Prey

Follow
8.8

Excellent

6.3

User Avg

Prey – Avis Test


Projet mort lors du développement par Arx Fatalis, Arkane Studios a du mettre la main à la pâte pour reprendre Prey comme il se doit ! Le studio français a petit à petit su prouver sa valeur parmi les plus grands ! Il suffit de citer Dishonored pour comprendre à quel point ceux-ci sont attendus au tournant. Et ce n’est qu’à à peine quelques mois de la sortie de Dishonored 2 que l’on voit venir le reboot de Prey !  Sans plus tarder, pressurisez vos scaphandres, on embarque pour l’espace avec mon avis sur le test de Prey !

Preypare toi à vivre une aventure hors du commun !

Prey nous plonge en 2032. Après l’attentat raté sur le président Kennedy en 1963, le monde a fait d’énormes progrès sur le plan scientifique.

A un tel point que l’humanité a conquis l’espace ! Vous êtes Morgan Yu, un scientifique de renom qui travaille avec Alex sur Talos I. Un beau jour, des extraterrestre du nom de  » Typhons  » viennent réduire à néant toute la sécurité et le havre de paix dans lequel Morgan et ses potes se reposaient paisiblement.

C’est donc armé d’une clé à griffe que vous devrez vous défendre ! Quoi ?! Gordon Freeman ?

Faites vos Preyières !

C’est là que Prey prend forme ! Ici, pas de gameplay à la Dishonored ! Vous n’êtes pas le prédateur, mais bel et bien la proie !

C’est avec peu de ressources que vous allez devoir survivre. Dans un concept à mi-chemin entre Alien et Bioshock, vous allez devoir tenter de cavaler durant une bonne vingtaine d’heures. Ou d’utiliser le fameux glitch qui vous permet de terminer le jeu très rapidement.

Il faudra ainsi faire preuve d’encore plus de prudence que dans un certain Dishonored 2. Si vous désirez poursuivre le jeu sans devoir à chaque voir le fameux écran » Vous êtes mort ! « .

Ajoutez à cela une grande variété de monstres plus loufoques les uns que les autres et une dose de stress, et vous voilà dans de beaux draps ! Certains seront invisibles à l’œil nu et devront être scannés à l’aide de votre casque, d’autres feront usage d’éléments élémentaires, etc.

Un gameplay aux typhognions

Oubliez les phases de jeu des précédents Dishonored ! Ici, on parle de Survival Horror, de sauvegarde à chaque carrefour, de stress, d’une ambiance oppressante avec des musiques très glauques, et j’en passe !

Cet espèce de Dead Space ne vous fera aucun cadeau. Que ce soientt vos ressources ou encore vos chances de survies, va falloir la jouer fine et explorer énormément dans cet immense terrain de jeu !

Que ce soient les diverses sections des bâtiments, voire même l’extérieur dans l’espace, on est dépaysé et on admire tout le décor !

Bon, à côté de cela, va falloir patienter longtemps dans Prey. En effet, les temps de chargement ne sont pas son fort.

Pour l’amour de Talos, planque-toi !

Prey demandera à Morgan de se faufiler un peu partout. Que ce soit un recoin caché ou encore une plateforme en hauteur, vous aurez de quoi empêcher ces sales bêtes de vous faire du mal !

On retrouvera également la possibilité de pirater diverses choses et ainsi parvenir à accéder à des recoins méconnus du commun des mortels.

A côté de cela, vous aurez la possibilité d’utiliser diverses armes toutes aussi loufoques que son bestiaire, avec entre autres le Canon à Glue ou encore la possibilité de se transformer et ainsi mieux se camoufler. Les survivants vous proposeront des quêtes annexes que vous pouvez réaliser, ou non, selon vos envies.

Le grand avantage de Prey résidera surtout dans sa capacité à recycler les divers objets. Un peu à la Fallout 4, on pourra notamment crafter à peu près ce que l’on veut et avec n’importe quoi !

Comment ça se Preysente ?

Prey est un excellent jeu accusant une fraîcheur inouïe et une très bonne réadaptation de la licence. Le reboot en vaut la peine, même si on ne retrouve pas forcément les mêmes éléments qu’auparavant.

On regrettera toutefois les temps de chargement beaucoup trop longs et barbants. Si vous aimez les Survival Horror et que vous êtes adeptes des jeux Dishonored, plongez tête baissée !



Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

Good

  • Pas mal de possibilité
  • L'univers et l'ambiance
  • Bon reboot
  • Les bon éléments de Dishonored utilisé dans Prey

Bad

  • Les temps de chargements
  • Les PNJ parfois un peu inutiles
  • Quelques petits bugs de textures (très secondaire)
8.8

Excellent

Graphismes - 8.6
Gameplay - 9.2
Bande son - 9.4
Scénario - 7.8
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
6.3
3 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up