Jeudi Retro Mortal Kombat

25e anniversaire de la celebre franchise Mortal Kombat les players du dimanche

Jeudi Retro Mortal Kombat

Alors que notre rédaction vous a concocté un test maison de Mortal Kombat X, je profite de l’occasion pour vous parler un peu de la série et de ses déclinaisons.Mortal-kombat-3

Comme la plupart des jeux de combat, Mortal Kombat vu le jour sur arcade, en 1992. Le jeu se démarque très vite de la concurrence par son coté gore poussé au maximum. Ce style deviendra la marque de fabrique de la série. À l’époque les jeux n’autorisaient déjà par tous de frapper un adversaire au sol, Mortal Kombat permettait non seulement cela mais vous pouviez démembrer, éviscérer, décapiter voire plus, au gré de votre fantaisie, votre pauvre adversaire. La différence est aussi voulue afin de contrer le jeu de combat numéro un  de l’époque: Street Fighter 2. Midway veut en effet proposer une alternative complètement différente au jeu phare de Capcom. Street Fighter 2 proposais des combats basés sur l’habileté des joueurs à placer des combos très long et dévastateurs, le tout proposé avec un style graphique cartoon et des personnages stéréotypés. Mortal Kombat arrive avec sa violence hors du commun dans un style très réaliste grâce à des personnages reproduits de façon digitale. Ce sont de vrais acteurs déguisés qui sont enregistrés pour chaque sprites de mouvements.

C'est l'heure de la fatality!

C’est l’heure de la fatality!

De l’arcade à la console.

Le succès de la borne d’arcade pousse Midway a porter son jeu sur les différentes consoles de l’époque. La Megadrive, la Super Nintendo, les PC et même sur Gameboy, tous ont droit à leur portage plus ou moins réussis. Les graphismes et la bande son sont de moins bonne qualité et des personnages sont même enlevés vu les capacités des cartouches et des consoles en elles mêmes. Autre grosse différence: la censure frappe. Les salles d’arcades permettaient à son public, presque exclusivement des adultes, de voir du sang et des boyaux alors que le jeu console s’ouvre à un plus grand public. Impensable, à l’époque, de montrer des choses choquante aux enfants si purs… Prends ça dans ta face MTV! Le sang et les fatalités furent supprimées sur certaines consoles et juste bloquées sur d’autres. Sega, par exemple, permettait de restaurer les effets d’origine via un cheat code.Mortal-kombat-5

Le succès étant, le jeu s’offre très vite une suite nommée Mortal Kombat… 2 bah oui. Le jeu sort à nouveau sur arcade avec un portage l’année suivante sur console. Des nouveaux personnages sont ajoutés, de nouvelles fatality aussi et de nouveaux lieux. Un autre portage sera fait quelque années plus tard sur Playstation et Saturn.

Les suites se sont ensuite enchaînées jusqu’à un reboot de la franchise en 2011 avec Mortal Kombat sur console PS3 et Xbox 360.

Freddy se sent à la maison dans Mortal Kombat

Freddy se sent à la maison dans Mortal Kombat

Mortal Kombat vs DC Universe propose des affrontements entre personnages de la série Mortal Kombat et les héros biens connus de la franchise DC (Superman, Batman & cie). C’est une sorte de réponse tardive au Marvel vs Street Fighter sortit 10 ans plus tot (lui aussi ayant eu des déclinaisons jusque sur PS3/360 (Marvel vs Capcom)). Ce jeu donnera d’ailleurs récemment naissance à Injustice, un jeu de combat entre super-héros DC utilisant les mécaniques de Mortal Kombat. Scorpion, figure emblématique de Mortal Kombat, y fera d’ailleurs une apparition en DLC

Sub-Zero et Scorpion, les deux figures emblématiques de Mortal Kombat

Sub-Zero et Scorpion, les deux figures emblématiques de Mortal Kombat

Et on se bat pourquoi?

Pour sauver le monde tiens, originalité que diable. Shang Tsung est un sorcier très puissant ayant sous sa botte une créature qui l’est tout autant: Goro, un Shaokan doté de 4 bras. Tsung et Goro sont les champions incontestés du Mortal Kombat depuis 500 ans et ils sont tout proches de faire régner le monde des morts sur la terre. Chaque protagoniste poursuit un but précis, que ce soit la gloire, la richesse ou l’envie altruiste de sauver le monde (oui, il en faut bien un). Voila la base du scénario qui s’enrichira au fil des épisodes. Shang Tsung vaincu, ce dernier dévoile son maître: Shao Khan, un guerrier impitoyable qui règne sur l’outre-monde et voulant dominer la terre. Khan rebondit sur la défaite de son valet et organise le nouveau tournoi mais cette fois ci, ce sera chez lui, dans l’outr-monde. Voila Mortal Kombat 2. Les suites sont plus ou moins similaires, les tournois s’enchaînent, apportant plus de personnages au passage.

Kratos vous souhaite un bon appétit.

Kratos vous souhaite un bon appétit.

 

Et c’est pas fini!

Nous en sommes au 10eme épisode de la série (si on ne compte pas les épisodes complémentaires). Ça montre le succès perdurant de la série. Des dessins animés et films sont aussi venus compléter cette franchise mais ne furent, pour la plupart, que des navet à l’instar des films Street Fighter, je préfère ne même pas en parler vu que cette chronique est dédiée aux bonnes choses. Le joueur du grenier s’est déjà chargé d’humilier ces films dont on ne gardera en mémoire que la musique principale…

 

Nous voici à la fin de ce Jeudi Retro, rendez vous la semaine prochaine pour une nouvelle chronique et d’ici peu pour le test de Mortal Kombat X.

Jason, aka TNK, est un gamer depuis sa plus tendre enfance. Fan inconditionnel de Final Fantasy, Kingdom Hearts et Metal Gear.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up