Sea of Solitude – Avis test

PC PS4

Sea of Solitude – Avis test


Les titres d’EA comportent des AAA et depuis quelque temps maintenant un petit catalogue de jeux sous le label EA Original. Parmi eux on compte l’excellent Unravel et sa suite, qui arrivait lui aussi à nous toucher tant par son scénario que par son petit personnage de laine à savoir Yarny. Aujourd’hui, le studio revient avec un titre qui aborde un sujet lourd, et au combien connu dans notre société actuelle, la dépression. Nous n’allons pas tenter de vous déprimer dans ce test de Sea of Solitude, rassurez-vous, mais plutôt vous prouver qu’il est possible d’en sortir. Le studio Jo-mei a-t-il réussi son pari? Vous allez le découvrir dans ce test en demi-teinte (tantôt sombre, tantôt très coloré).

Sea of SolitudeNé du petit studio berlinois, le projet de Jo-mei, Sea of Solitude a tapé dans l’oeil de EA. Très vite passé sous le label EA Originals, sorte de Id@Xbox chez Microsoft, le studio a su démontrer que leur concept tenait la route. Est-ce que ce pari était risqué? Certainement. Il est clair que de parler d’un sujet tel que la dépression, dans un jeu vidéo, ça a du mal à passer.

Une aventure sombrement haute en couleur

L’aventure, parlons-en. Vous serez aux commandes de Kay. C’est une jeune fille victime d’une dépression sévère et qui au fil du jeu évoluera face à ses démons et tentera de les affronter. Au début du jeu, il faudra être patient pour que le scénario se mette en place. Une fois celui-ci bien fondé, tout sera plus clair. Un peu comme le jeu d’ailleurs. En effet, c’est en plusieurs chapitres que votre histoire se définira. Vous aurez des énigmes afin de continuer votre chemin et devrez combattre des monstres, ou plutôt, les monstres de Kay. Comme vous avez pu le voir dans les vidéos, Kay se déplace en bateau, mais aussi à pied. Pas sur l’eau bien sûr… La carte de la ville subira des transformations au fil des chapitres. Vous devrez également évoluer en hauteur pour accéder à de nouveaux lieux. Le level design du titre est clairvoyant, chapeau au studio.

Sea of Solitude

Vous aurez aussi en tout début de jeu un compagnon, une sorte de fée qui vous guidera. Cette dernière se fera enlever et vous devrez la retrouver. C’est grâce à cette fée que vous ferez l’acquisition d’un pouvoir qui vous orientera un peu à la Ori. Dans votre exploration, vous devrez également rechercher des collectibles. Vous aurez des « bouteilles à la mer » avec des messages non sans intérêt. Des Goélands seront dispersés ci et là et vous devrez les effrayer.

Sea of SolitudeUn Gameplay intuitivement astucieux

C’est vraiment ce que j’ai remarqué en tout début de partie. Simpliste, mais efficace, ce Sea of Solitude est à la portée de tous en tout cas du point de vue du gameplay. Le scénario par contre, c’est vraiment « on aime ou l’on n’aime pas ». Vous n’aurez pas de combinaisons de touches à retenir, juste savourez votre moment et contemplez cette expérience vidéoludique.

Sea of SolitudeGraphismes et bande-son

Comme vous avez pu le constater que ce soit dans les trailers ou autres screenshots, le jeu est splendide. Même dans ses extrêmes, qu’ils soient ténébreux ou lumineux, le studio a réalisé un excellent boulot. Que ce soit sur consoles ou pc, l’expérience visuelle vécue dans ce Sea of Solitude est un réel plaisir. Vous vous retrouverez face aux démons de Kay qui sont souvent effrayants, mais vraiment bien faits. Du côté de la bande-son, là aussi il n’y a rien à dire mis à part le fait qu’elle est juste et que les notes de musiques collent parfaitement à votre aventure. Le voice acting est top, notez juste que le jeu est totalement en anglais sous-titré.

Sea of Solitude

Kay a su me charmer et ma générosité légendaire a fait que j’ai vraiment eu envie de l’aider dans son cheminement intérieur. Malgré le fait que le titre soit sous le management d’EA, j’ai vraiment savouré le moment passé en compagnie de Kay. Pas de micro-transactions, pas de multi, pas de prise de tête, juste une aventure unique en son genre. Le fait de traiter de la dépression dans un jeu vidéo était un pari risqué de la part de Jo-mei, mais je peux vous le dire, il est réussi. Sea of Solitude est un jeu que je vous recommande vivement.

Good

  • Une aventure haute en couleurs
  • un sujet compliqué rarement abordé dans les jeux vidéos
  • Un univers en perpétuel changement
  • Un personnage attachant
  • Un scénario bien ficelé

Bad

  • Une durée de vie faiblarde mais compréhensible
  • ...
9

Chef d'oeuvre

Graphismes - 9
Gameplay - 9
Bande son - 9
Scénario - 9
«Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien.» Edith Piaf
Average User Rating 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up