Shiness The Lightning Kingdom – Avis Test

PC PS4 Xbox One

Shiness The Lightning Kingdom – Avis Test


Shiness The Lightning Kindgom est enfin disponible ! Un rêve vient de se réaliser dans le cœur de Samir Rebib, co-fondateur d’Enigami.

Après avoir griffonné pour la toute première fois Chado, à travers un trait de crayon de plus de 20 ans., voilà que tout un univers se dévoile au bout de 4 ans de développement !

Pour tout vous dire, je suis Shiness de près depuis 2011. Un peu comme un sous-marin, je me rappelle encore les dessins de Chado et ses compagnons. Ou encore de la campagne Kickstarter qui avait su lever près de 140 000 $ pour rendre possible l’impossible.

La tension est à son comble puisque les deux cofondateurs, Hazem et Samir, mais aussi toute l’équipe de développement sont à la fois impatients et anxieux de découvrir l’avis pêchu et parfois cruel de la presse.

L’embargo est à présent levé, il est temps pour moi de vous dévoiler si j’ai été déçu ou agréablement surpris par Shiness ! le Shi est rechargé à bloc, Poky a fini le check-up. On embarque à bord de mon avis sur le test de Shiness The Lightning Kingdom !

Maman Chado Shiness The Lightning Kindgom

Mama, c’est toi… La plus belle du mondeuh !

Petit garçon est devenu grand !

L’histoire de Shiness nous plonge dans un monde où le Shi, force élémentaire de la nature, est contrôlé par les Shiness. Celles-ci assurent l’harmonie de Méhéra, planète imaginaire.

Mais un jour, l’équilibre des forces se brisa, et la belle planète se scinda en plusieurs parcelles appelé dès lors des météoras.

Nous sommes en Kimpao et incarnons un petit waki de 11 ans se prénommant Chado. Ce petit rebelle n’a qu’un seul but, trouver les terres de la vie, lieu divin où les shiness donnent naissance au Shi de la vie.

Méprisé par les membres de son clan, ceux-ci pensent que Chado est fou. En effet, le petit bambin a une particularité que tout le monde ignore, il peut communiquer avec une Shiness (déesse élémentaire) qui l’a choisie pour élu.

Chaque Shiness élit un être qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa vie. Terra sera entre autres ce que Navi a été pour Link dans Ocarina Of Time: son guide.

Après moult essais et avec l’aide de son ami Poky, ceux-ci sont parvenus à s’envoler vers les cieux. Le problème, c’est que Poky est très froussard et Chado trop peu expérimenté pour atteindre son but si facilement.

C’est donc en ayant subit un coup de tonnerre en plein navire que Chado et Poky se retrouvèrent accidentellement sur la météora de Gendys.

Sur cette planète, ils feront la rencontre de trois autres acolytes qui finiront par suivre nos wakis. Kayenne, Shelks sage ayant pour but de faire fuir la princesse Rosalya d’un roi un peu trop tyrannique, mais aussi Askel, mercenaire à la solde du roi Ranahel.

Vous verrez que dans Shiness The Lightning Kingdom, chaque personnage possède sa propre histoire. Mais pour entrer dans leur intimité et les voir grandir à leur échelle, je ne vous spoilerai pas le reste de l’intrigue.

Meteora Shiness The Lightning Kingdom

Gendys, Ardoya, Kimpao… Toutes ces météoras formaient autrefois Mahéra !

Si toi aussi tu as connu le Club Dorothée…

Alors certes, Shiness ne brille pas par ses graphismes fulgurants et ses effets de transitions ultra bien travaillés. Mais là où le jeu fait fort et porte bien son nom de  » Royaume étincelant « , c’est dans son intelligence à proposer une direction artistique digne des plus beaux mangas des années 90 !

On le sait, Enigami ne cache pas le fait que le Club Dorothée et quelques titres phares du monde du RPG les ont inspirés.

Ces personnages faisant penser à Ankama ne vous laisseront pas indifférent. Chaque personnage aura un petit air de déjà vu.

Un peu comme un Sangoku Enfant/ Naruto aux allures de Sonic/Crash Bandicoot, Chado est le portrait même du personnage adoré des Shonens ! Courageux, innaretable, sensible et hyperactif !

Malgré un budget mini, le projet est maxi !

C’est donc avec une immense facilité que tout cet aspect de cell-shading et cette direction artistique typé mangas viendra gommer le problème majeur du titre: son moteur un peu vieillot, il faut l’admettre !

Avec un projet de 140 000 dollars, Enigami a réussi son coup de Mc Guyver, en créant tout un univers qui pourrait très bien se prêter au Cross-média ! Il suffit de voir Final Fantasy XV, Halo, Assassin’s Creed ou encore Mass Effect pour comprendre que le joueur est friand de tous ces petits à côté. Par ailleurs, Samir est parvenu a réaliser un manga digital sur l’histoire de Shiness !

Celui-ci n’a été proposé qu’aux personnes ayant pré-commandé le jeu. Pour autant, il est possible de consulter gratuitement les deux premiers chapitres. Je vous invite vivement à les consulter, car ceux-ci font partie du prologue de Shiness The Lightning Kingdom.

Proposant ainsi un univers très complet et avec des personnages plus complexes qu’il n’y parait, Shiness est parvenu à nous inviter dans son monde magique où l’on aimerait passer des heures sans voir le temps passer !

Combat Shiness The Lightning Kingdom

Coup de pied dans les dents.

La bande son est juste MAGISTRALE !

Comment ne pas souligner la qualité sonore de haute voltige que propose Shiness ! Hazem, Co-fondateur du studio de développement a composé toutes les musiques lui-même.

Ainsi, on ne peut s’empêcher de se laisser emporter par tant de douceur et de symphonie ! Si il y a un point qui met le jeu à son paroxysme, c’est bel et bien sa qualité musicale.

Que ce soit la musique d’ambiance, les combats, les boss, les différentes villes et villages, etc. C’est digne des plus grands ! Un jeu sans musique qui n’appuie pas le thème et la direction choisie n’est pas un jeu tout court !

Geants Shiness The Lightning Kingdom

Prend toi un peu de féerie dans la tronche mon bonhomme !

MultiGameplay à souhait

Shiness est… Comment dire ? L’ingénieux mélange d’action RPG, de jeux d’aventures, le tout dans un jeu de combat et de logique ! The Lightning Kingdom est le condensé de tout ce que l’on aimerait avoir dans un jeu d’aventure.

Des quêtes à foison, des contrats à remplir, des niveaux à gagner, du stuff à crafter, des techniques à apprendre, des natures élémentaires à apprivoiser. Le tout en ayant la possibilité d’utiliser des montures ou une machine volante ! Voilà, tout est dit…

Shiness est un jeu RPG car celui-ci met en avant 5 personnages qu’il faudra entraîner afin de gagner des niveaux, les équiper et ainsi améliorer leurs statistiques. Il faudra également leur faire apprendre des sorts ou encore des techniques, ou encore améliorer leurs affinités élémentaires. Le tout en ayant la possibilité de crafter, faire du commerce, remplir des quêtes annexes et autres contrats de monstres à neutraliser, et j’en passe…

Par ailleurs, on pourra également noter que les différents choix de nos héros auront un impact sur le jeu. Ce sera à vous de bien réfléchir aux conséquences de vos actes, malgré que Chado n’ait que 11 ans…

Contrats Shiness The Lightning Kingdom

Fight !

Le système de combat est très simple. Lorsque votre personnage s’approche d’un ennemi, vous avez la possibilité de le prendre à revers ou de vous faire agresser. De cette façon, le combat s’enclenche ! Sauf qu’ici, on ne parle pas de jeu au tour par tour ou à un action RPG. Shiness The Lightning Kingdom met en avant tout son petit côté Naruto via ses parchemins à donner aux différents protagonistes.

En effet, l’un d’entre eux vous permettra d’apprendre des coups spéciaux (un peu à la street fighter) tels que Bomee (espèce de Kaméhaméha du Shi) ou encore le Klimeni (permets à Chado de balancer un Menhir en pleine tronche de l’ennemi) !

Il faudra dès lors effectuer une combinaison de touches précises, via une jauge de tension, qui se remplira à chaque coup donné ou reçu. L’autre type de parchemins vous permettra d’apprendre diverses magies élémentaires.

Reprises sous forme de raccourcis, vous pourrez de cette manière enregistrer 4 magies, selon vos goûts et vos envies. Chaque utilisation vous permettra de l’apprendre petit à petit jusqu’à la maîtriser. Du coup, vous n’aurez plus besoin de l’incorporer à votre héros.

Ishdeo Shiness The Lightning Kingdom

Ishdeoooo Santiaaaano !

Mais sachez qu’Enigami ne s’est pas arrêté au menu fretin ! Puisqu’il s’agit d’un univers Shonen, ceux-ci ont poussé le vice jusqu’au bout ! Chaque protagoniste aura droit à sa technique secrète ultime appelée HYPER !

Chado pourra permettre à l’un de ses poings de devenir aussi dur qu’un roc ! Poky usera de sa clé à molette pour invoquer une tornade aquatique ou encore Rosalya brûlera tout sur son passage.

Un antagoniste veut vous balancer une magie surpuissante en pleine figure ? Esquivez là ou mieux renvoyez là via les commandes d’esquives ou de ripostes

C’est donc sans conteste tous les apports des mangas datant de la fin des années 90 qui mettent en avant ces phases de versus fighting.

Nanamura !

Enfin, chaque personnage démontrera ses atouts. Ainsi, Chado a la possibilité d’invoquer un Menhir. Celui-ci pourra être posé ou lancé à un endroit visé. Ceci permettra, par exemple, d’activer l’ouverture d’une porte, de faire poids sur une plateforme, ou encore d’empêcher Chado de tomber face à un vent un peu trop violent.

Poky aura la possibilité de contrôler les flux élémentaires et aussi activer des mécanismes. Kayenne fera usage de la télékinésie pour soulever des objets. Ceci met en avant toutes les différentes énigmes du jeu.

Il faudra dès lors jongler entre chaque personnage afin de pouvoir continuer l’aventure.

Poky Shiness The Lightning Kingdom

Le fil rouge et le fil vert, c’est ça Askel ?!

Que peut-on reprocher à ce mignon petit écuchon ?

A vrai dire, on pourrait lui reprocher un tas de trucs ! Le cul entre deux chaises, on ne saura jamais vraiment où placer Shiness The Lightning Kingdom. Car bien qu’il n’ait eu que 140 000 dollars de dons et l’appui nécessaire de Focus Home Interactive, il se place aisément à côté d’un triple A !

Sauf que, petit bémol, on ne peut pas non plus le comparer vraiment à un triple A dû à une petite équipe, qui lance son tout premier jeu et qui ne dispose pas de tous les moyens nécessaires pour prétendre faire partie de la cour des grands.

Du coup, on notera un moteur graphique à la ramasse, quelques options de gameplay mis sur le côté volontairement par les développeurs pour proposer un jeu correct, ou encore un menu trop surchargé.

On aura parfois certains objets pas vraiment bien placés, tels que les montures (Amos) et le cohaya de Xaham (machine volante) placé dans les potions.

Bref, c’est un premier jet et le but est d’encourager le jeune studio de Tourcoing à progresser et proposer encore mieux pour le prochain opus !

Car malgré ses petits couacs, Shiness est une très belle surprise de l’année. Focus Home Interactive peut être fier de l’avoir propulsé au rang de jeu vidéo très demandé par la presse et le grand public curieux !

Glitch Shiness The Lightning Kingdom

Petit glitch qui m’a permis de découvrir l’univers de Shiness (Bug corrigé lors du Patch Dayone)

Shiness est-il aussi étincelant qu’il le prétend ?

Avec un background solide, une proposition Cross-média, des musiques magistrales, un gameplay multiexpérience et généreux et des attraits bande dessinée/mangas.

Shiness a vraiment tout pour avoir le mérite d’être dans votre console ! Car même si celui-ci n’est, à ce jour, pas disponible en version boîte. Son prix de 29,99 € et sa durée de vie de près de 30 heures (en ne faisant que le mode histoire) sont vraiment des arguments majeurs pour cet achat.

Ce jeu français a fait et fera encore parler de lui. Maintenant, il ne reste plus qu’à vous de remettre de l’ordre dans le shi et ainsi permettre à un enfant de réaliser son rêve ultime, Conquérir le cœur des joueurs !




Good

  • L'univers
  • L'aspect Cross-Media
  • L'OST
  • Le Gameplay Multifacettes
  • La direction artistique

Bad

  • Le moteur graphique qui handicape la qualité globale
  • Le menu surchargé
  • Pas de doublages français ni la possibilité d'obtenir le Mahérien de base
  • Triple A ou jeu indé ?
8.6

Excellent

Graphismes - 7.7
Gameplay - 8.9
Bande son - 9.7
Scénario - 8.2
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
10
10 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up