Saint Seiya Soldiers Soul Avis sur PS4


D’après plusieurs études, bon nombre de gamers auraient la 30ène d’année. Autant dire que la plupart des joueurs font partie des gens que nous appelons par chez nous « la génération Club Dorothée », dont je fais partie ! Alors, autant dire que quand un manga du Club Dorothée sort un film ou un jeu vidéo, nous sommes tous au taquet ! C’était le cas il y a quasi un an avec la sortie de Dragon Ball Xenoverse. Et maintenant, c’est au tour de Saint Seiya Soldiers Soul de pointer le bout de son nez ! Autant vous prévenir que j’étais méga emballé quand on m’a dit que j’allais le tester pour les Players du Dimanche. Est­il à la hauteur des espérances ? C’est ce que nous allons découvrir avec ce test.

Saint-Seiya-Soldiers-Soul-Menu

J’ai acquis le septième sens depuis que je chante tous les jours sous la douche du Bernard Minet.

Saint Seiya Soldiers Souls et sa Pegasus Fantasy !

Saint Seiya est une licence souvent exploitée dans les jeux vidéo. Malheureusement, à part la version sur NES il y a plus de 20 ans, aucun autre jeu de la licence n’a réussi à sortir du lot. Développé et édité par Dimps et Bandai Namco, Saint Seiya Soldiers Soul a une grosse pression sur les épaules, surtout après que Dragon Ball Xenoverse a mis la barre très haute ! Le jeu présente plusieurs modes, dont le mode Histoire, qui est exactement pareil que l’histoire des animés. Il y a 4 chapitres : le sanctuaire avec les chevaliers d’Or, Asgard, Poséidon et Hadès. Chaque chapitre se divise en sous­chapitre, chacun étant une des batailles de ces histoires. Accrochez­-vous, parce que là, je vais vous faire vivre « en live » mes impressions en lançant le jeu…

Marty ! On a proposé le jeu à la mauvaise époque !

On commence le mode histoire de Saint Seiya Soldiers Soul avec le Sanctuaire ! Chapitre 1.1… Une cinématique « in game », pas un truc pré­enregistré qui a de la gueule. Graphiquement, bah, ce n’est pas folichon tout ça. On est sur PS4 ou sur PS2 ? Le personnage, certes, bien modélisé et ressemblant fort au style de dessin du manga, est placé dans un décor en 3D totalement vide, sans âme. On dirait le film 3D que j’ai dû faire pour mon cours de modélisation 3D à me première année d’étude. Pour info, j’ai toujours été nul dans cette branche, pour vous dire. En tant que fan, et malgré mon avis qui se doit d’être impartial, je vais arrêter le massacre… ou pas !

Les dialogues de Saint Seiya Soldiers Soul sont en japonais sous­-titrés. Perso, j’aurais aimé retrouver les voix des épisodes que je voyais à la TV étant petits, mais bon, c’est un détail. L’animation des personnages est approximativement proche de ce qu’ils disent. Vous vous souvenez des animations des personnages dans Final Fantasy 7 sur PSOne ? Et bien pareil… Enfin bref, la cinématique prend fin, le sous-­chapitre aussi, et c’est peut-être tant mieux comme ça…

Saint-Seiya-Soldiers-Soul-Athena

Est-ce mon cosmos qui brûle ou mes yeux devant une telle qualité visuelle médiocre ?

Regarder une cinématique, c’est devenu un trophée

En haut à droite de l’écran, je vois « Progression : 2 % ». Pardon ? Mais je n’ai toujours pas joué ? Bon, chapitre 1.2. Je vais pouvoir me bastonner ! Ah ben non, cinématique encore, avec toujours ces personnages placés dans une grande pièce vide et avec l’animation d’un débutant. Fin de la cinématique, fin du chapitre. Progression: 4 % ! Mais je n’ai même pas encore joué ! Chapitre 1.3 ! Si je ne peux pas me battre, je lance la console par la fenêtre ! Aaaah ! Aldebaran du Taureau ne veut pas me laisser passer, je vais enfin pouvoir utiliser les poings ! Il était temps !

Saint-Seiya-Soldiers-Soul-Trophée

Les concepteurs devaient avoir un flingue sur la tempe, c’est pas possible autrement…

Shun c’est pas la jumelle à Chun-Li ? Celle qui te met une raclée avec ses pieds ?

Dans Saint Seiya Soldiers Soul, les combats sont assez dynamiques, quoique la maniabilité soit un peu étrange. Question d’habitude. On retrouve le même style de gameplay que dans le précédent Saint Seiya, ainsi que dans DBZ, où on appuie sur R2 pour ouvrir un menu avec les différentes attaques spéciales. On enchaîne les chapitres, on enchaîne les combats. On se rend compte que certains personnages sont « cheatés ». Par exemple, Shun d’Andromède, avec ses chaînes, est l’un des plus « forts », car ses chaînes permettent des attaques à distance assez puissantes, tout en restant loin de l’ennemi. Donc c’est assez facile de faire des combats parfaits avec lui. Malheureusement, combats après combat, on se rend vite compte que c’est très répétitif. C’est bien souvent le cas dans les jeux de combats, mais là, c’est trop souvent la même chose. Quand on sait qu’on va jouer avec Yoga du Cygne, on sait qu’on va en baver, alors qu’avec Shun, on va gérer le combat les doigts dans le nez. Pour être très honnête avec vous, j’ai fini la partie du sanctuaire parce qu’il fallait vraiment que je teste le jeu le plus possible, mais impossible d’aller plus loin.

Saint-Seiya-Soldier-Soul-Gold-Sanctuary

Même si je dois me faire punir de mon armure, je combattrais l’antialiasing, les décors en carton, et les sadomasochistes de chez Toei qui massacrent mon univers !

Conclusion hative d’une déception sans nom

Saint Seiya Soldiers Soul est très répétitif, voire même trop. Et graphiquement, c’est une honte que ce jeu est sur une console aussi puissante qu’une PS4. L’un des seuls points positifs, c’est que l’histoire est fidèle au manga. Mais c’est tout. Il est grand temps que quelqu’un crée un jeu Saint Seiya qui vraiment en vaut la peine, parce que ça fait trop longtemps qu’on n’a pas eu droit à un vrai jeu digne de ce nom pour cette licence, et ça commence à devenir très frustrant ! En tout cas, le jeu ne vaut pas les 60 € qui en sont demandés pour sa version PS4. C’est ainsi que se termine mon avis sur Saint Seiya Soldiers Soul, testé sur PS4, et avec autant de déception que d’amertume…

Saint-Seiya-Soldiers-Souls-Avis-sur-PS4

Quand j’en ai marre des assassins des trucs cultes, j’invoque Yoga, et il exécute sa technique… Par la poussière…


Site officiel de Saint Seiya Soldiers Soul


Good

  • Revivre l'arc d'Asgaard

Bad

  • C'est pas beau
  • C'est ennuyant
  • ça mérite mieux comme conception
  • à quand un jeu Saint Seiya à la hauteur d'un Dragon Ball ou d'un Naruto ?
5.2

Pas Terrible

Graphismes - 3
Gameplay - 4
Bande son - 6.2
Scénario - 7.7
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
5
2 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up