ReCore Avis

Follow

ReCore Avis


ReCoreJe m’en rappelle d’avoir complètement été ahuri devant ce premier trailer paru lors de l’E3 2015 ! Shisu lui-même n’en revenait pas que les pères spirituels de Metroid Prime et Keiji Inafune allaient se lancer à la conquête des États-Unis en proposant une nouvelle « IP » à Microsoft pour sa Xbox One. Après avoir effectué une campagne de pub très discrète et dévoilé peu de contenu, voyons un petit peu ensemble ce que vallent les aventures de Joule Adams à Alter-Eden (Far Eden) et si Keiji Inafune a su nous rendre quelque chose de mieux que Mighty N° 9. De ce pas, je vous propose de faire le plein de sable dans vos poches et de vous armer de vos plus fidèles Robots ménager, car on embarque pour mon avis sur le test de ReCore !

Joule Adams ReCore

Ma tête devant le trailer E3 de ReCore en 2015.

Rien ne s’est déroulé comme prévu !

On se retrouve sur Alter-Eden, une planète censée apporter un nouvel espoir en l’humanité. Cette planète devait y faire cohabiter la race humaine et les robots, prêts à les servir dignement. Cependant, rien ne s’est déroulé comme prévu ! Les humains cryogénisés dans un sommeil de plus de 200 ans n’ont jamais été réveillés. La plupart sont morts, tandis les robots se sont rebellés ! Joule Adams, fille du célèbre Docteur Adams a su sortir de son sommeil et son robot-chien Mack ne semble pas altéré par cette rébellion. Que s’est-il passé ? Où est le père de Joule ? Pourquoi tout n’est que ruine et désolation ? Pour cela, il vous faudra résoudre ces énigmes dans ReCore !

ReCore Test Xbox One

Je crois qu’elle va finir vieille jeune fille…

Ikaruga, Zelda, Destiny, Metroid, Megaman, bref un tas de licences mélangées dans ce titre

Après une heure de jeu seulement, je n’ai pu m’empêcher de ressentir des sensations de déjà-vu dans ReCore, le tout de manières très subtiles ! En effet, cette nouvelle « IP » de Comcept (Keiji Inafune) et Armature Studio ne laisse aucun hasard sur son appartenance intime aux licences de Metroid Prime ou encore de Megaman. Joule a à portée de mains accès à un fusil qui lui permettra au fil du jeu de changer de couleur, et donc, comme expliqué lors de ma précédente Preview, faire plus de dégât à certains types de robots.

Un peu comme Ikaruga au final, les monstres jaunes seront vulnérables à votre fusil jaune (qui provoquera une décharge différente selon la couleur) ou encore comme Megaman, vous pourrez ainsi compter sur la recharge de votre arme, plutôt que sur des munitions à trouver en chemin comme dans divers FPS ou TPS !

Chaque mission vous entraînera dans des donjons et comme dans tous Zelda qui respectent, il faudra affronter un boss avec vos nouveaux objets ou armes ramassés en chemin. Dans ReCore, c’est à peu près le même principe.

Joule Adams débute son aventure avec Mack et son fusil classique. À chaque donjon canonique, elle trouvera une amélioration pour ainsi avoir accès au fusil Rouge, Bleu et Jaune. Tout comme dans certains passages clés du scénario, celle-ci fera la rencontre d’autres Orbots, prêts à l’aider dans son aventure. Je ne vous en dis pas plus là-dessus, mais tout ce que vous devez savoir, c’est que l’esprit Zelda est ressenti étrangement, et ça fait plaisir !

Enfin, bien que l’idée de robots et de professeurs soit intimant lié à Megaman, je n’ai sans cesse pensé à Destiny en voyant le level design de ReCore. Les pleines ensablés, les donjons sombres, bref je ne sais pas, mais ReCore m’a vraiment plu sur cet aspect-là et vous plaira également, j’en suis certain !

Viktor ReCore

à mi-chemin entre Bionicle et Destiny, non ?

Mais en fin de compte, en quoi ReCore peut-il se démarquer des autres ? Tout d’abord sur son système de combat. Comme expliqué plus haut, chaque robot est vulnérable à un type de couleur. Vous avez le choix de soit éliminer votre opposant à coup de rafales incessantes ou de l’achever en faisant usage de votre grappin, afin d’y extraire un orbe de sa couleur. Cet orbe vous servira à améliorer les caractéristiques de vos alliés.

Ainsi, comme expliquée lors de ma précédente preview, chaque amélioration de votre compagnon (Attaque, Défense, Énergie) demandera un certain nombre de ressources qu’il faudra récupérer sur le champ de bataille.

Mais n’ayez crainte, car Joule pourra compter sur ses fidèles acolytes pour la sortir du pétrin ! En effet, chaque robot pourra lui venir en aide, mais également interagir avec l’environnement où par exemple, Duncan pourra détruire des passages secrets, Mack creusera dans le sol ou encore Seth  vous aidera à accéder à des plateformes plus hautes via ses pattes agrippantes !

ReCore Grappin

Le grappin, un outil indispensable pour ReCore !

Mais là où ReCore charmera, c’est qu’en plus d’apporter ses petites touches RPG, Action, ou encore de TPS avec affichage des dommages, l’aspect plateforme est clairement revendiqué. Grâce à son Dash et son double saut, Joule pourra ainsi accéder à certains sites à très haute altitude. Dans une ambiance semi-open world, on pourrait très bien aller se perdre dans les méandres des dunes de sable, mais à nos risques et périls !

Une Bande son splendide, une qualité visuelle franchement pas mal, mais…

On ne va pas se le cacher, mais ReCore dispose d’une bande-son magistrale ! Chaque musique a son importance et impossible de ne pas passer à côté de cela. Chad Seiter a vraiment su trouver l’harmonie parfaite dans ce monde dévasté de sable et sans aucun signe d’humanité ! Les bruitages du jeu sont superbes. Les coups de faisceau laser, les explosions, le sable, bref tout est quasiment parfait sur ce point ! J’ai réellement été charmé par cet aspect qui sort un peu de son contexte de petit jeu, donc petite BO…

Visuellement, et comme je l’avais vu à la Gamescom, ReCore est vraiment joli. Les effets de lumières sont ni trop ni trop peu prononcés, les couleurs sont chatoyantes et respectent un peu le réalisme, les robots sont bien réalisés, même si on a tendance à y voir un peu d’aliasing dans tout cela !

Mais le problème viendra certainement sur la différence notable entre la version Windows 10 avec de quoi faire tourner le jeu en 4K et la Xbox One. Si vous ne disposez pas d’Xbox One S, vous risquerez d’être un peu déçu, car tout le potentiel du jeu réside sur les plus grosses configurations. Jusque-là vous allez me dire que c’est logique ! Néanmoins, on ressent vraiment un fossé et j’en ai fait les frais ! Malgré tout, le jeu n’en est pas moche pour autant, mais vous savez à quoi vous en tenir.

ReCore PC 4K

Dépaysement garanti !

Chérie ! Je vais promener le chien, faire les courses et préparer à manger le temps que ReCore finisse son temps de chargement !

C’est avec un terme ironique, mais un peu triste que j’aborde le plus gros point noir de ReCore : ses temps de chargements ! Je ne sais pas si cela sera d’usage après la sortie du jeu, mais j’espère sincèrement qu’un patch viendra corriger cet énorme problème ! Attendre 1 minute 45 entre chaque mort pour pouvoir reprendre au dernier checkpoint en 2016 est juste inacceptable ! On perd tout l’aspect dynamique et entraînant du jeu et certains « trolls » n’hésiteront pas à démolir le jeu rien que pour cela (si ce n’est pas déjà le cas). De plus, rajoutez à cela un bug de la carte au moment où vous zoomez sur un lieu, et vous obtenez là le parfait cocktail de frustration.

Un prix très démocratique, mais une durée de vie trop courte aussi

J’ai été surpris d’apprendre que ReCore n’était pas vendu comme un titre AAA au prix fort, mais bel et bien à moitié prix ! Du coup, je me suis bien demandé pourquoi un titre comme celui-ci si bien réalisé pouvait bien être autant au rabais ? La raison est très simple : Le scénario se clôture en 6 heures de jeu. Un peu comme un Call Of Duty, la campagne ne s’éternise jamais vraiment. Néanmoins, ReCore ne dispose pas d’un mode multi, du coup, il faudra terminer toutes les missions annexes où vos réflexes et votre habileté seront vivement recommandés. À savoir que pour entrer dans un donjon, il faut un niveau minimum, ainsi qu’une quantité d’orbes prismatiques pour aller chercher 3 à 4 heures supplémentaires.

ReCore Orbe Prismatique

Ciel, mon orbe !

Conclusion en un temps ReCore

Après avoir fini le jeu en un temps ReCore (je voulais m’amuser de ce jeu de mots, je l’avoue), le nouveau titre de Keiji Inafune et les producteurs de Metroid Prime sauront charmer les joueurs qui n’en attendaient rien de prime abord ! ReCore dispose de nombreuses choses appréciables, mais si l’on avait eu une durée de vie plus conséquente, plus de défis variés, des temps de chargements beaucoup plus courts ou encore un scénario un peu plus travaillé, je suis certain qu’il aurait fait encore plus mouche ! ReCore sortira le 16 septembre 2016 sur Xbox One et Windows 10 !


Site Officiel



Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

 

Good

  • La BO
  • On ressent l'essence de grandes licences derrière tout ça
  • C'est pas vilain

Bad

  • Les temps de chargements
  • La carte qui bug
  • Un peu répétitif parfois
  • Le scénario est un peu en deça de la qualité du reste
7.5

Très sympa

Graphismes - 7.9
Gameplay - 7
Bande son - 9.1
Scénario - 6
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
9.1
2 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up