Après avoir réussi à faire vendre l’édition définitive de Tomb Raider, Square-Enix a décidé de remettre le couvert pour son True Crime 3, Gta like chinois du nom de : Sleeping Dogs Definitive Edition. Cependant, cette remastérisation HD en vaut-elle la chandelle ? Quelles nouveautés ? à quel point a-t-il été retravaillé ? Armez-vous d’un bol de nouille et descendez pour voir !

 

Rien ne vaut un bon vieux proverbe chinois

 

Regardez-moi ces têtes de vainqueurs !

Regardez-moi ces têtes de vainqueurs !

Sleeping Dogs Definitive Edition nous plonge dans le personnage de Wei Shen, jeune Chinois issu d’une famille modeste de Hong Kong ; là où règnent les malfrats, les drogués, et les sociopathes en tout genre… Après avoir vécu une terrible tragédie, celui-ci décida de partir aux États-Unis, afin d’y faire une formation de policier. Quelques années plus tard, le voilà à nouveau dans sa ville natale, prêt à tout pour démanteler les triades en s’y infiltrant. Celui-ci devra gagner la confiance des truands, et ainsi assouvir sa vengeance personnelle… Des clins d’œil aux vieux films chinois, ou simplement les nombreuses scènes d’actions y seront de la partie, et comme dit le proverbe chinois : celui qui recherche la vengeance devrait se souvenir de creuser deux tombes !

Tu me touches, je t’éclates !

Les fans de films Hongkongais n'ont qu'à bien se tenir !

Les fans de films Hongkongais n’ont qu’à bien se tenir !

Dans Sleeping Dogs Definitive Edition, le système de combat est aussi intuitif qu’efficace, et quoi de plus normal avec True Crime comme exemple. Orienté art martial, le kung-fu, le combat à mains nues, et les scènes à la Jackie Chan sont menés finement. Les combos sont dévastateurs et variés ; prenez garde à votre mâchoire ! Il est d’ailleurs possible de débloquer de nombreuses attaques différentes auprès d’un maître kung-fu. Les finish moves, quant à eux, sont du même gabarit et consistent à exploiter l’environnement qui entoure Wei. Aquarium, distributeur, volets de magasins, et j’en passe… Bien que les systèmes de contre nous feraient penser à un Assassin’ s Creed, Shadow Of Mordor, ou encore un Batman, il ne sera pas aussi évident de contrer ses adversaires ! Soyez donc prudent et intelligent. Mais dans cette soupe aux ailerons de requins vient s’y planter un cheveu tout gras dans votre bol ! En effet, les phases de fusillades sont beaucoup trop classiques, peu variées, et trop rigides. Ainsi, dans la plupart des cas, une bonne couverture suivie d’un effet bullé time à la Max Payne suffit à éliminer des gredins qui ont tendance à se placer souvent à proximité d’objets explosifs, ou de manière à ce que votre viseur soit pointé sur les têtes des petits Chinois. Malgré tout, ces phases sont assez rares, no stress…

Pas si parfait sur l’aspect de son gameplay…

Pendant qu'un gars voit la mort devant les yeux, un joue à l'autruche, et l'autre fait une pose pour Loréal !

Pendant qu’un gars voit la mort devant les yeux, un autre joue à l’autruche, et son voisin fait une pose pour Loréal !

Commençons tout d’abord par l’IA qui est comme qui dirait par terre… Autant vous dire que se promener nu n’attirera même pas les regards des truands ! Plus haut, je vous parlais des phases de tir, mais même lors des combats à mains nues, les truands n’ont suffisamment pas assez d’intelligence pour venir vous attaquer à plusieurs. Pire même, ceux-cj, à tour de rôle verront leurs compagnons tomber un par un, c’est décevant… les comportements routiers sont également des plus mauvais en terme de réalisme. En effet, une voiture déviée de sa route cherchera inexorablement à retourner sur le chemin prévu, même si celle-ci est bloquée par un mur ou une barrière. Imaginez cette situation pendant vos missions endiablées… La difficulté est trop inégale, car il est aussi facile d’éviter les flics que de connaître la couleur du cheval blanc de Napoléon ! Ajoutez à cela des problèmes de caméra et une durée de vie un peu faible compte tenu du genre complète le tableau (comptez environ 20 heures), et ce, malgré les DLC ajoutés. Cependant, ne lui jetons pas non plus la pierre, car le titre n’en reste pas moins plaisant ! Sleeping Dogs Definitive Edition comprend de nombreux points forts.

Sleeping Dogs Definitive Edition est-il réellement un remake HD ?

Le résultat est époustoufl… Ouai non, bof !

Le résultat est époustoufl… Ouai non, bof !

Vous le savez, la next-gen est arrivée plus tôt que prévu, et ce n’est qu’actuellement que l’on commence à découvrir des jeux aux graphismes envoûtants. Il est donc normal de vouloir de Sleeping Dogs Definitive Edition une qualité irréprochable ! En toute franchise, les différences sont vraiment très légères, et l’édition PC du jeu classique nous offre un même résultat… Si l’on peut souligner l’apport d’effets climatiques, ou de particules de pétards, les textures et modélisation des personnages sont pratiquement à l’identique de l’édition classique ! Comprenez également quelques ralentissements, et vous obtenez une déception de cette édition. Malgré tout, vous pourrez profiter des 24 DLC sortis jusqu’à aujourd’hui, à commencer par les 2 principaux : Cauchemar à North Point et l’Année du Serpent. Le premier consiste à affronter une invasion de fantômes, mais n’est malheureusement pas une franche réussite dans la mesure où le comportement des ennemis et les lieux visités n’ont pas la moindre originalité. L’Année du Serpent est un poil plus intéressant en nous contant les déboires d’un Wei revenu simple agent de police. Néanmoins, il faut avouer que vendre cette Definitive Edition à plein tarif est un peu de style vache à lait, surtout si vous disposez déjà de la version de base, ou mieux, d’une version PC… En conclusion, si vous n’aviez pas eu la chance de le découvrir, allez-y franchement, pour les autres…

 

Découvrez une séance de Gameplay

Good

  • Le système de combat
  • L'ambiance chinoise et ses clins d'œil
  • True Crime 3 !
  • Les 24 DLC inclus

Bad

  • Pas de grandes nouveautés
  • Améliorations visuelles très ridicules
  • IA non corrigée et toujours à la ramasse
  • Conduite fantaisiste !
6.7

Sympa Sans Plus

Graphismes - 6
Gameplay - 6.7
Bande son - 7.1
Scénario - 6.8
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up