Tembo The Badass Elephant Avis


voir aussi: Trailer de lancement de Tembo The Badass Elephant


Quand il n’y a plus d’espoir, un seul être peut vous sauver…

 

C’est la panique Shell City. La ville est plongée dans le chaos depuis l’attaque maléfique de l’armée PHANTOM, menée par un mystérieux commandant masqué. Dépassés par l’avancée technologique des assaillants, les citoyens voient leur ville en proie du chaos et de la destruction. Le Général Krenman se rend compte que l’armée seule ne pourra faire face à l’envahisseur. Dès lors, le Général doit faire appel à un allié de poids… Mastiqueur de cacahuètes, piétineur de vilains, écrabouilleur de PHANTOM… dans la famille des Éléphantidés, c’est TEMBO THE BADASS ELEPHANT qui entre en action !

Tembo-The-Badass-Elephant-SEGA

C’est un oiseau ? Une licorne ? Mais non voyons, c’est Tembo !

Ça c’est du lourd !

 

Commençons tout d’abord par son gameplay aussi frais qu’un cocktail de jus de banane. Tembo le gentil éléphant aux allures de Rambo est un jeu de plateforme où il faudra accomplir les niveaux tout en dégommant un maximum d’ennemis possible, et si ce n’est pas trop demandé, de secourir des civils qui se feront une joie d’accompagner notre pachyderme le long de son niveau. Le monde est décortiqué en 3 zones (Shell City, Pics de Greenville, et Zappo Land) de 5 niveaux dont un boss à battre, assez classique vous allez me dire, mais cela étant, il permet aux habitués du genre tout comme aux novices de rapidement prendre la main et ne pas se sentir perdu.

L’éléphant courageux vous propose différentes façons de terminer les niveaux : Courir aussi rapidement qu’un Pikachu ayant mangé un piment trop fort, planer tel un Yoshi tout mignon, écrabouiller ceux-ci grâce à son poids gargantuesque, ou encore de leur bourrer dedans tel un boulet de canon !

Les niveaux sont assez variés et offrent un réel plaisir de jeu. Force est de constater que le nouveau petit titre de GameFreak et SEGA n’hésite pas à faire des clins d’œil à leurs anciennes licences. On remarquera notamment que le passage au monde 3 rappelle fortement Sonic 2, lorsque Tembo se voit bondir sur des bumpers de flipper ! Malheureusement, les décors restent un peu trop répétitifs, mais après tout, il ne s’agit pas d’un triple AAA, nous pouvons donc lui pardonner cela.

Le niveau de difficulté n’est ni trop facile ni trop dur, il faudra tout de même faire preuve de patience, de timing, et avoir un bon esprit de réflexion, surtout si l’on désire délivrer les dix civils dans chaque niveau. Attention toutefois que la barre de vie de notre Du (Ra) mbo descend rapidement et que les checkpoints ne sont pas toujours placés aux bons endroits…

 

Tembo-The-Badass-Elephant-Geronimo

Geronimoooo

Qu’il est beau, qu’il est beau l’éléphant gros

 

La qualité visuelle de Tembo The Badass Elephant est à souligner de par son soin du détail ! Conçu avec UnityTembo l’éléphant Badass est joli, les couleurs sont vives, les décors sont bien pensés, le tout en proposant une pseudo 3D intéressante que l’on retrouve dans d’anciens jeux du genre (Crash Bandicoot, certains Mario Bros., etc.).

L’univers de notre sauveur catégorie poids lourd ferait penser à une BD que l’on suivrait de manière intuitive, et c’est franchement ce qu’il faut quand on présente ce style de jeu bien précis, on aurait même de l’attachement aux vilains méchants et machines de guerre que notre héros n’hésite pas à massacrer.

Rhaaaaa !

 

La qualité sonore reste bancale et très monotone, malgré que le but d’un petit jeu de plateforme ne réside pas forcément sur sa bande sonore ou ses effets peu riches en variété. Si la base de données musicale avait été plus développée, je suis certains qu’il m’aurait donnés envie d’attendre un peu plutôt que de foncer sans réfléchir, à vouloir terminer le niveau au plus vite.

Certes, il est difficile de placer le pour et le contre quand on sait que le temps nous est compté dans un jeu de plateforme. Malheureusement, ce n’est pas vraiment le cas pour Tembo The Badass Elephant qui ne demande pas un timing bien précis.

Tembo-The-Badass-Elephan-civils

Mission Accomplie !

Dé-Trompe toi, c’est un bon jeu !

 

Malgré tout, avec son univers décalé de second degré, sa touche artistique très 80′ s/90’s, son gameplay dynamique, et son prix, Tembo est un jeu à ne manquer sous aucun prétexte !

Les pères spirituels de Pokémon et la collaboration de SEGA ont offert un nouveau petit jeu qui aurait mérité plus de ce qu’il nous propose, et ce n’est pas pour nous déplaire. Avec son allure arcade, Tembo The Badass Elephant mérite de prendre place dans votre PCXbox One, ou PS4.

Site officiel de Tembo The Badass Elephant

Good

  • Le ton décalé
  • l'univers 80/90's
  • le gameplay dynamique

Bad

  • La bande son
  • trop court
  • les checkpoints pas toujours où il faudrait qu'ils soient
  • On perd rapidement de la santé
7

Très sympa

Graphismes - 7.7
Gameplay - 7.5
Bande son - 6.5
Scénario - 6.2
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
7.9
1 vote
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up