Metal Gear Survive – Test Avis

PC PS4 Xbox One

Metal Gear Survive – Test Avis


Etant un fan des premières heures de MGS et par cette abréviation j’entends bien Metal Gear Solid, j’ai accueilli Metal Gear Survive avec un peu de recul. La surprise est bonne mais en demi-teinte.

Il était une fois, dans une dimension lointaine…

En quelques séquences et flash-back,  nous revenons sur la destruction de Mother Base. Alors que la base s’effondre et après le repli de Big Boss, un trou de ver apparaît et aspire tout sur son passage pour l’envoyer sur Dité, une planète similaire à la terre, située dans une autre dimension.

Lors d’une longue, très longue intro, on nous expose les détails techniques sur un fond d’histoire qui sert de prétexte au petit voyage sur Dité. Et au fait, vous êtes mort… elle commence bien cette histoire.

Metal-Gear-Survive-Game-Over

Insert Coin to Continue

 

Sur Dité comme sur Pandora, on a besoin d’un Avatar.

Classique et tellement satisfaisant, on a la possibilité de créer son petit avatar perso. On choisit le nom de son personnage et on le customise. Front, Nez, joues, pilosité faciale, tatoo et cicatrices, si vous êtes doué vous aurez un personnage débordant de charisme…ou pas.

Metal-Gear-Survive-perso-charisme-OK

Un personnage débordant de charisme…

 

Metal-Gear-Survive-perso-charisme-NON

…ou pas!

Côté Gameplay

Les mouvements:

On part sur un gameplay typique de Metal Gear. Accroupi, couché, debout, votre petit soldat répondra aux commandes sans broncher malgré une certaine lourdeur dans les mouvements.

Certaines actions dépenseront votre endurance, plus celle-ci diminue, plus vous serez limité dans vos mouvements, jusqu’à devoir faire une pause de plusieurs secondes pour reprendre votre souffle.

Les combats:

Etant un Spin Off de Metal Gear Solid, l’infiltration est de la partie mais ne sera pas forcément nécessaire. L’approche est à votre propre appréciation suivant la situation.

Les errants possèdent un sens de la vue et un instinct qui les poussent à s’approcher des silhouettes qu’ils aperçoivent. Ces créatures ont aussi un sens de l’ouïe développé et le bruit généré par vos mouvements attirera leur attention. Plus vos mouvements sont rapides, plus vous êtes bruyant, donc le seul moyen de rester complètement silencieux est de ramper. Une approche discrète permet d’exécuter un ennemi sans éveiller les soupçons.

L’affrontement brutal est également une solution mais attention à ne pas se laisser submerger par les hordes d’ennemis. Au fur et à mesure de votre progression, vous aurez accès à un arbre de compétences grâce auquel  vous apprendrez de nouvelles techniques de combat.

Metal-Gear-Survive-Combats

À l’abri sur mon container, je prépare une brochette d’errants

Lors des combats, les petits malins penseront à utiliser les unités de défense afin de gêner les errants. Une grille bien placée pourra ralentir les errants en vous laissant le temps d’utiliser votre lance pour les empaler en toute sécurité. Les plus prudents pourront quand à eux créer des diversions pour contourner les combats.

Vos débuts dans les combats ne seront pas aisés, mais rassurez-vous, ça ira mieux en avançant dans le scénario.

La survie sur Dité.

Dans Metal Gear Survive, on retrouve le mot…Metal, l’une des denrées principales de crafting. Mais pour commencer, parlons plutôt de la survie dans le jeu.

Les points importants liés à votre survie sont votre faim et votre soif. Votre vie maximum est liée à votre faim et votre endurance maximum à votre soif. Vous trouverez ces informations affichées en permanence sur le HUD. Afin de maintenir ces jauges à un niveau satisfaisant, il vous faudra vous nourrir en chassant et en cuisinant quelques bons petits plats mais aussi bien vous hydrater en récoltant de l’eau. Boire de l’eau croupie et manger de la viande crue risquera de vous rendre malade, il sera donc important de préparer tout cela avant de le manger… la base d’une alimentation saine.

Metal-Gear-Survive-Chasse

Une entrecôte de Karakul pour la table 3 s’il vous plaît !

Home sweet home.

Très rapidement, vous arriverez dans votre base. Avec l’aide de Virgil, votre programme autonome de soutien opérationnel AT-9, vous ferez évoluer votre QG pour pouvoir survivre sur Dité. Votre base est votre point de repère, durant tout le jeu, elle ne bougera pas mais vous aurez la possibilité de voyager plus loin sur la carte via les trous de ver de transport.

Cette base  va vous permettre de faire une multitude de choses, en effet c’est là que vous pourrez tout gérer. Un mode construction vous permet de fabriquer les différents établis et bâtiments nécessaires au crafting mais aussi de placer des défenses afin de vous protéger des assauts.

Metal-Gear-Survive-Base

Vous aurez également l’occasion de remplir des missions quotidiennes et hebdomadaires contre des récompenses.

Les Cendres : attention danger !

Un élément «neuf » dans la survie est la zone de Cendres. Les Cendres sont une zone plus dangereuse que les zones saines de la carte. Pour y pénétrer, il vous faudra absolument acquérir un masque à oxygène qui arrivera relativement rapidement dans le scénario du mode solo. Dans cette zone, oubliez l’utilisation de la carte, il vous faudra être observateur pour pouvoir vous repérer et vous diriger. La zone est également infestée d’errants, ce qui fera vos petites affaires en ce qui concerne la collecte d’énergie Kuban.

Metal-Gear-Survive-masque

Les Cendres c’est comme le sable, ça se glisse partout…partout!

Mais qu’est ce que je fous là!?

Votre mission est simple, rentrer chez vous ! Il vous faudra récolter des informations et reconstituer la mémoire de Virgil en lui apportant des cartes mémoire. Grâce à ces cartes, vous saurez ce qui est arrivé aux membres du Charon Corps qui vous ont précédé sur Dité et se sont fait fumer en beauté.

Par la même occasion, vos supérieures ne seraient pas contre des informations et un bon stock d’énergie Kuban. Quoi !? Vous n’êtes pas sur Dité uniquement pour jouer les scouts suite à un coup de hasard ?

Metal-Gear-Survive-objectifs

Oui, ce mec ressemble à Laurence Fishburne

Le mode Coop.

Le mode coop est très simple, le but est de défendre une excavatrice contre des vagues d’ennemis grâce à votre skill mais aussi en plaçant des unités de défenses. Là encore, vos débuts seront difficiles, car vous serez surtout un bon gros boulet unstuff que vos coéquipiers devront réanimer régulièrement. Néanmoins, plus vous en ferez, plus vous amasserez du stuff (utilisable également en mode solo).

Metal-Gear-Survive-coop

Je vous avoue que sur cette Game même mes coéquipiers voulaient me buter.

 

Là où le bât blesse.

Metal Gear Survive pèche par son côté esthétique terne et vieillot. Les graphismes ne vont pas vous mettre en émoi et il sera même parfois difficile d’apercevoir certains éléments dans ces teintes désertiques et post apocalyptiques. En note de bas de page du rapport MGS, nous pourrons indiquer «Ce n’est pas terrible, peut mieux faire».

Metal-Gear-Survive-Graphismes

Ça ne sera pas la carte postale de l’année…

En ce qui concerne la bande son, là encore rien de bien transcendant. Certains sons semblent anciens et ne vous immergeront pas forcément dans le jeu.

Il y a Hideo et débats…

Pour ceux qui ne le savent pas, Hideo Kojima est le père de la série Metal Gear Solid. Créateur de talent, Hideo Kojima quittera Konami après avoir terminé Metal Gear Solid V : The Phantom Pain en tant que consultant extérieur.

Ce nouveau Metal Gear Survive est donc le fruit du travail d’une nouvelle équipe qui a eu la lourde tâche de reprendre les commandes d’une série très appréciée mondialement.

Metal Gear Survive a été largement critiqué, malgré cela, il reste  un jeu correct. A part quelques éléments rappelant la série des Metal Gear, le jeu reste un Spin Off qui prend ses marques loin de l’esprit et de l’âme de Big Boss. Si nous retirons les rappels à la série, cela reste un survival horror classique qui aurait très bien pu s’appeler « Les Players Du Dimanche Survive ».

Metal-Gear-Survive-End

This is the end, my only friend, the end…Of our elaborate plans, the end…I’ll never look into your eyes, again (because you only have one)

Good

  • Un système de survie assez complet
  • Des combats dynamiques
  • La gestions de la base

Bad

  • Un bestiaire très pauvre
  • Des graphismes assez moyens
  • Les jauges de Faim et Soif diminuent rapidement
  • Un Metal Gear qui n'en n'est pas un
6

Sympa Sans Plus

Graphismes - 5
Gameplay - 8
Bande son - 5
Scénario - 6
"Vous vous demandez pourquoi le costume rouge? C'est pour que les méchants ne me voient pas saigner. Il y en a un qui a tout compris, il a mis son froc marron."
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up