SoulCalibur VI

Follow
8

Excellent

7.4

User Avg

SoulCalibur VI – Avis Test


Né en 1998 et développé par Bandai Namco, SoulCalibur est devenu une référence dans la catégorie des jeux de combats. Graphismes révolutionnaires, gameplay dynamique, compétitivité, accessibilité … tout y était. Alors que SoulCalibur V  est sorti il y a cinq ans d’ici, il n’a pas réussi à plaire à la majorité des joueurs. Cette fois-ci, les développeurs ont essayé de frapper fort avec ce nouvel opus. Nous allons vous expliquer notre ressenti de SoulCalibur VI après de longues heures de jeu.

SoulCalibur VITu me saoules, Calibur !

Nous allons commencer par le mode « La Chronique de l’Âme » de SoulCalibur VI. Ce dernier vous permettra de vivre l’histoire à travers les yeux d’un personnage du jeu. Le lore est une sorte de mixte des trois premiers opus de la série, et autant vous dire que ce n’est pas forcément une partie de plaisir. Le temps semble vachement long et les dialogues n’en finissent pas. Vous passerez en moyenne trois minutes dans un dialogue avant de commencer un combat, rien ne s’enchaîne. Néanmoins, ce que l’on ne pourra pas reprocher, c’est le manque de durée de vie du jeu. Effectivement, chaque personnage aura sa « chronique » et vous verrez l’histoire sous différents angles. 

Ensuite, il est important de préciser que le mode « Balance de l’Âme » vous permettra également de suivre l’histoire. Ce dernier vous permettra de vivre  l’histoire avec votre propre personnage issu votre création! De plus, un excellent tutoriel du jeu est présent dans ce mode qui vous sera sans doute très utile. Si vous n’êtes pas un adepte des jeux de combats ou de SoulCalibur en particulier, ce mode vous permettra de prendre le jeu en main.

T’es un vrai cas Libur

Pour le reste des modes, les habitués tireront sans aucun doute une grimace. En effet, certains modes de jeu ont complètement disparu par rapport aux anciens opus. Eh oui, que cela soit le mode survie, tag-team ou le time-attack, ils n’y sont plus. Cependant, comme nous l’avons dit précédemment, les modes « La Chronique de l’Âme » et « La Balance de l’Âme » vous permettront de vous occuper et ils sont plus que complet malgré des défauts scénaristiques. 

La création de personnages est quasiment identique à celle de SoulCalibur V. Néanmoins, nous ne devons pas nous plaindre, puisqu’il était déjà plus que complet. Il est toujours aussi amusant de créer son personnage!

 

Gameplay au niveau

Dès vos premiers pas sur SoulCalibur VI, vous ressentirez une différence par rapport aux anciens opus. En effet, les développeurs ont réussi à effacer certains défauts tout en ajoutant un tas de nouveautés. Ce qui sera le plus frappant au début sera sans aucun doute le gameplay beaucoup plus dynamique qu’auparavant. Les enchaînements de techniques et les déplacements seront plus agréables puisque le dynamisme est plus que présent. D’ailleurs, précisons que l’ajout de cette caractéristique concerne tous les personnages. Mais ce n’est pas tout, car des techniques ont été supprimées au profit de nouvelles.

Ensuite, deux nouveautés font leurs apparitions dans SoulCalibur VI. Ce sont le « Reversel Edge » et les « Coups fatals ». Le premier permet de contrer l’adversaire en lançant une séquence slow-motion , où vous devrez choisir une attaque. Cette nouveauté apportera du spectacle dans les games, sauf si vous décidez à chaque fois de reculer afin d’éviter l’affrontement… En conclusion, le « Reversel Edge » est une attaque par QTE très risquée. Sa charge prend quelques secondes et a besoin d’un contact pour se lancer. Elle peut-être bloquée ou contrée même si c’est vous qui lancez l’assaut.

Les « Coups fatals » sont une nouvelle caractéristique donnée à des techniques bien particulières. Afin de les exécuter, vous devrez être dans des situations bien précises. Ce sera donc à vous de vous informer du « Coup fatal » de votre personnage pour l’utiliser in-game. Cette caractéristique vous permettra d’enchaîner un combo qui pourra être fatal pour l’ennemi!

Le jeu sera enfin plus agréable à regarder lors des tournois, car il est beaucoup plus nerveux et agressif. Il n’y a aucun doute, SoulCalibur VI sera beaucoup plus populaire sur la scène e-sportive comparé à avant.

Techniquement mitigé

Auparavant, les graphismes de SoulCalibur étaient une référence en la matière. Depuis quelques opus, ce n’est plus vraiment le cas, mais ce n’étaient pas un défaut ou quelque chose de gênant. Cette fois-ci, c’est différent, car dans certains points, les graphismes sont à la traine. 

Tout d’abord, les décors des arènes ne sont pas dignes des graphismes de la génération de consoles actuelles. Avec le respect que nous avons pour les développeurs, nous remarquons qu’ils ont laissé cela de côté et ça fait tache. Les décors des arènes sont désertiques, vides et sans âme, nous n’arrivons pas à ressentir le « danger » expliqué dans le mode histoire. Lors des dialogues, nous voyons des dessins avec un paysage chaotique, puis le combat se lance et… il n’en est rien. Certes, ce n’est pas le plus important dans un jeu de combat, mais lorsqu’on porte le nom de SoulCalibur et avec les moyens qu’ils ont… ils auraient dû faire mieux.  

Après, les personnages et les techniques sont plus agréables à regarder tout en restant en retard sur la concurrence. L‘Unreal Engine 4 commence tout doucement à s’essouffler et le titre aurait bien besoin d’un relifting. 

Enfin, l’audio du jeu est une vraie réussite, que cela soit les bruitages ou les voix. Premièrement, notons que les voix anglaises sont réussi, comme à son habitude. Mais là où c’est complètement épique, ce sont les voix japonaises. Certaines phrases lâchées en début de combat par certains personnages vous feront frissonner, que c’est agréable!

Allo? Qui est là?

Actuellement, vous n’avez pas moins de 22 personnages en comptant Tira qui sera présente dans le season pass. Certes, il y a une diminution par rapport à l’ancien opus, certains personnages ne font plus partie de la fête, mais d’autres personnages sont là. Les personnages présents dans les anciens opus ont eu des retouches et ont ainsi évolué. Vous devrez donc reprendre vos repaires avec vos personnages fétiches avant de vous mesurer à des adversaires en ligne. L’entrainement vous attend!

Effectivement, du côté des absents vous avez: Setsuka, Hildegard et Yun Seong. Du côté des nouveaux, vous avez Groh, mais surtout Geralt de Riv, le héros de The Witcher. Oui oui, vous ne rêvez pas ! Ce qui est impressionnant, ce sont les techniques de sorceleurs qui sont bien retranscrites dans le jeu, ainsi que ses coups violents. On ressent bien la collaboration avec CD Projekt RED et le respect du personnage.

Conclusion

SoulCalibur VI a réussi à répondre aux attentes des joueurs. Malgré des défauts dans les graphismes, qui donnent l’impression que le jeu est sorti en 2011, le gameplay est désormais plus dynamique que jamais. Ce dynamisme lui permet de se renouveler et le système de combat est plus satisfaisant qu’auparavant. Vos combats deviendront très vite épiques, et le suspens sera à son comble. Au niveau de la durée de vie du jeu, il n’y a rien à dire avec les deux modes solos, vous aurez de quoi faire. Néanmoins, vous devrez faire face à une série de dialogues sans fin et cela peut très vite devenir perturbant. Bref, que vous soyez un compétiteur dans l’âme ou un débutant, SoulCalibur VI répondra à toutes vos attentes. Foncez, vous ne le regretterez pas!


Trailer


Site officiel

Good

  • Geralt de Riv
  • Des nouveautés dans le gameplay
  • La liste des combattants
  • La durée de vie
  • Le dynamisme du gameplay
  • Facile à prendre en main, difficile à maitriser

Bad

  • Les dialogues du mode solo trop long...
  • Techniquement daté
  • Le décor des arènes
8

Excellent

Graphismes - 6.5
Gameplay - 9
Bande son - 9
Scénario - 7.5
Vous n'êêêêêêêêêtes pas prêêêêêêts !
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
7.4
4 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up