L’arrivée de la 8K peut-elle révolutionner le jeu vidéo ?

8K jeu vidéo

L’arrivée de la 8K peut-elle révolutionner le jeu vidéo ?


Le salon de l’IFA de Berlin vient à peine de se terminer. L’une des stars de l’évènement a été le grand écran de 85 pouces de Samsung doté de la technologie QLED et capable d’afficher des images de résolution 8K (7680 par 4320 pixels). L’annonce de la part de Samsung de la commercialisation de la technologie 8K dès le mois de novembre, nous conduit à se poser une question qui nous intéresse particulièrement en tant que gamer… La 8K peut-elle révolutionner le jeu vidéo ? Le matériel actuel peut-il faire tourner de la 8K de manière suffisante ? Nous allons essayer de répondre à toutes ces questions.

Qu’est-ce que la 8K?

La technologie évolue trop vite ! Mais ça, on le sait. Quand on se dit que cela fait à peine 6 ans que la 4K est apparue dans le commerce (2012) et que dorénavant, on parle déjà de 8K commercialisé dès novembre prochain. Cela peut donner le tournis. Mais parlons peu, parlons bien, qu’est-ce-que la 8K et qu’est ce qui différencie cette technologie de sa grande sœur la  4K ?

La 8K affiche une résolution 4 fois plus grande en terme de pixels que la 4K (3 840 × 2 160), et 16 fois plus grandes que le Full HD (1 920 × 1 080). Les répercussions visuelles, celles qui sont visibles à l’œil humain sont les suivantes : Les images plus nettes, à condition d’avoir un écran suffisamment grand. L’écran 85 pouces en démonstration est parfait, par contre, un 40 pouces est totalement inutile pour la technologie.

8K and co

8K et le reste…

8K déjà ?! Et la 4K alors ?

J’entends déjà les commentaires de certains : on parle déjà de 8K alors que la 4K n’est pas encore devenue un standard dans le foyer moyen de la population. Et ils n’ont pas totalement tort ! Certes, les TV 4K se vendent bien et le contenu commence à s’intensifier (notamment grâce à des initiateurs comme Netflix). Mais point de vue jeux vidéo, il y a encore des progrès à faire pour utiliser convenablement cette technologie.

D’abord, il y a une inégalité entre le monde du PC et des consoles par rapport à la 4K. Malgré le fait que la 4K soit devenue synonyme de vente et devenue un argument marketing pour l’industrie du jeu vidéo, il y a deux mondes différents. C’est le prix qui fait la différence : une console vendue 400 ou 500 euros ne PEUT PAS faire tourner aussi bien la 4K qu’une config PC dépassant les 1000 euros.

La 4K console est une 4K accessible à tous (et tant mieux !). Sur consoles, le rendu visuel prime. Alors, on utilise une émulation de 4K, c’est-à-dire que le nombre de pixels affichés à l’écran varie suivant la complexité de la scène ou des textures. Ces changements de définition sont extrêmement rapides et invisibles à l’œil nu… Oui, on vous illusionne, mais c’est pour votre bien ! Seuls les experts aux yeux avisés pourraient voir la différence entre la même technologie sur PC et consoles.

Sans oublier que le PC à l’avantage du matériel et certaines grosses configurations peuvent faire tourner du 4K 60fps sans trop de problèmes. Chose que les consoles ne peuvent évidemment pas encore faire.

Contenu 8K et jeux vidéo

La 8K est inutile, donc ?

Oui et non, tout dépend de comment vous consommez la technologie. Êtes-vous plutôt un précurseur ou plutôt du genre à attendre ? Il est vrai que point de vue contenu, les écrans utilisant la technologie 8K ne pourront afficher tout leur potentiel directement. Pour cela, il faudra attendre les premiers contenus (TV, cinéma, Netflix, jeux vidéo). Par exemple : le film Guardians of the Galaxy Vol. 2 a été tourné en 8K mais est distribué seulement en format Full HD et 4K. Pour l’instant, on estime que la 8K se popularisera avec la diffusion des JO 2020 de Tokyo et la diffusion du contenu sportif en 8K.

Et concernant les jeux vidéo ?

Et bien, sachez que des tests ont déjà été réalisés et ce n’est pas très convaincant pour le moment. Ceux-ci ont été tournés sur PC et la conclusion est la suivante : aucune carte n’est suffisamment puissante pour faire tourner convenablement les jeux vidéo en format 8K. En 2017, nos confrères de chez TweakTown ont voulu vérifier le comportement des cartes graphiques les plus puissantes face à la 8K sur un écran capable de diffuser cette résolution, le Dell UP3218K (à 4000€ seulement…).

Benchmark 8k

Aie, ça fait mal !

Les résultats suivants sur cette image sont significatifs : la 8K en jeu vidéo ce n’est pas encore pour tout de suite. Du moins, ce n’est pas suffisant pour jouer confortablement.

Conclusion

A la question « la 8K peut-elle révolutionner le jeu vidéo ? », je vous répondrais en paraphrasant un certain François Vaillant.

La marche entre la SD et la HD était très grande. Nous sommes passés d’un format carré à un rectangulaire, nous avons introduit le son 5.1. Il y avait de gros bénéfices pour l’auditeur. Ce gain est beaucoup moins perceptible en 4K, et je ne suis pas convaincu qu’il va l’être en 8K.

Le géant Netflix, un des pionniers de la 4K n’y croit pas non plus. Voici les dires d’un porte-parole de la société.

Nous sommes en conversations actives, mais pour l’instant, nous ne prévoyons pas offrir du divertissement Netflix en 8K. Nous nous concentrons plutôt à parfaire la qualité des autres dimensions de l’image pour nos membres, comme les couleurs et les améliorations de contrastes qu’offre la technologie HDR.

Finalement, la 8K ce n’est pas pour tout de suite. Si l’arrivée de la technologie dans le commerce devrait faire son apparition pour la fin d’année, la 4K et le Full HD resteront les standards du marché pendant un bon petit moment encore.

Réagissez à cet article sur notre page Facebook et Twitter ou dans l’espace commentaire du site.

Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais petit. Je me soigne mais mon cœur de passionné s'emballe dès que je vois une manette ou un clavier/souris... Accessoirement, je scrute les pépites sur Football Manager. Sinon, je touche également à tout ce qui concerne l'High-Tech.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up