Little Nightmares – Avis Test

PC PS4 Xbox One

Little Nightmares – Avis Test


Après avoir pu toucher de mes doigts Little Nightmares à la Gamescom 2016. Je restais aussi stupéfait et dubitatif que de voir un studio indépendant être appuyé par l’éditeur japonais mondialement connu. Après tout, j’avais eu cette même sensation lors de l’apparition d’Unravel. Et pourtant, le charme a su opérer. Comme un effet de mode, les petits jeux de plateforme tout mignons se font de plus en plus nombreux. Among The Sleep, Unravel, Inside, et maintenant Little Nightmares. Mais entre nous : Est-ce un doux rêve ou un monstrueux cauchemar que nous avons là. Je vous prierai de vous asseoir à table et de vous goinfrer comme il se doit de mon avis sur le test de Little Nightmares !

Elle avait faim, elle avait froid

C’est dans une ambiance glauque et froide que l’on plonge dans la peau de Six. Une toute petite fille captive dans une espèce de rafiot perdu en mer. Retenue prisonnière en compagnie d’autres enfants depuis un long moment, Six trouvera le moyen de sortir de sa cage dorée, afin de s’échapper de cet endroit sordide.

Sur son chemin, elle traversera moult épreuves aussi périlleuses les unes que les autres. Car en plus de devoir faire face à la famine qui la guette, notre petite fille au manteau de pêche devra également fuir les résidents du bateau, aussi ignobles qu’affreusement laids ! Au programme, cuistots, humains avides de nourriture, animaux, spectres étranges et autre créatures voudront se débarrasser de vous comme d’un vulgaire cloporte.

Il faut l’avouer, on est loin des strass et paillettes ! Ici, seule la survie compte coûte que coûte. À la croisée d’un Tim Burton, de Bioshock ou encore d’un Unravel, Little Nightmares a cette particularité de nous faire ressentir les émotions de Six. Alors que la plupart des jeux vidéo vous proposent des héros forts et puissants. Notre amie encapuchonnée est quant à elle toute frêle et si fragile… Pas d’armes ni de protection à disposition, juste deux pieds et de la furtivité pour fuir tel un petit polisson !

Little Nightmares Six Prison

:'(

Une belle direction artistique

C’est vraisemblablement LE POINT FORT de Little Nightmares. Avec ses teintes sombres, ses musiques dignes d’un vieux film d’Hitchcock ou encore ses parties de level design lugubres laissant place à l’obscurité. Little Nigthmares met la barre très haute !

Les différents personnages et autres créatures sont vraiment réussis ! Tout l’univers macabre est bien dans le thème et fera resurgir vos peurs d’enfance, soyez-en sûr !

Les niveaux sont variés et proposent divers étages du bateau. Ainsi, vous découvrirez les fonds de cale, les conduits d’aération insalubres, la cuisine, quelques chambres, une bibliothèque, et j’en passe !

Tarsier Studios a également ajouté une dimension d’exagération dans la profondeur de champ. Celui-ci vous donnera une fois de plus une sensation de vulnérabilité de notre héroïne. Grâce à des zones de hauteurs interminables ou encore des situations complètement barges, vous devrez grimper les murs, les armoires, les assiettes, vous faufiler dans une fente ou une trappe aussi petite qu’un trou de souris !

Vous l’aurez compris, dans un univers impitoyable, rempli de craintes et de dangers, vous devrez faire preuve de  discrétion pour continuer votre périple vers la sortie !

Little Nightmares Avis et Test

ça en fait des petits gros à nourrir !

Pas un bruit ou le croque-mitaine viendra dans ton lit !

Et comme-ci tout cela n’était pas suffisant, l’équipe de développement à également mis l’accent sur les sons, la musique et les différents bruitages de Little Nightmares. Chaque instant clé vous fera ressentir du stress et de la crainte, grâce au travail remarquable de l’équipe. Alors certes, les musiques ne sont pas rocambolesques, mais amplement suffisantes pour vous filer les chocottes !

Durant son ascension, Six se retrouvera par moment très maladroite. Ainsi, il ne vous sera pas anodin de voir un petit pot de sucre, quelques bouteilles, ou encore des objets bien bruyants signaler les divers monstres enfouis dans cette vieille bicoque sur mer. Attirer l’attention est pratiquement synonyme d’échec. Alors si vous pensez terminer un niveau en vous faisant repérer à tout va, oubliez Little Nightmares sur le champ !

Par contre, les fans d’infiltration et de Puzzle Game y trouveront leur compte. Une clé à chiper en douce, un objet à utiliser comme levier ou encore un petit doudou servant à appeler un ascenseur deviendront quelques « rituels » afin d’accéder à la suite.

Chaque monstre détient ses propres particularités. Sans devoir vous « spoiler », le bibliothécaire souffrira, par exemple, de cécité. Mais à contrario, il pourra se fier aux différents bruits pour vous repérer et vous dévorer !

Little Nightmares Level Design

Ce sont sûrement des cousins à Sangoku et Luffy…

Il envoie la sauce ! Quoique un peu trop tout de même…

Propulsé sur l’Unreal Engine 4, Little Nightmares est visuellement très beau. Parvenant à obtenir une constance à 30 fps sur PS4 et Xbox One, ou encore 50-60 FPS sur PS4 Pro, Bandai Namco et Tarsier Studios ont su faire usage de leur talent pour proposer un jeu complet, garantis sans bugs ! Car l’époque Gamescom 2016 m’avait laissé un goût amer dans la bouche lorsque j’ai découvert un bug en pleine session. La surprise fut totale une fois le jeu sorti.

Mais à côté de cela, on se rendra vite compte qu’il s’agit d’un petit jeu, tenant la route à peine 4 heures maximum. De ce fait, on peut facilement juger la qualité d’un jeu vis-à-vis de sa taille. Par contre, nous sommes aussi plus attentifs aux petits détails !

Malgré un Sound et Level Design, ainsi qu’une direction artistique au top, on ne peut pas vraiment dire que SIX soit très bavarde… Mis à part le fait que nous savons son prénom, via différents communiqués de presse et que celle-ci est dans un bateau, aucune explication n’est donnée. Pourquoi les enfants sont capturés ? Quid des êtres humains aussi gros que dans un certain Wall-E ? Pourquoi Six porte-t-elle une veste de pêcheur si celle-ci est retenue captive ? Bref, une tonne d’éléments qui auraient pu un peu sublimer ce petit jeu indépendant ! Malheureusement, il faudra se contenter de ce que l’on a ! Et ne vous attendez pas à comprendre grand-chose de plus une fois le jeu terminé…

Little Nightmares Cuisine

Nan, pas ta sauce bolo à toi bebert !

Il est temps de conclure ma pitchounette !

Sans conteste, Little Nightmares est une belle surprise de manière générale. Cependant, ses quelques énigmes répétitives, son mutisme et sa durée de vie pourraient avoir raison de lui. Proposé à une vingtaine d’euros, ce sera à vous de décider si vous aimez les univers mystérieux et oppressants, tout en vous baladant en compagnie d’un petit être frêle et mignon. Pour ma part, je suis content d’avoir plongé dans l’aventure, mais je m’attendais à plus. Il n’y en avait pas assez dans mon assiette !



Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

 

Good

  • Direction Artistique de folie
  • L'ambiance à la Hitchock
  • Le fait d'incarner un personnage vulnérable

Bad

  • Seulement 4 h !?
  • Pas assez de background
  • On est un peu largué par moment
  • Les énigmes deviennent répétitives à force
7.7

Très sympa

Graphismes - 8.8
Gameplay - 7.8
Bande son - 9.1
Scénario - 5
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up