Life is Strange : Before the Storm – Episode 1- Avis

Life is Strange : Before the Storm – Episode 1- Avis


Véritable pavé dans la marre, Life is Strange avait suscité un engouement certain. Les aventures de Maxine Caulfield, touchant à la fois des problèmes de son âge, mais en y ajoutant un brin de surnaturel, nous avaient totalement scotchés à l’époque. Les auteurs du titre ayant su rendre leurs personnages intéressants, profonds et surtout réalistes !

C’est lors de l’E3 2017 que nous avions pu apprendre que Life is Strange : Before the Storm se déroulerait, comme son nom l’indique, chronologiquement avant le premier et que nous aurions le plaisir de nous mettre dans la peau de Chloe. Seulement, nous apprenions également que la mécanique du retour dans le temps, qui était pourtant le point fort du titre, ne serait plus présente.

Le jeu au service de l’histoire

Nous commençons en pleine nuit dans la peau de notre adolescente rebelle, s’amusant à narguer un conducteur de train en se retirant in extremis des rails, provoquant la colère de celui-ci sous forme de sirène de train. S’approchant d’une grande à l’allure délabrée, isolée de tout et pourtant diablement vivante. Car si Chloe se retrouve à faire le mur, c’est pour aller voir le concert très privé de Firewalk.

Life is Strange : Before the Storm

Coucou ! la chieuse de service est là

Bloqué à l’entrée par le videur qui n’est pas dupe de notre fausse carte d’identité, Life is Strange : Before the Storm nous met directement en face de la nouvelle mécanique de cet opus. Car si Max avait le temps comme pouvoir, Chloe, elle, a le « pouvoir » de l’insolence !

Il s’agira d’une joute verbale où notre héroïne tentera de faire plier son interlocuteur à l’aide de répliques meurtrières ! Pour cela, vous devrez écouter attentivement les phrases dites et ensuite choisir parmi plusieurs propositions afin de garder l’ascendant. Votre score sera représenté graphiquement et le premier à atteindre le sablier gagne, sachant que vous serez souvent défavorisé, vu que vous n’êtes qu’une ado et que cela se passera souvent avec des adultes.

Life is Strange : Before the Storm

Ecoute, analyse, réaction

Il est à noter que ce genre de joute aura souvent un effet sur votre relation avec le personnage et qu’elle est rarement obligatoire. Il s’agira donc de votre choix qui aura un impact sur le restant du jeu et de l’image que vous voudrez dégager de Chloe. Peste à tout prix ou adolescente en détresse, quel chemin choisirez-vous ?

Un duo hors norme

Après avoir convaincu le videur de vous laisser rentrer et de vous avoir attiré des ennuis auprès de gens peu recommandables alors que cela ne faisait même pas 5 minutes que vous étiez à cette fête. Rachel, la fille populaire vient vous sortir de ce mauvais pas dans des habits qui vous feront passer pour une enfant de chœur.

Life is Strange : Before the Storm

La maison cliché avec son drapeau américain

Même s’il faudra attendre un peu pour en savoir plus sur elle, quel plaisir de voir la personne dont on en avait tellement entendu parler dans le premier opus. Le fait de la voir en « chair et en os » à vite eu l’effet d’un électrochoc, car elle semblait plus tenir du mythe que de la réalité vu que seule Chloe en parlait réellement à Max.

A notre réveil, le jeu nous propose discrètement de lire le journal de notre héroïne en le posant gentiment comme premier objet dans notre champ de vision avec lequel il est possible d’interagir. C’est là que le choc opère, car si j’avais trouvé le cahier intime de Max intéressant, celui de Chloe m’a littéralement captivé tellement il semblait authentique et à la fois agréable à lire.

Life is Strange : Before the Storm

Vous êtes perdu ? Votre main gauche vous soufflera la voie à prendre

Elle y parle de ses sentiments dû au départ de Max qu’elle voit comme un abandon, un mélange de colère et de tristesse vis-à-vis de sa meilleure amie. On y retrouve aussi son propre plaisir d’écrire, le fait qu’une pour une fois, elle peut s’imaginer faire ce qu’elle veut, avoir cette sensation de liberté grisante qu’elle recherche tant dans la réalité.

On y retrouve tout au long et dans le duo avec Rachel, toutes des problématiques auxquels les adolescents peuvent faire face et c’est en cela que le titre excelle totalement.

Tout est rose ? La vie est belle alors ?

Des personnages admirablement réalisés, même si certains sont de véritables stéréotypes ambulants dignes d’un vieux film américain. Une histoire à un nombre d’embranchements conséquents qui pousseront les plus motivés à refaire l’histoire différemment, mais dont le système est assez frustrant, car il est dur de savoir quelles actions ont conséquences sur quoi.

Le style graphique semble moins dessiné que lors de la première saison, préférant des aplats de couleurs et qui ont pour conséquence de perdre une partie de son identité visuelle. Pour finir, le titre s’expose à ceux qui auraient déjà fini Life is Strange, car même s’il n’est pas nécessaire de l’avoir fini pour jouer à Life is Strange : Before the Storm, vous perdriez une partie de l’expérience.


Good

  • Le journal intime de Chloe
  • Le duo Rachel Chloe
  • La profondeur de l'histoire
  • On joue Chloe !!!!!
  • Le groupe Firewalk est génial à écouter
  • Beaucoup de personnages intéressants

Bad

  • Techniquement pas terrible ( voir main )
  • Le systéme d'insolence un peu random ( impression )
  • On ne se rends pas toujours compte des conséquences de nos actes
8.5

Excellent

Graphismes - 6
Gameplay - 7
Bande son - 9
Scénario - 9.5
L'homme qui jouait aux échecs car il trouvait les chevaux "mignon"
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
9.8
2 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up