Le jour où l’Imperatore et l’Inter régnaient sur PES

Imperatore PES

Le jour où l’Imperatore et l’Inter régnaient sur PES


Souviens-toi d’une époque pas si lointaine où un empereur régnait sur la planète Pro Evolution Soccer… Demande à un vieux joueur de PES s’il connait « Adriano » alias « l’Imperatore » et tu verras une lueur d’espoir se refléter sur son visage. Allez viens, je t’emmène découvrir une légende, un prodige, un monstre d’1m89 qui détruisait tout sur son passage tel un ouragan.

L’empereur d’une licence

Adriano Leite Ribeiro né à Rio, est à PES 6 ce qu’est Laurel à Hardy, c’est-à-dire, indissociable. L’empereur restera à jamais une référence du jeu de foot virtuel. Difficile de faire autrement quand vous avez des stats énormes comme Adriano qui feraient passer des joueurs comme Messi, Ronaldo et Neymar pour des cireurs de bancs.

Adriano imperatore PES 6

Inarrêtable !

Souvenez-vous, on était en 2006/2007 et l’Inter venait de gagner le championnat italien (Seria A). Du coup, Konami avait décidé de croire au potentiel de cette équipe.

Les caractéristiques du joueur brésilien étaient tellement énormes que même un néophyte pouvait terrasser tout le monde sur son passage et déposer la balle d’un puissant boulet de canon. Évidemment, avec un 98 en équilibre, 99 en puissance de frappe, 90 en finition, 90 en accélération, 92 en agressivité, 88 en technique… Bref, Adriano était une machine et associé à un certain Ibrahimovic ou encore Obafemi Martins (99 en accélération, 99 en vitesse, 97 en agilité, 94 en dribble) et une équipe Milanaise de l’Inter qui était tout simplement inarrêtable  (coucou Recoba, Cambiasso, Zanetti, Veron, Figo, Crespo…). Aucune équipe ne faisait le poids face à cette machine qu’était l’Inter et Adriano a lui seul. Et les personnes qui maitrisaient le gameplay avec cette équipe étaient quasi sûres de gagner à chaque match (en solo ou à plusieurs).

Adriano, légende virtuelle…

Dans chaque légende, il y a toujours des moments de faiblesse, Adriano aussi a vécu des moments où il est tombé au plus bas (très bas même). Bizarrement, après PES 6, et l’arrivée des épisodes suivants, la carrière (réelle) du joueur a commencé à décliner. Pourtant, il était considéré comme un des futurs plus grands joueur du monde. Mais comme l’Empire Romain avant lui, l’empereur Adriano chuta, traversant des moments douloureux (notamment la mort de son père qui fut l’élément déclencheur de sa chute) et vagabondant de club en club pour finalement terminer sa carrière dans des petits clubs non-renommés et tombant dans l’alcool et la drogue.

Alors oui, l’Imperatore n’aura jamais eu la carrière que tous les spécialistes lui prédisaient. Mais dans le cœur des joueurs de PES, il prend une place importante et fait figure de joueur légendaire marquant à lui seul, une génération de gamers. Et ce, à une époque où Pro Evolution Soccer détrônait tout sur son passage et était le jeu de sport le plus joué au monde !

L’imperatore est de retour !

Alors que notre test sur PES 2019 est tout récemment sorti, je vous annonce que Adriano et consorts sont de retour cette année. Il est possible d’y jouer dans le mode myClub. L’imperatore est doté de ses stats mythiques (dont le 99 en puissance de frappe) et est accompagné par d’autres joueurs emblématiques de l’Inter.

PES 2019 Adriano

Le retour des légendes

Nostalgie

Pour les plus nostalgiques, voici une vidéo de quelques beaux buts marqué par le Adriano virtuel sur l’indémodable PES 6. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai la petite larme à l’œil.

Enfin, réagissez à cet article sur notre page Facebook et Twitter ou dans l’espace commentaire du site.

Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais petit. Je me soigne mais mon cœur de passionné s'emballe dès que je vois une manette ou un clavier/souris... Accessoirement, je scrute les pépites sur Football Manager. Sinon, je touche également à tout ce qui concerne l'High-Tech.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up