No Man’s Sky

Follow
8.4

Excellent

6

User Avg

No Man’s Sky : ce qui a changé

Le lancement de No Man’s Sky a été une douche froide pour énormément de joueurs. Mais deux ans plus tard, certaines choses ont changé.

No Man’s Sky a été malmené lors de sa sortie sur PlayStation 4 et PC en août 2016 car certaines promesses n’étaient pas respectées. En effet, No Man’s Sky souffrait énormément de crashs et de bugs les semaines suivant sa sortie. De plus, chaque planète disposait que d’un seul biome et certaines de ces dernières pouvaient paraître très similaires. Ce qui, hélas, pouvait nuire à l’exploration ! Le jeu souffrait aussi de la culture du vide ainsi que de la répétitivité. Mais en deux ans, le petit studio britannique Hello Games a énormément travaillé sur son titre.

Un petit brin d’humour pour ce jeu sous-côté…

Hello Games n’a pas dit « good bye » à No Man’s Sky

C’est lors du cinquième épisode de l’inside box (podcast de Microsoft) que No Man’s Sky est revenu, via une vidéo, afin de nous montrer l’étendue de ces nombreux changements lors de ces deux dernières années. En effet, la quinzaine de personne travaillant à Hello Games a continué de travailler d’arrache-pied et, dès les premiers temps, a commencé à régler les problêmes de crashs et de bugs dont souffrait No Man’s Sky. Puis en décembre 2016 arriva la première grosse mise a jour du nom de Foundation. Cette dernière permettait au joueur de construire sa propre base, recruter des employés aliens, ainsi que de maximiser ses ressources. Ensuite, le titre arriva en mars 2017 avec une autre mise à jour du nom de Pathfinder qui permettait au joueur de pouvoir conduire des exo-véhicules rendant plus agréable le l’exploration, mais aussi pour grandement faciliter le farming. Mais c’est en août 2017 que le jeu fait fort avec Atlas rises qui proposa une nouvelle mission (un nouveau fil rouge si vous préférez, le premier étant déjà présent dès sa sortie). De plus le titre a sur s’alimenter de nouvelles fonctionnalités tels qu’un éditeur de terrain, une map galactique beaucoup plus détaillée, l’accès aux portails, la possibilité d’acquérir un vaisseau-cargo, Divers biomes pour chaque planète et bien d’autres…

Que peut-on donc retenir ?

En étroite collaboration avec Sony depuis 2014, Le jeu a tout de même connu une campagne mensongère sur énormément d’aspects et force est de reconnaître que sa sortie fut objectivement un petit désastre. Cependant Hello Games n’a évidemment pas chômé lors de ces deux années après sa sortie et a su offrir aux joueurs ce qui manquait à No Man’s Sky en guise de mise à jour et gratuitement. Cependant, une question se pose ! Supposons que ce jeu qui se voulait « indépendant » avait déjà toutes ses fonctionnalités le jour de sa sortie, aurait-il été légitime de le payer 70 euros ?

Rappelons tout de même que No Man’s Sky Next arrivera le 27 juillet sur Xbox one et que ses nouvelles mises à jour seront aussi disponibles sur PlayStation 4 et PC.

N’hésiter pas à réagir via Facebook ou en commentant sur le site.

 

Hello, moi c'est Rogfox, joueur français PS4/PS3 et PC. Je suis un gros fan de la licence Metal Gear depuis plus de 15 ans. J'aime aussi ce que fait Naughty Dog depuis ces 10 dernières années. J'adore la trilogie Mass Effect de BioWare. J'aime certains jeux de chez Ubisoft et bien d'autres encore... Voilà voilà ! A très bientôt sur le site.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up