Just Cause 3 Avis


 Bienvenue à Medici, Rico!

Troisième épisode de la très appréciée série des Just Cause, Avalanche Studios et Square Enix nous promettaitent un jeu explosif tant à la rétine que dans le gameplay (voir la bande annonce de lancement délirante à la fin du test), promesse tenue? Lis le test gringo toi même tu sais.just cause 3

C’est de la bombe, à retardement.

D’entrée de jeu, via l’introduction, nous pouvons voir l’étendue de ce que pourra nous offrir le jeu, une énorme map dans laquelle nous nous ferons pas prier de visiter les moindres recoins tant elle est détaillée et agréable à voir, un coté paradis à la mexicaine avec beaucoup de clichés dont les développeurs ne se cachent pas, le jeu est une sorte d’Expandable solo avec ses répliques bien badass et son histoire assez basique en soi, bien que le dernier acte soit surprenant. Mais jouons nous vraiment à un Just Cause pour son histoire? D’ailleurs est ce que quand vous alliez au bac à sable vous lisiez un livre? Non, nous on veut de l’explosion, de la destruction, de la liberté et de l’occupation, autant vous dire que pour cela nous sommes servis. Maintenant graphiquement… Oui c’est beau, mais qu’est ce que c’est buggé, beaucoup de bug de collision, de baisse de framerate quand il y a beaucoup trop d’explosion, j’ai même vu mon Rico Rodriguez se dédoubler trop près d’une explosion alors qu’il est très bien tout seul ce gars la. Square Enix nous a promis des patch qui devraient réparer ça, à l’heure qu’il est il n’en est rien mais espérons sincèrement que tout cela sera réglé très vite. Le pire étant les temps de chargement BEAUCOUP trop longs, ruinant ainsi toute l’expérience de jeu, on rate une petite mission annexe en 4 secondes et on est bon pour attendre bien 40 secondes de chargement.just cause 3

Pourquoi avoir des superpouvoirs quand on est Rico?

Nous sommes en droit de nous poser la question! Votre personnage est absolument polyvalent tant sur le sol que dans les airs et ce de fait, chaque mission peut se régler d’une multitude de manières différentes, Just Cause 3 nous permettant d’avoir notre propre style, être un bourrin ou un vrai James Bond. La prise en main pour les néophytes se fera petit à petit après le tutoriel complètement scénarisé présentant notre nouvel arsenal et la situation de l’ile de Medici en même temps. La conduite à été d’ailleurs très bien améliorée sur ce volet bien que vous finirez avec le temps et un peu d’entrainement  à vous déplacer tel un Batman dans les airs en mêlant grappin, parachute et wingsuit. Rappelons tout de même que l’ile peut aussi se visiter en voiture, en bateau, en jet ski, en avion et j’en passe, le jeu offre pas mal de possibilité comme promis par Avalanche Studios. Le grappin lui nous permet désormais de lier deux, trois, quatre objets entre eux pour ensuite se rétracter et foutre un bordel monstre. Pour les habitués de la série, il ne seront pas dépaysés mais peut être un peu déçus du peu de réelles nouveautés dans cet opus et y verront plutôt un Just Cause 2.5 dans un monde beaucoup plus vaste et variés ( et plus beau mais ça on verra par après la mise à jour ). Le jeu inclut aussi des petites missions qui permettront d’améliorer au fur et à mesure nos compétences pour déborder d’habilité et devenir un cascadeur envié du monde entier. L’aspect social se joue sur les records prestés par les autres joueurs, classique mais toujours agréable.just cause 3

Gringo, musica y tequila por favor.

L’ambiance sonore se lie parfaitement à l’ambiance graphique du jeu, nous avons vraiment l’impression d’être l’acteur d’un film d’action sud américain et ça fait du bien de se sentir plus fort que Chuck Norris. Petit bémol pour ceux qui aiment les voix originale, ici la version française est imposée et nous évite, malheureusement, les clichés des accents personnages qui se faisaient beaucoup plus ressentir en anglais, un petit dommage mais rien de grave, la version française étant très correcte.

C’est une bonne situation ça, mercenaire?

Vous savez, je crois pas qu’il ait de bonnes ou de mauvaises situations.. Un mercenaire se doit d’être un homme à tout faire, comme pouvoir conduire et escorter des voitures ou libérer une île entière de la dictature d’un certain Di Ravello et ça notre Rico, il est fait pour ce job. Le jeu nous proposera donc trois actes séparés en 3 parties de la map plus grandes les unes que les autres. Et c’est assez jouissif qu’il y ait autant de matière à travailler et libérer. Au début pour s’habituer nous auront droit à des petits villages à libérer, des petites bases militaires par ci par la pour arriver vers la fin, avec nos capacités améliorées et donc une dextérité assez impressionnante, à nous occuper de grandes villes assez impressionnantes qui nous fera sentir bien badass au possible. Vous ne vous étonnerez probablement pas  de retour de flamme provoqué par votre petite révolution, Di Ravello n’hésitera évidemment pas à augmenter ses effectifs et ses armes pour vous arrêtez, il aime nous donner de l’attention ce dictateur.

C’est une bonne cause ou pas?

Eh bien… mitigé. Autant les promesses ont été tenues par Square Enix et Avalanche Studios, autant le jeu est victime de son ambition. Bug par ci par là, temps de chargement inacceptables, baisse de framerate, espérons sincèrement que le patch réduisent les dégats pour profiter pleinement d’un jeu qui recèle d’autant de potentiel.


Site officiel


Good

  • Un monde vaste
  • Un gameplay super varié
  • C'est très beau mais...

Bad

  • Très buggé
  • Les temps de chargement BEAUCOUP trop long
  • Peu de nouveautés malgré tout
7.7

Très sympa

Graphismes - 8.1
Gameplay - 7.1
Bande son - 8.1
Scénario - 7.4
Un mec parmi tant d'autres qui se démarque notamment dans sa manière de manger des chocoprinces. Il joue aux jeux vidéos depuis ses 3 ans et porte un certain amour envers les RPG et jeux de combat.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
7.3
3 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up