LEGO : La grande aventure

Wii U

Ce 26 Février 2014, nous avons enfin la possibilité de consulter dans toutes les salles, Lego : La grande aventure. C'est également la possibilité de jouir des productions TT Games. Celui-ci est-il aussi plaisant que ses grands frères ou victimes d’un trop-plein ?

Un LEGO de trop sur la pile

Tout est super génial !

Tout est super génial !

On se retrouve avec Emmet, jeune Lego spécialisé dans le bâtiment où celui-ci rêve de passer du bon temps entre amis. Sa vie semblait insignifiante et tranquille jusqu’au jour où celui-ci va, par la force des choses, devenir « LE SPÉCIAL ». Dans ce monde super génial, Emmet pourra-t-il contrecarrer les plans diaboliques de Lord Business ? En tout cas, il aura la chance d’être accompagné de gros guest stars comme Batman, Green Lantern , Wonderwoman, Gandalf, et même Superman. Je n’en dis pas plus, sous peine de vous spoiler. À la limite, je vous conseillerai d’aller voir le film. Il fallait s’y attendre. Le trop-plein de jeux sortis cette année a eu raison de leur réputation. Là ou TT Games nous transporte par-delà toutes ces sagas parodiées et bourrées d’humour. Lego: La Grande Aventure nous offre un goût de trop peu et en accord avec le film. Un peu comme ci les concepteurs avaient du mal à parodier leur propre produit. Serait-ce le point faible de la gamme LEGO ? Quand on voit Lego City Undercover, Seigneur des Anneaux, Harry Potter et autres licences tiers, on ne peut qu’applaudir le travail effectué derrière tout ça. En attendant, ce nouveau titre, bien qu’original ne l’aura pas été assez aux yeux des fans de la première heure. Sorti à peine 3 mois après Marvel : Super Heroes, Lego : la grande aventure devient le lego de trop sur cette pile. Attention la tête !

 

Pour le plaisir… des petits

What the...

What the…

À l’instar des précédents jeux, celui-ci n’a l’air de s’adresser qu’aux petits, voire aux personnes qui ne sont pas habituées aux jeux LEGO. Bien que le film regorge de références, le jeu s’appuie uniquement en adéquation avec l’œuvre. Cela est bien dommage quand on voit toutes les scènes humoristiques que peut nous proposer TT Games. Son humour bridé n’est pas l’unique défaut que nous lui reprochons. En effet, vous constaterez que les personnages sont nettement moins fluides qu’auparavant. Les actions sont rigides, tout comme les personnages. C’est assez agaçant de ne pas avoir recours au double saut, par exemple. De plus, sachez qu’à l’habitude, les nombreux jeux LEGO sont réputés pour leur durée de vie conséquente ! Ici, il ne vous faudra pas plus de 7 à 8 heures pour boucler le mode histoire. Même si le mode « libre » reste accessible aux joueurs, on se demande si payer 60 € pour un jeu comme celui-ci n’en résulte pas d’un énorme coup marketing sur toute la gamme qui tourne autour du film ? La promesse n’a malheureusement pas été tenue par TT Games qui se doit de toujours offrir le meilleur au public. Adulescents et adultes détenteur du syndrome de Peter Pan, vous voilà vexés !

 

Un univers pas si vaste

Là où les nombreux jeux LEGO s’appuient sur leur univers très vaste, la grande aventure se découvre par quatre zones de jeu. Parmi ces zones, vous avez la possibilité, comme bon vous semble, de vous promener, découvrir des objets cachés du jeu, remplir votre porte-monnaie, acheter des personnages jouables, costumes, etc. Chaque zone comprend 3 à 4 niveaux de jeu inspiré directement du film (vieux Far West, Briquebourg, pays des nuages flottants…). Avec le mode « histoire » et « libre » combiné, cela excède à peine le mode « histoire » du précédent « Seigneur des anneaux ». Nous aurions aimé découvrir plus en détail l’envers du décor, et pas uniquement une adaptation du film. Comptez, grosso modo, pas moins de 98 jouables, dont 73, en excluant les costumes alternatifs. Cela reste que trop peu, surtout quand on est habitué à en côtoyer plus d’une centaine sur un titre.

 

Ne partez pas si vite !

Cool Tag, grande fan de '' Chérie, où est mon pantalon ? ''

Cool Tag, grande fan de  » Chérie, où est mon pantalon ?  »

Bien que ce test regorge de critiques sur les défauts majeurs du jeu, celui-ci n’en est pas moins très respectueux sur l’univers et son œuvre cinématographique. Par exemple, Emmet peut réparer des objets cassés ou par le biais de son marteau-piqueur en détruire, voire de fabriquer des objets grâce aux différents plans disponibles dans les niveaux. Les personnages féminins sautent plus haut, les maitres constructeurs n’ont pas besoin de plan pour construire des objets, Lord Business peut actionner des boutons, Vitrivius peut utiliser son bâton et traverser aisément les zones à risques, ou encore l’astronaute peut pirater des systèmes informatiques. L’œuvre cinématographique n’a pas été dénaturée jusqu’au point de reproduire avec talent le stop-motion. Petit plus dans cet opus, vous avez la possibilité de jouer à un mini-jeu reprenant le thème du film « Tout est super génial », en faisant appel à votre adresse et votre sens du rythme. Bien que le jeu ne soit pas déplaisant, on a vraiment l’impression que les concepteurs ont dû rapidement terminer le développement du jeu pour être dans les temps, par rapport au film. Finalement, Lego: La Grande Aventure nous laisse sur notre faim. C’est dommage…

Good

  • Comme le film
  • Premier VRAI jeu LEGO à part entière
  • Des personnages secondaires jouables

Bad

  • Gameplay et personnages trop rigides
  • Pas de surprise si on a vu le film
  • Un univers pauvre
  • Trop court
6.6

Sympa Sans Plus

Graphismes - 6.5
Gameplay - 6.1
Bande son - 6.9
Scénario - 7
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
3.9
3 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up