Fans de castagnes, de samouraïs, de coutume ancestrales et du Japon, bienvenue sur les plaines de Samurai Warriors 4, le type Muso qui a popularisé le genre ! à travers cette épopée, vous aurez droit à un test qui vous plongera au coeur de la saga de beat'em all. Encore un énième titre ou enfin une suite logique d'Hyrule Warriors ? Bas les masques ! Enfin, je voulais dire Bas sur le clavier...

Samurai Warriors 4 OU la passion du Japon

Samurai Warriors 4 - Une nette évolution visuelle par rapport aux précédents opus !

Samurai Warriors 4 – Une nette évolution visuelle par rapport aux précédents opus !

Samurai Warriors 4 se déroule à la fin du XVème siècle au Japon, soit durant la période aussi connue que trouble du Sengoku Jidai. Vous serez en compagnie de Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi ou autres Tokugawa Ieyasu. Chacun d’entre eux font partis des grands clans de l’époque, et propose leur campagne pour un total de 12 chapitres distincts et 55 personnages jouables. Soyez-prêts à parcourir les quatre coins du Japon ! C’est d’ailleurs le second point fort de ce 4ème opus: les environnements sont fidèles à la saga, en parfaite adéquation avec ce que l’on connait du japon, et permet de retranscrire tout une palette de diversification. Samurai Warriors 4 se détache de ses frères en nous proposant enfin de la qualité visuelle ! Au programme, résolution HD, textures améliorées, et encore plus d’ennemis à dégommer ! Un véritable thé au jasmin qui émoustilleront vos babines.

Nos samouraïs font peau neuve

Samurai Warriors 4 - I'm Coming Madafuckerz !

Samurai Warriors 4 – I’m Coming Madafuckerz !

Vous croyez que Samurai Warriors 4 n’est qu’un opus qui propose une plus belle image ? Détrompez-vous ! En effet, le gameplay s’est vu aussi recouvrir une nouvelle jeunesse. Tout d’abord, un nouveau type d’attaques a été rajouté à celles que nous connaissions déjà. En plus des attaques normales, on retrouvera également des attaques de type « hypers » qui sont très rapides, et permettront de toucher un grand nombre d’ennemis simultanément (de quoi assouvir votre soif de destruction), mais aussi de pouvoir déblayer du chemin sur une distance conséquente. Malgré tout, si certains méchants sont vulnérables aux attaques hypers, d’autres les repousseront comme le grand méchant loup qui soufflerait sur une maison de paille… En fin de compte, on se retrouve avec un nombre de combo doublé, et des joueurs comblés. Remarquons également un petit changement lié à la jauge d’esprit. L’on pourra dès lors lancer une « spirit charge » capable de briser la défense de n’importe quel général. Cela permet aussi d’esquiver en position aérienne infortunée, ou bien de se rétablir rapidement après avoir été blessé. Bien que cela apporte une assistance, une fois le mode rage activé grâce à la jauge, celle-ci qui augmentera toutes vos statistiques et débloquera l’attaque la plus dévastatrice de Samurai Warriors 4: le Musou Frenzy. ! Ne courez pas tout de suite ! Je n’ai pas terminé, car la principale nouveauté réside sur la présence d’un second personnage jouable durant chaque bataille, ce qui en soi peut être une première ! Un peu comme un GTA V, l’on pourra switcher entre nos deux personnages, suite à la pression d’un bouton de votre manette. Celui-ci pourra également nous servir de bouclier humain, ou via l’approche de nos deux personnages permettre d’effectuer des attaques simultanées. En réunissant toutes ces nouveautés, on a presque envie d’y croire !

Hara kiri ou Kanpai ?

Samurai Warriors 4 - Dans le mode '' Chronicle '', la carrière de votre personnage ne dépend que de vous !

Samurai Warriors 4 – Dans le mode  » Chronicle  », la carrière de votre personnage ne dépend que de vous !

Comme cité plus haut, la campagne à elle seule offre une grosse durée de vie aux fans. Mais ce n’est pas le seul mode de jeu qui vous apportera jouissance, puisqu’on trouve aussi un mode Libre dans lequel on peut rejouer n’importe quelle bataille avec n’importe quel personnage, sans se soucier du scénario (un peu comme Hyrule Warriors), et surtout un mode fort sympathique nommé  » Chronicle « . Après avoir créé son personnage, nous avons la possibilité de choisir le seigneur que nous allons servir et donc la région dans laquelle notre épopée va débuter. Il en va de soit que les batailles vont s’enchainer les unes après les autres, dans le but de gagner réputations et respects vis-à-vis des autres seigneurs. Chaque bataille y apporte son petit lot de dialogue entre les personnages, et où chacunes d’entres elle donneront un futur différent de votre histoire, que ce soit au niveau de l’affection entre ceux-ci ou avec les autres batailles. De cette manière fortement exploité par de nombreux developpeurs de jeu, on ne pourra pas critiquer à un scénario linéaire. Défiez un daimyo et soyez sûr de le rencontrer plus tard, ou soyez ami et il vous aidera peut-être. Notons que pour ne pas vous effrayer, les missions varient aussi en fonction du but à long terme choisi. Attendez vous à en massacrer plus d’un pour y devenir un guerrier de légende, ou tenter l’approche pacifiste en devenant un érudit. Finalement, chaque partie sera différente et corrigera la redondance des anciens Samurai Warriors, surtout si vous êtes adeptes à la personnalisation de votre personnage, et si vous êtes collectionneurs acharnés, vous pourrez toujours tenter de rassembler plusieurs centaines d’objets ! Le seul problème restera encore et toujours une IA des plus faiblarde, mais que voulez-vous… Samurai Warriors, on l’aime aussi pour cet aspect là du jeu !

Une vidéo avec votre saké ?

Good

  • Durée de vie plus que suffisante
  • Un rafraichissement de la saga
  • Les combos '' Hyper " réussis
  • L'altération du futur dans le mode " Chronicle "

Bad

  • L'IA…
7.5

Très sympa

Graphismes - 8.3
Gameplay - 7.2
Bande son - 6.1
Scénario - 8.2
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
7.7
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up