Lego Le Hobbit

PS3 Wii U Xbox 360

Après l’énorme succès des deux œuvres cinématographiques de Peter Jackson dans l’univers de la terre du milieu, TT Games nous offre son deuxième jeu vidéo de l’année. Espérons juste que proposer autant de jeu ne porte pas atteinte aux éditeurs. En effet, combien de maisons du jeu vidéo n’ont pas vu leurs licences s’essouffler, de plus en plus. La réponse ? Dans ce test !

L’avènement du seigneur des ténèbres

Gandalf est toujours là pour vous sauver la mise !

Gandalf est toujours là pour vous sauver la mise.

Lego Le Hobbit nous plonge dans la jeunesse de Bilbon Sacquet, le plus célèbre et plus vieux des hobbits. Nous sommes à une époque où les nains, ancien peuple puissant de la terre du milieu, étaient la race la plus riche et la plus puissante, jusqu’à l’arrivée du terrible dragon « Smaug » ! Notre jeune héros de 50 ans reçoit la visite de Gandalf le gris. Ce dernier lui propose alors de se joindre à une aventure fantastique. Cependant, notre Hobbit déclinera son offre. Dans la soirée, Bilbon reçoit la visite d’une compagnie de treize nains, tous aussi farfelus, les uns que les autres. Au départ contre son gré, Bilbon a été désigné pour les accompagner dans leurs périples, afin de récupérer leur royaume. C’est ainsi que débutent les aventures du « cambrioleur » ! Compte tenu du troisième volet toujours en production, ce nouvel opus de TT Games vous fera découvrir les 2 premiers volets de cette trilogie légendaire. Bienvenue dans le test de Lego Le Hobbit !

 

Des briques qui s’empilent

Partez pour un voyage inoubliable !

Partez pour un voyage inoubliable.

Venons-en à l’intérêt principal de ce jeu, le gameplay. Vous avez à disposition, comme à votre habitude, de nombreux personnages disponibles, et à débloquer (au nombre de 80). Cependant, si vous êtes un adepte de ces licences de jeux, vous devriez savoir que, par exemple, pour le seigneur des anneaux, il s’agissait d’à peu près 100 personnages, soit, vingt de plus ! Un peu dommage pour un univers aussi vaste… Mais passons cette mauvaise impression pour vous rassurer auprès des nouveautés apportées au gameplay (quoiqu’assez maigres). Au cours de votre aventure, vous allez pouvoir vous associer à vos amis afin de traverser des ponts, détruire des murs, atteindre des hauteurs, ou encore d’utiliser des combos dévastateurs ! Nous y reviendrons par la suite. Dans la terre du milieu, vous serez libre de suivre l’histoire, de bout en bout, ou d’explorer chaque lieu et paysage de l’univers Tolkien. Libre à vous d’obtenir toutes les briques cachées du jeu, ou encore d’avoir des LEGOS plein les poches ! En ce qui concerne les nouveautés, venons-en au fait. Tout d’abord, vous avez à dispositions deux à trois armes pour vos personnages, selon celui que vous jouez. Cela rajoute un peu de fraîcheur dans les petites phases de combats, mais surtout pour plus d’accessibilité à travers les plateformes à atteindre. En effet, en utilisant Dori, par exemple, vous pourrez utiliser son fléau, afin de faire tomber les tours des orques, ou encore de vous balancer, telle une liane, d’un bout à l’autre d’une plateforme. On retrouve une belle panoplie d’armes, qui raviront toutes les brutes que vous êtes. Ensuite, et pour la première fois, vous avez la possibilité d’unir deux de vos personnages, afin d’effectuer des combos dévastateurs. Certains monstres coriaces sentiront à peine vos dégâts si vous décidez de les attaquer seul, et de front. Avec cela, vous pourrez également prendre de la hauteur en grimpant d’épaule en épaule, et ainsi atteindre des sommets ! Pour terminer, vous pourrez enfin crafter des objets. Un peu comme dans Lego Movie : The Videogame, vous allez pouvoir construire vos fournitures dans un laps de temps déterminé, et qui vous apportera un certain nombre de Lego bleus. Les nains sont spécialisés dans la forge, c’est bien connu. Vos désirs sont exaucés, car vous aurez la possibilité de détruire des éléments de décors pour, par exemple, y récolter du bois, voire même du poulet, ou par un mini-jeu tout aussi sympa, miner comme un vrai homme ! Cependant, on aurait aimé plus de prise de risques de Warner Bros. et TT Games qui se reposent un peu trop sur leurs lauriers en ce moment. Dommage…

 

Un respect de l’œuvre

ça se balance chez les nains !

ça se balance chez les nains !

Comme à son habitude, TT Games a toujours le bon gout d’apporter une touche d’humour dans chaque licence qu’ils attaquent. Cependant, ceux-ci respectent également son histoire et son déroulement. Lego Le Hobbit n’échappe pas à la règle. Vous plongerez de Hobbitebourg à Ereborg, tout en passant par le terrible Gol Guldur. Rencontrer Azog, et finalement, le terrible dragon Smaug. Vous rencontrerez beaux nombres de villages, remis au goût du jour (ou du passé ;)) ! Néanmoins, de nombreuses séquences du jeu n’équivalent pas celle du film, ou pire, on a l’impression que les expressions sur le visage des personnages sont beaucoup moins marquées que les précédents opus (Lego Movie: The Videogame). À côté de cela, force est de constater que les musiques sont magnifiques et nous immergent un peu plus dans l’ambiance du jeu. Un son en Dolby Digital qui ravira vos oreilles d’elfes toutes mignonnes. Terminons ce point avec un humour moins prononcés que pour les autres volets. Alors que les Lego Harry Potter, Pirates des Caraïbes, ou Star Wars regorgeaient de séquences hilarantes, et bourrées de clin d’œil. Force est de constater que ce jeu joue beaucoup moins la carte de ceux-ci. Idée des concepteurs ou des majorats ?

 

Beau, mais on peut faire mieux !

Va falloir crafter pour passer.

Va falloir crafter pour passer.

Il est clair que la next-gen n’a toujours pas pointé le bout de son nez ! Mise à part un très beau Ryse, mais avec un gameplay pénible. On peine à attendre l’E3 pour nous dévoiler les nouvelles pépites sur nos consoles PS4 et Xbox One. Lego Le Hobbit bien qu’assez joli, nous montre que le jeu pourrait faire clairement mieux, et ne pas à avoir peur de sortir l’artillerie lourde. Ici, nous avons droit à un calque de Lego Seigneur des Anneaux. Soit un jeu datant de l’année passée ! Il serait temps d’activer la cadence à ce niveau-là. Le jeu reste, néanmoins, très coloré, plaisant à voir et l’aliasing n’est que peu présent. C’est déjà ça… Les jeux de lumière sont bien perçus, et vous serez nombreux à adorer faire le très célèbre « VOUS NE PASSEREZ PAS ! » sur votre console favorite ! Que ce soit sur portable ou console de salon, le constat est le même. Lego Le Hobbit vous transporte dans une magie où petits et grands y trouvent toujours leurs comptes.

 

Lego Le Hobbit, c’est la brique de trop

Sans pour autant être mauvais, Lego Le Hobbit manque clairement de nouveautés au niveau de son gameplay. Il est dommage de ne pas redécouvrir un LEGO en approfondissant sa méthode de jeu. On aurait aimé l’apprécier d’une autre manière qu’un copié/collé du seigneur des anneaux. Graphiquement, il devrait détailler les éléments du décor, et offrir aux personnages un peu plus de « vie ». Un peu comme un Lego City Undercover où chaque mimique était hilarante. Attendons l’E3 pour y découvrir, peut-être une perle, ou tombons, petit à petit, dans les abîmes de la Moria. Ce jeu reste quand même plaisant, mais les habitués y trouveront un léger gout d’amertume dans tout cela…

 

Si vous désirez découvrir une séance de Gameplay, Sachez que notre nouveau partenaire « Cn Play » met à votre disposition quelques vidéos, afin de vous donner un avis final, dans ce test.

 

Good

  • Une bonne ambiance
  • De nombreux personnages
  • Une durée de vie satisfaisante

Bad

  • Pas aussi drôle que l'opus du seigneur des anneaux
  • Trop de mini-jeux inintéressants
  • Peu de nouveautés
  • Une saga qui s’essouffle petit à petit
  • Moins de personnages disponibles que d'habitude
6.7

Sympa Sans Plus

Graphismes - 6
Gameplay - 6.1
Bande son - 7.2
Scénario - 7.5
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
7
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up