Past Cure

Follow
4.5

Pauvre

Past Cure – Avis Test


J’ai été très intrigué par ce jeu du studio Phantom 8 dés la première vidéo. Le jeu semblait ambitieux et ce qu’on en voyait paraissait bien pour un studio indé. Qu’en est-il après sa sortie? Je vous donne mon avis sur ce thriller d’action aventure qu’est Past Cure, prenez vos pilules…

Alors, par où commencer…Ah oui, mettez le jeu en français! C’est la première fois depuis très longtemps que je n’avais pas fait ça. Mettre moi même dans les options le jeu en français. Je pensais que c’était devenu un standard le fait de glisser la galette dans la console et que le jeu reconnaisse votre langue. Et bien non, apparemment pas pour le studio Phantom 8! Et puis dites-vous bien qu’en français veut dire sous-titres! Le jeu est en VO tout du long… Enfin bref une fois la barrière de la langue franchie, je dois être franc avec vous on s’ennuie quand même un peu beaucoup sur ce Past Cure.

L’histoire en résumé…

Notre personnage principal est Ian, un gars instable psychologiquement qui va se révéler à nous tout au long de l’aventure. Il a subi un traumatisme par le passé dont il ignore tout mis à part le fait qu’il a été kidnappé, et suite à cela, est devenu complètement amnésique. Depuis lors, il sombre régulièrement dans des cauchemars qui le transportent dans un univers horrifique. Ce monde grouille de créatures bizarres qui en veulent à sa personne.

Past Cure

Les séquelles de cette amnésie lui prodigueront la capacité a disposer de pouvoirs surnaturels. Il pourra exploiter ces pouvoirs en échange d’un peu de santé mentale. Aidé par son frère Marcus, Ian va décider de prendre les choses en mains afin de comprendre ce qui lui est arrivé.

Et au niveau Gameplay ça donne quoi?

Un jeu lourd, mêlant des phases qui se perdent entre un mauvais jeu d’horreur, un mauvais jeu d’infiltration et un mauvais jeu d’action. J’en attendais beaucoup de ce Past Cure, mais malheureusement il n’atteint pas la hauteur des ambitions des développeurs. C’est difficile pour un studio indé comme Phantom 8 de rivaliser avec les grosses productions actuelles mais il y en a qui y arrivent comme Warhorse studio avec Kingdom Come Deliverance. Maintenant, je peux comprendre que chaque personne liée au projet qui développe le jeu ait envie qu’il soit le meilleur, mais quand il n’est pas bon nous devons le signaler.

Past Cure

Gameplay et Level design même combat…

Comme vous pouvez le remarquer dans le screen ci-dessus, le gars en charge du level design a failli à sa mission. Il ne devait sans doute pas disposer de son permis de conduire pour garer les voitures de la sorte. Il lui fallait simplement des éléments de décors afin de faire avancer Ian. En ce qui concerne ses pouvoirs, Ian peut ralentir le temps, faire une projection astrale de son âme pour explorer les environs. Les développeurs ont parlé de télékinésie mais à aucun moment je n’ai eu une telle aptitude à ma disposition. Au niveau de l’action, les phases de shoot ainsi que les phases de corps à corps sont ultra rigides. Ian peut se projeter hors de son corps grâce à ses pouvoirs et diriger une sorte d’esprit qui sera utile pour votre infiltration. Vous pourrez également ralentir le temps afin d’ajuster vos tirs et vous échapper de ceux de vos ennemis.

Past Cure

Lorsque vous utilisez ces pouvoirs, vous consommez votre jauge de santé mentale. Une fois épuisée, il vous suffira de prendre une pilule pour la recharger. Moi qui pensait que cela altérerait le comportement de notre héros, il n’en est rien! Sérieusement, en me lisant, cela ne vous fait pas penser à un certain Max Payne, Evil Within (bandes noires à l’écran) ou autre un autre jeu du style… J’ai eu un semblant de nostalgie lors du deuxième chapitre, je me suis cru au début de l’excellent Heavy rain. Ça fait mal de se dire ça surtout qu’il est sorti en 2010.

Niveau bande son ça Past…

Toujours pas ! On dirait que les sons ont été réalisés par deux mecs dans le fond d’un studio perdu au Guatemala avec 50€ de budget. Les balles qui sortent des armes font un bruit qui ne ressemble en rien à un impact. Ensuite, la latence entre le son d’un objet qui tombe et le moment où il est tombé est énorme. Les bruits de pas sont enregistrés il me semble avec des sabots Hollandais, même la musique du jeu n’est pas extraordinaire. Ian pense beaucoup et ce qu’il pense (très fort dans sa tête) on l’entend de différentes manières en fonction de la pièce où il est.

Past Cure

Le scénario sauve-t-il les meubles?

Et encore non les amis, vraiment désolé mais c’est ainsi. Je pensais sincèrement qu’il rattraperait le coup, mais là ça devient tendu même à ce niveau. Entre un gameplay foireux, une bande son larguée, le scénario ne sauve malheureusement pas les meubles. La narration est bien trop confuse pour tenir la route, ça part vraiment dans tous les sens.

En conclusion

On aurait pu pardonner le studio Phantom 8 si Past Cure avait quelque chose de cohérent mais non. Qu’il s’agisse du design, de l’histoire, de l’atmosphère, le titre ne dégage rien de neuf en 2018. Ajoutez à cela des checkpoints mal placés, quelques bugs ci et là, et vous comprendrez que Past Cure va tristement au-delà de la simple déception. Au niveau de la durée de vie, le jeu se traverse péniblement en moins de 5 heures. On ressent constamment la direction que nous oblige à prendre les développeurs et il n’y a quasi aucune liberté. Vous comprendrez après avoir lu ces quelques lignes que Past Cure est le jeu que l’on fait uniquement si on est fan du genre. C’est avec tristesse que je vous dirais de patienter. J’espère que les développeurs nous proposerons un (énorme) patch correctif du jeu.

Good

  • il lui arrive d'être drôle

Bad

  • IA à la ramasse
  • Gameplay rigide
  • narration monocordre
  • scénario minimaliste
  • Level design? c'est quoi?
4.5

Pauvre

Graphismes - 5
Gameplay - 4
Bande-son - 4
Scénario - 5
«Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien.» Edith Piaf
Average User Rating 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up