été pillé lors de la croisade covenante sur terre pendant la trame Halo 3, vous ne serez pas étonné de revoir Buck, ancien ODST qui a lui aussi pu devenir un spartan.

De son côté John -117, plus connu sous l’appellation de démon, ou de major, a pour mission de sécuriser un vaisseau de l’ONI occupé par l’alliance covenante, mais celui-ci fera une découverte qui le bouleversera, et décidera d’agir de son propre chef, laissant l’UNSC sans nouvelles. Pour la première fois de l’histoire de Halo, John sera accompagné de la légendaire équipe bleue comprenant Kelly, Frédéric, ou encore Linda.

HALO-5-equipe-bleue

La légendaire équipe Bleue

La qualité visuelle fait l’effet d’une bombe à plasma

Est-ce qu’Halo 5 est beau ? Je dirais que non, il est magnifique ! Les textures, les effets d’ombres et de lumières, les effets de transitions au sol, l’apparence des ennemis, l’HUD, tout est splendide ! On nous annonçait 60 fps constamment (images par seconde), alors sachez que pendant les nombreuses heures auxquelles j’ai pu y jouer, les moments de chutes de « framerate » étaient vraiment rarissimes ! C’est fluide, les animations sont belles, les boucliers qui se rechargent donnent même l’eau à la bouche. Tout est absolument réussi, bravo 343 Industries et Microsoft Studios !

à l’évidence, nous avions déjà eu l’occasion de découvrir les talents de 343 Industries lors de Halo Anniversary, ou encore Halo Master Chief Collection, avec le deuxième opus complètement lifté.

Halo-5-Avis-Xbox-One

Ceci est un screen de cinématique in-game ! C’est pas beau ma gueule ?!

Un Gameplay sublimé

Vous le savez, chaque opus de la saga Halo apportait son lot de nouveautés, afin de rendre le gameplay plus confortable, plus distrayant, ou encore plus diversifié. Halo 5 en propose énormément, et n’hésite pas à mettre de côté certaines parties du gameplay devenues inintéressantes.

En effet, les différents objets permettant à John -117 d’utiliser un jetpack, de courir plus rapidement, ou encore de se protéger grâce à un bouclier prométhéen qui ont finalement disparu dans ce cinquième opus. Pour pallier cela, 343 Industries propose aux joueurs de nouvelles façons d’aborder Halo, comme par exemple pouvoir courir indéfiniment sur la carte sans devoir se soucier d’une jauge de recharge.

Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là, rassurez-vous. Nos spartans pourront à présent donner un coup dévastateur en chargeant la frappe, permettant ainsi de démolir des éléments du décor. Beaucoup se plaignaient de l’aspect couloir des niveaux de Halo. Dans Halo 5, vous avez désormais l’opportunité d’en utiliser plusieurs. Détruire la paroi d’un mur pour aborder les covenants à revers ? C’est possible ! Briser la glace pour éviter une horde de prométhéens en colère ? C’est possible également. Mais cette frappe ne vous servira pas qu’à détruire des éléments du décor, puisqu’il est également possible de déterminer à un endroit précis où frapper, lorsque nous sommes dans les airs !

Halo-5-Avis-Warzone

De quoi mettre son poing sur la table OU sur les i, sauf que Halo ne contient pas de i…

Le jetpack vous manque, car celui-ci vous permettait de prendre de la hauteur ? Halo 5 Guardians vous donnera l’opportunité de grimper sur des rebords, une véritable révolution dans l’univers Halo, puisque jusqu’à présent, notre Masterchief avait parfois du mal à braver deux caisses d’armements pour prendre de l’altitude…  Les éléments du décor sont trop éloignés pour vous ? N’ayez crainte, car les développeurs ont également pensé à cela, en vous offrant la capacité d’obtenir un « Dash », que l’on appelle par chez nous une charge. Par ailleurs, celle-ci vous sera d’autant plus utile, puisque vous pourrez esquiver rapidement des explosifs trop proches de vous, ou des snipers trop opportunistes à votre égard.

Pour conclure l’absence du jetpack, si celui-ci vous était également utile, c’était vraisemblablement votre visée dans les airs. Encore une fois, vous n’aurez plus à vous soucier de ce problème, puisqu’une fois que vous êtes dans les airs et que vous utilisez la visée intelligente, vous verrez votre personnage planer dans les airs pendant quelques secondes ! Que demandez de mieux ? Continuez donc de lire cet avis.

Auparavant, vous aviez la chance d’utiliser des trousses de soins pour vous soigner, ou même d’utiliser une bulle d’énergie qui régénérait votre santé dans un périmètre limité. Dans Halo 5, vous pourrez faire appel à vos coéquipiers, afin que ceux-ci viennent à votre secours pour  » recharger vos batteries « . C’est une partie du gameplay qui pourra se montrer plus accessible aux joueurs, mais elle contient quelque défauts, notamment avec l’interaction de l’intelligence artifcielle pas toujours au point. Mais nous y reviendrons un peu plus tard.

Vous vous sentez l’âme d’un chef conquérant ? Vous allez enfin pouvoir donner des ordres ! En effet, Halo 5 vous propose de diriger votre équipe. Que ce soit avec Spartan Locke ou Spartan John, vous pourrez demander à vos coéquipiers de ramasser une arme précise, de prendre position à tel endroit, d’éliminer tel cible, ou encore de venir vous soigner en cas de pépins. Cet élément précis du gameplay apportera une approche plus tactique du jeu, puisque jusqu’à présent, vous étiez un peu seul au monde…

Halo-5-Team-Osiris

Couvre-moi Vale !

HALOrs il est passé où le scénario ?

Après avoir terminé de nombreuses fois le mode campagne, je ne comprends toujours pas ce qu’il a bien pu se passer… S’il était possible de découvrir une partie du prologue du jeu en ayant terminé toutes les missions Spartan Ops dans Halo 4, ou encore en tentant le nouveau Halo 2 Anniversary avec la courte cinématique de Locke et l’Arbiter, on ne comprends absolument rien du comment,du pourquoi, de qui, de quand !

Commençons tout d’abord avec Locke. Ok il est devenu un Spartan, mais comment est-il devenu spartan ? Et Buck, comment est-il arrivé là ? La légendaire équipe Bleu est de retour, ça nous fait une belle jambe, mais on aimerait bien savoir où étaient-ils pendant tout ce temps ?

Sans devoir vous spoiler, vous allez voir que le scénario du jeu commence vraiment à devenir obscur et s’échappe un peu trop de la trame principale de Halo, ce qui est vraiment dommage et décevant, puisque même après avoir terminé le jeu, on ressent une grande impression d’inachevé. On en voulait plus, et l’on se rend vite compte qu’Halo 5 n’est qu’un court épisode coltiné au statut d’intermédiaire entre Halo 4 et le futur et dernier Halo 6. Aucune précision durant toute la trame de l’histoire, le scénario n’est pas du tout approfondi et même beaucoup trop laissé sur le côté. De plus, la majeure partie du temps, vous devrez jouer avec Locke, alors que notre héros légendaire, c’est John, et non, vous ne retrouverez jamais la sensation de jouer un sangheili puisque l’Arbiter ne sera qu’un vulgaire personnage secondaire !

Un excellent jeu mais regroupant trop de défauts !

Malgré un gameplay amélioré et une qualité visuelle irréprochable, Halo 5 n’est pas exempt de défauts, à commencer par son scénario minable que je vous ai évoqué plus haut. Malheureusement, ce n’est pas tout ! Si Halo proposait différents mode de difficulté, allant de balade de santé à frustration ultime, sachez qu’Halo 5 a vu ses modes de difficultés revus à la baisse. Après avoir terminé une première fois le mode normal, je n’avais retrouvé aucun challenge, et connu la mort (la vraie) que deux fois durant toutes les missions du jeu. Du côté du mode héroïque, la difficulté était un peu plus prononcée, certes, mais pour autant, celle-ci s’associerait plutôt à un mode normal dans Halo 4. Les prométhéens sont devenus de vrais lavettes, les armes beaucoup trop dévastatrices, et les  » nouveaux méchants  » et  » obstacles récalcitrants  » ne vous montreront aucun mal à être vaincu aisément…

L’intelligence artificielle, mais plus principalement du côté de vos alliés est elle aussi à la ramasse… Si vous avez la chance d’avoir une deuxième chance de survie en faisant appel à vos collègues, ne soyez pas trop frustré si ceux-ci n’arrive pas à vous atteindre, alors que vous êtes tombés face à une caisse. En effet, ceux-ci ne prendront même pas la peine de simplement la contourner, et préféreront vous regarder agoniser comme un vulgaire cloporte… Ceci est valable aussi si vous êtes à un niveau plus élevé qu’eux, n’attendez pas de leur part de la compassion… C’est pourtant un point qui devait être corrigé depuis la bêta du jeu !

Parmi les nouveautés, je vous avait énoncé tout ce qui touchait le gameplay propre au jeu. Mais ce n’est sans compter sur le mode Coop d’Halo 5 qui a décidé de ne plus faire profiter deux amis sur la même console, à tâter de l’extra-terrestre ! Fini les soirées FPS entre potes, puisqu’il faudra impérativement jouer avec des personnes connectées au Xbox Live si vous voulez profiter d’une coopération. Pour autant, il ne faut pas pester cette possibilité de jeu à plusieurs, mais retirer un des fondements même de la saga, c’est de l’hérésie comme disait mes potes les brutes ! D’ailleurs, où ils sont passé ceux-là ?

Halo-5-Coop

Pourquoi avoir retiré le mode Coop en Local ?!

Multijoueur mis en avant et championnat ESL pour les plus grands

On ne pouvait pas écrire un avis sur Halo 5 sans parler de son mode Multijoueur qui a subi pas mal de changement, et même une intronisation officielle aux compétitions Esports ! Pour autant, je ne peux pas me permettre de m’étendre sur le sujet, puisque les sessions étaient trop limitées avec mon emploi du temps. Dans Halo 5, vous aurez différents modes de jeu en multi, à commencer avec le mode arène (Arena).

Le mode arène n’est ni plus, ni moins que le mode de jeu multi basique, où vous pourrez jouer au différents modes, tels que, match à mort par équipe, assassins, ou encore capture de drapeau. Classique, mais efficace !

Le mode zone de combats (Warzone) vous permets de jouer en 12 contre 12, regroupant deux équipes distinctes. Ce mode de jeu mêle grandes cartes, véhicules, un peu de PVE et des combats à échelle monstrueuse. Le but du mode de jeu est simple: détruire le coeur de la base adverse, ou obtenir 1000 points.

On commence la partie dans un périmètre proche de sa base où il faudra reprendre le contrôle face à des ennemis PNJ. Une fois ces monstruosités rendues à néant, on se concentre ensuite sur les objectifs, correspondant à des zones à conquérir. Une fois un certains nombre de points attribuer à votre spartan, vous pourrez utiliser le terminal de réquisition afin d’y récupérer des améliorations, armes, etc.

Enfin, vous aurez toujours la possibilité de créer vos propres niveaux, mais aussi votre personnage avec son aspect physique, son pack d’armes de départ, etc.

Halo-5-Zone-de-combats

Comment transpirer avant de mourir !

Après 3 ans d’attente

Halo 5 aurait pu être le plus grand blockbuster de l’année 2015 ! Malheureusement, j’ai l’impression que 343 Industires, mais surtout Xbox ont beaucoup trop misé sur l’aspect multijoueur du jeu, et vont laissé beaucoup de fans sur le côté… Quand on vous sert un scénario dans un univers aussi vaste et enrichissant que celui-ci, il est normal d’avoir le même genre, voire mieux. En l’occurence, Halo 5 n’est pas le jeu tant attendu, malgré qu’il soit excellent, que la fluidité est optimale, ce qui est rare dans n’importe quels jeux, ou encore que le gameplay est réellement parfait. Halo 5 est un jeu à obtenir sur sa Xbox One, mais prudence les fans, il faudra se montrer patient pour avoir le messie tant attendu, et la fin d’une saga mythique !


Site officiel de Halo 5 Guardians


 

Good

  • Le plus beau jeu sur Xbox One
  • Le gameplay Parfaitement PARFAIT
  • Le retour de l'Arbiter
  • Ambiance sonore magistrale

Bad

  • Ben, il est passé où le scénario de ouf ?
  • On peut plus jouer avec son copain sur le canapé
  • IA alliés
  • Difficulté revue à la baisse
7.3

Très sympa

Graphismes - 9
Gameplay - 7.6
Bande son - 8.2
Scénario - 4.5
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
6.6
2 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up