Star Fox ZeroAvis


Star Fox Zero pointé ?

Après une hype sans précédent et un report du titre de plusieurs mois, Platinum Games propose enfin Star Fox Zero, le nouvel opus de l’équipe de mercenaires du plus célèbre renard de la galaxie : Fox Mc Cloud ! Shigeru Miyamoto, le papa de Mario nous promettait une expérience inédite, mettant en avant tout l’apport bénéfique que pourrait apporter le Gamepad depuis son lancement en 2012. Vous le savez, Les Players Du Dimanche sont avant tout honnêtes et quand il faut dire qu’un jeu se plante, nous n’hésitons pas à vous en faire part. Qu’il soit triple A ou indépendant, vous savez qu’ici vous êtes chez vous, à la maison. Et vous dire que Star Fox Zero est l’ultime Opus de la saga du système de Lylat serait un mensonge… On ne se moque ni des éditeurs ni de votre intelligence. Alors, découvrez pourquoi Star Fox mérite son Zero, et Do A Barell Roll !

Star Fox Zero Effort

On attaque tout d’abord l’aspect  » nouveauté  » du titre qui nous propose de nouveaux vaisseaux à piloter. On ne va pas vous la faire à l’envers, les vaisseaux sont tout bonnement le pompage de Star Fox 2, notamment en passant en mode Walker. Si vous ne me croyez pas, je renvoie vers Wikipédia, ou chez les plus grands Cartmoddeurs de jeux Super Nintendo. On s’attendait pas forcément à quelque chose d’exceptionnel, mais on comprend parfaitement que Nintendo voulait vite fait proposer un titre avant de tuer sa Wii U pour y accueillir la NX d’ici Mars 2017…

à côté de cela, il y a quand même d’autres types de vaisseaux, tels que le tank Landmaster qui vous permettra de dégommer tout ce qui bouge et de voler pendant un court instant. Ou encore le Gyrowind qui vous permettra de contrôler un petit robot pour pirater des systèmes informatiques. Plutôt sympa de prime abord, le contrôle entre votre téléviseur et le gamepad ne vous rendra certainement pas la tâche facile !

On pourrait dire que si les nouveautés ne proviennent pas vraiment de cette partie du jeu et que Star Fox Zero offre quand même une expérience inédite pour les fans. Rangez votre optimisme au cockpit ! Les niveaux sont à la quasi-exactitude de ceux de Lylat Wars, les objets sont toujours les mêmes (anneaux, bombes et compagnie), et le scénario n’a pas bougé d’un poil depuis l’époque Nintendo 64 ou plus tôt sur Nintendo 3DS, lors de sa réédition. Mouai… feignant ce nouveau titre censer vendre des Wii U…

Star Fox Zero Pixel

Si seulement celui-ci pouvait être beau, on aurait pu vous dire qu’il y a quand même quelque chose à en tirer de ce nouveau titre de Platinum Games. Il n’en sera rien ! Aussi beau qu’un jeu tout droit sortit de 1998, Star Fox Zero peine à nous offrir des environnements propres et soignés, comme la plupart des titres Wii U sont proposés. Vraiment dommage, car la scène cinématique de fin démontre tout le contraire ! à croire que les développeurs pensaient qu’offrir un brin de nostalgie allait attiser la curiosité du grand public. à l’époque où l’on coure après les 60 images par secondes et le 1080P, faudrait peut-être leur expliquer…

Bon à côté de ça, il a quand même le bon goût de justement nous proposer une expérience à 60 images par seconde, mais cela n’empêche pas d’être trop peu travaillé sur les détails des décors, des villes, des tirs, des lasers, des explosions, etc.

Mettez-fin aux noirs desseins d’Andross !

Pour vous résumer un peu l’histoire, l’unité de James McCloud, le papa de Fox, doivent enquêter sur un ancien scientifique de renom du nom d’Andross. Après avoir mené de dangereuses expériences mettant en danger les habitants, il est banni de Corneria. Réfugié sur la planète Venom, il s’auto-proclame empereur et lève une armée dans le but de conquérir le système Lylat. Lors de cette enquête, James sera trahis par Pigma Dengar, et seul Peppy Hare sera survivant de ce guetapant. Quelques années plus tard, Fox McCloud décide de reprendre le flambeau, accompagné de Peppy et de sa nouvelle équipe composé de Falco Lombardi, et Slippy Toad. Sur leur chemin, ils se feront barrer la route par l’équipe Wolf, d’autres mercenaires, mais à la botte d’Andross. Le but du jeu sera d’arriver jusqu’à Venom, afin de stopper le projet d’Andross sur des portails intergalactiques. Une histoire que l’on vous a servis dans Starwing, puis dans Lylat Wars, et enfin Star Fox Zero.

Un gameplay compliqué à prendre en main

Gamepad, écran, gamepad, écran, gamepad, écran. Voilà votre situation lorsque vous jouerez à Star Fox Zero. Le Gameplay asymétrique n’a jamais été autant exploité ! Pour autant, la prise en main reste tout de même fastidieuse. En effet, votre écran de téléviseur vous permettra d’avoir une vue  » globale  » de votre jeu, comme vous retrouviez lors des précédents Star Fox, et le Gamepad quant à lui vous permettra de jouer en mode  » cockpit  » où vous pourrez viser plus précisément vos opposants.

En Conclusion

Star Fox Zero est maladroit et n’a pas su mettre en avant tout son aspect charmeur. Le titre Wii U s’en sortira peut être bien aux yeux de quelques fans, mais la plupart pointeront du doigts toutes les imperfections du jeux. Et ça, ce n’est pas du goût de tout le monde…


Site officiel de Star Fox Zero


Good

  • Star Fox 2 sur Wii U
  • 60 FPS

Bad

  • C'est pas beau
  • Gameplay brouillon et trop complexe
  • Lylat Wars -> Star Fox Zero = Pareil sur le scénar
  • Pourquoi ne pas avoir abordé une nouvelle facette de la saga ?
  • Fox Mc Cloud mérite mieux...
5.6

Pas Terrible

Graphismes - 4.6
Gameplay - 6.2
Bande son - 6.1
Scénario - 5.5
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
4.6
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up