Star Ocean Integrity and Faithlessness – Avis


La grande épopée de Star Ocean, les fans de la série attendent chaque épisode comme la venue du Christ et ce n’est pas pour rien, chaque opus se renouvelle et nous propose toujours une expérience de qualité sur fond de Space Opera japonais très bien géré. Est-ce que la collaboration Tri Ace et Square Enix parvient-elle à nous envoyer au septième ciel avec Star Ocean Integrity and Faithlessness ? Montez à bord de ce test !

Star-Ocean-Integrity-and-Faithlessness-Fidel

Fidel jusqu’au bout !

On revisite ses classiques du J-RPG

Que ça soit un clin d’oeil nostalgique aux temps des vieux rpg japonais aux histoires bien classiques ou bien un manque d’inspiration, la première partie de Star Ocean Integrity and Faithlessness nous donne une impression de déjà vu et de prévisibilité bien étouffante. Le jeu démarre avec notre héros qui s’entraîne avec son ami en guise de didacticiel, puis s’enchaine sur une visite du village où ils discutent de la situation du monde dans lequel ils vivent et des personnages qu’ils connaissent comme si c’était la première fois qu’ils en parlaient, certes c’est pour informer le joueur, mais cela à déjà été fait avec beaucoup plus de naturel.

Tout ce qu’il se passera sur ce Star Ocean 5 sera donc un copier coller des grands classiques, ni plus ni moins. Nous apprécions tout de même les environnements somptueux de la planète Faekrid et la modélisation des personnages principaux, surtout Fidel, le héros, il est franchement cool. Un point dérange tout de même, on a l’impression d’être dans un MMORPG vide ou il y a juste toi de connecté, passant à travers les PNJ à qui on ne peut même pas réellement parler, pouvant bouger pendant les conversations importantes. Peut être que le jeu a voulu se montrer immersif en ce sens, mais non. Plusieurs fois j’ai été dans la situation où des personnages me parlaient, mais vu qu’il n’y a pas beaucoup de « cinématiques », eh bien je ne savais pas qui était occupé de m’adresser la parole, on se sent donc hors du coup car peut importe ce que l’on fait les personnages continuent à parler comme si on était en face, j’ai crains le moment où ils allaient m’annoncer une nouvelle terrifiante et que moi je serais occupé de chercher qui me parle derrière un arbre. Dérangeant, donc.

Le jeu n’est pas le plus long des Star Ocean, mais nous pouvons lui donner le mérite d’avoir un bon enchaînement de situations dans l’histoire, il y a peu de temps mort et si l’histoire a du mal à démarrer, elle se veut vite captivante et ne nous laisse pas trop le temps de nous embêter, bien que classique, c’est que du bonheur.

Star-Ocean-Integrity-and-Faithlessness---Planete-Faekrid

T’as d’beaux yeux tu sais 😉

Un système de combat étonnant !

On en arrive au gros, GROS point fort de Star Ocean Integrity and Faithlessness, son système de combat. Oubliez vos équipes de trois ou quatre personnages, ici toute la team combat avec vous et vous serez donc jusqu’à huit sur le champ de bataille. Chacun aura le rôle que vous lui attribuerez, bien que ceux qui leur sont prédestinés leur collent plutôt bien à la peau. Vous aurez donc votre attaquant, votre tank, votre healer et d’autres rôles à vos coté durant toutes les batailles. Les attaquant physiques ont leur attaque rapide, leur attaque forte, leurs attaques spéciales tandis que les magiciens ont leur sort de zone. Et c’est assez jouissif de voir au fur et à mesure de l’évolution des rôles attribués comment votre team est autonome et se bat à merveille, pendant que vous pouvez switcher entre n’importe quel personnage, le tout sur fond de musique à la guitare électrique et les doublage japonais qui offrent des conversations constantes entre tout les personnages ainsi qu’une fluidité exemplaire.

C’est simple, on aurait presque envie de rester dans le champ de bataille pour ne pas revenir au mode normal beaucoup trop mou à coté. Les donjons sont juste des couloirs très simples où nous nous donnerons même plus la peine d’explorer à partir d’un moment pour trouver des trésors cachés vu que nos compétences nous permettront de les indiquer sur la carte.

Les quêtes annexes de Star Ocean Integrity and Faithlessness sont aussi très anecdotiques vu qu’elles se trouvent presque toutes sur un panneau d’affichage dans chaque ville, avec aucune mise en scène à coté, une facilité que prennent de plus en plus de RPG et c’est vraiment triste, où sont passées nos quêtes annexes secrètes et bien longue à terminer.

Star-Ocean-Integrity-and-Faithlessness--Fight

ça Fight sévère !

Un océan d’étoiles dans les yeux ou pas ?

Mon avis sur Star Ocean Integrity and Faithlessness reste très mitigé, autant le mode combat est fantasmagorique, autant le reste est un peu mou, histoire prévisible, difficile de s’immerger vu comment sont « tournées » les scènes, on passe à travers les PNJ, les quêtes annexes anecdotiques, on ne peut pas qualifier un RPG de bon juste pour son système de combat aussi parfait soit-il, le reste des fausses bonnes idées fait baisser la note malheureusement. Star Ocean Integrity and Faithlessness vaut tout de même la peine d’être vécu c’est une certitude, mais nous laissera un arrière gout amère à chaque fois qu’on rotera.


Site officiel de Star Ocean Integrity and Faithlessness


Good

  • Les graphismes assez jolis
  • Le mode combat fabuleux
  • L'histoire sans temps mort

Bad

  • L'immersion ratée
  • Quêtes annexes anecdotiques
  • Peu de cinématiques
  • On passe à travers tout le monde, en 2016 ?!
7.1

Très sympa

Graphismes - 7
Gameplay - 8.5
Bande son - 7
Scénario - 6
Un mec parmi tant d'autres qui se démarque notamment dans sa manière de manger des chocoprinces. Il joue aux jeux vidéos depuis ses 3 ans et porte un certain amour envers les RPG et jeux de combat.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
9.9
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up