The Division 2

Follow
8.9

Excellent

4.8

User Avg

The Division 2 – Avis test


Cela fait maintenant un peu plus de 3 ans que nous avons fait la connaissance des agents de la division. Cette année Ubisoft MASSIVE nous revient avec The Division 2. Est-ce la version 1.5 du premier opus ou une digne suite attendue par les fans? Je vais vous donner mon ressenti et ma vision des choses dans ce test réalisé sur Xbox One.

Où en sommes-nous?

Changement de lieu pour cette suite, nous quittons l’hiver rugueux de Manhattan pour un Washington DC ensoleillé. Nous sommes donc 7 mois après les évènements du Black Friday et on se retrouve plongé dans un environnement complètement différent. Si le côté angoissant de la ville de Manhattan se faisait ressentir, nous nous retrouvons ici dans une ville plus ouverte et surtout fidèle à la réalité. Washington est beaucoup plus lumineuse, les endroits à visiter et où se dérouleront vos missions vous donneront envie de vous rendre dans la capitale américaine, tant son réalisme est frappant.

Maintenant que le décor est planté, je vais vous parler un petit peu des différences avec The Division premier du nom. Si vous aviez déjà joué au premier volet, vous remarquerez que les fondations du jeu n’ont pas beaucoup changées et c’est tant mieux. Nous retrouvons toujours le même principe de couverture, la vue à la troisième personne, des armes et du matériel à looter et j’en passe. En ce qui concerne le loot, après quelques heures de jeu, j’ai constaté qu’il était beaucoup plus fréquent que dans le titre précédent.

The Division 2 vous permet bien entendu d’y jouer seul mais on remarque clairement que le studio a voulu mettre laccent sur la coop. Régulièrement vous serez sollicité par des agents proches de vous qui réclament votre aide. J’avais déjà remarqué cette fonctionnalité lors des phases de Beta et je l’avais fortement appréciée. Il vous sera aussi facile de créer un groupe si vous êtes en mal d’amis.

The Division 2Le jeu s’améliore en continu.

Tel un RPG vous devrez débloquer des spécialisations et des bonus grâce à vos points de techno SHD. Vous récolterez ces points lors de missions principales et annexes. Vous aurez 2 spécialisations actives et il faudra vous coordonner avec vos équipiers histoire de ne pas avoir tous les mêmes. Drones, tourelles, mines téléguidée… à vous de faire votre choix.

The Division 2 ne s’arrête pas là, ce serait trop simple. Dès le début du jeu, vous arriverez à votre base d’opérations, qui n’est autre que la Maison Blanche. Au fur et à mesure de votre aventure, elle s’améliorera. Vous découvrirez aussi les « refuges ». Ce sont des enclaves avec des civils qui devront également être améliorées. Certains personnages vous donneront des missions ou vous demanderont des ressources afin de réaliser leurs projets. Ceci permettra aux refuges et à la Maison Blanche de s’améliorer et aux occupants d’être plus épanouis.

Vous devrez aussi, et ce par rapport à la trame principale, débloquer des personnages clés, les spécialistes. Il y a 8 spécialités en tout: compétence, plans, clans, Dark Zone, stand de tir, cosmétique, primes et enfin équipements. Vous l’aurez compris, il y aura de quoi faire et ces spécialistes vous seront d’une grande utilité.

La ville aussi évoluera. Les quartiers sont sous le contrôle des factions ennemies et il vous faudra les déloger afin de reprendre le territoire. Vous pourrez faire appel aux civils qui ont pris les armes pour vous prêter main forte.

The Division 2Dark Zone toujours présente

Grosse nouveauté en ce qui concerne la Dark Zone. Ce ne sera plus une vaste zone au milieu de la map mais 3 zones bien distinctes. Avant d’y accéder vous devrez traverser la map et votre route sera parsemée d’embûches. En effet, avant d’arriver à l’entrée des Dark Zones, vous devrez traverser des quartiers de niveaux élevés. Ce ne sera pas une tâche aisée au début car l’IA ennemie a été revue mais j’y reviendrai plus tard.

La DZ de The Division 2 vous proposera toujours la même chose: vous occuper des ennemis, looter des armes et du matériel de meilleure qualité et les extraire. The Division 2 a également revu son système de Renégat. Fini le passage en Renégat à cause d’un bouffon qui passait devant vous au moment de tirer, se prenant pour une ardoise lors d’un tir au clays; PULL!! Maintenant si vous voulez passer Renégat, vous devrez activer une borne et tout le monde dans votre DZ en sera averti. Une chose à dire: bonne chance!

Il y a également un mode PvP intitulé conflit qui vous permettra de jouer en escouade face à une autre dans des modes death match ou encore domination.

The Division 2End Game?

Cela prête à confusion car une fois arrivé au niveau 30 que va-t-il se passer? Fin du jeu? Il n’en est rien! Le studio vous a réservé une belle petite surprise qui viendra pimenter votre expérience dans The Division 2. C’est tout un nouveau pan de jeu qui va s’ouvrir à vous. Préparez-vous à souffrir OKÉ!! La Black Tusk fera son apparition, vous rappelant que l’esprit tactique est la clé pour en venir à bout. Cette unité spéciale sera composée de soldats expérimentés, de mastodontes, de sentinelles robotisées à 4 pattes et tout un tas d’autres joyeusetés qui vous feront vous arrachés les cheveux par poignées.

Une fois ce niveau 30 atteint, vous pourrez choisir l’une des 3 spécialités disponibles pour le moment. En effet, le studio à annoncé que dans le future de nouvelles spécialisations feront leur apparition. Pour le moment vous aurez le choix entre grenadier, sniper et l’arbalète. Ces spécialisations vous permettront de mettre à mal les unités de la Black Tusk mais attention vos munitions ne seront pas infinies.

En fonction de vos préférences vous pourrez débloquer en premier la spécialisation de votre choix. Pour obtenir les 2 autres, il vous faudra a chaque fois créer un nouveau personnage.

The Division 2Une IA redoutable?

Comme je vous le disais plus haut, l’IA vous tiendra en haleine et vous le ressentirez dès les premières heures de jeu. Dans les premières missions certains chefs vous donneront un aperçu de ce qui vous attend dans les niveaux futurs. Clairement, vous allez en baver.

L’ennemi se met à couvert, vous contourne et lance TRÈS bien les grenades. En ce qui concerne les boss, ils seront vêtus d’une armure qu’il faudra mettre en pièces afin de pourvoir les mettre au sol. Je ne vous parle même pas de lIA de la Black Tusk… Je vous laisse découvrir par vous-mêmes…

The Division 2Graphismes, ambiance et bande son.

The Division 2 tourne toujours sous le moteur Snowdrop made in MASSIVE. Comme je l’avais dit lors de ma preview à la Gamescom 2018, le studio à reproduit fidèlement la ville de Washington DC à l’échelle 1.1. Nous retrouvons donc le réalisme frappant des rues larges, des espaces ouverts et un soin tout particulier a été apporté aux bâtiments et lieux historiques. Chapeau à l’équipe!

L’ambiance de The Division 2 vous plonge dans une ville vide mais chargée à la fois. Je m’explique, dans The Division un bon nombre de PNJ erraient dans les rues de Manhattan et vous pouviez faire acte de charité en leur donnant des vivres. Ce n’est pas le cas à Washington. On y ressent un atmosphère post-apocalyptique et mise à part des civils, venant vous prêter main forte lors des combats, aucun PNJ à l’horizon. Par contre, du côté de la faune et la flore, vous serez servis. La végétation reprend ses droits sur la ville. Des chiens errent dans les rues et de temps à autre bambi viendra vous rendre visite.

En ce qui concerne la bande son, vous ne l’entendrez que lors des missions. Entendons nous bien, ce n’est pas le silence complet hors missions, vous aurez les « bruits ambiants« . Je m’explique. Vous entendrez le bruit du vent dans les drapeaux, le chant des oiseaux, l’écho de vos pas etc. Vous entendrez au loin les échanges de tirs entre les civils et les hyènes et je trouve le bruit des armes bluffant. Je reviens à la bande son durant les missions, elle est rythmée et elle montera en intensité en fonction de votre évolution dans la mission.

The Division 2Contenu et DLC en vue…

Quand on voit The Division sorti en 2016 avec son contenu et ce qu’il est aujourd’hui avec toutes les mises à jour, on ne peut pas nier l’évolution que le titre à subi. Il y a fort à parier que The Division 2 va subir la même évolution positive de la part du studio. D’ailleurs du nouveau contenu, tel que des spécialisations supplémentaires ou des nouvelles maps pour le PvP, est déjà programmé. Ce qui est déjà pas mal quand on voit qu’il faudra déjà une quarantaine d’heures pour venir à bout de la trame principale.

 

The Division 2 n’est pour ma part aucunement une version 1.5 de son prédécesseur. Certes il reprend les mêmes fondations mais en surface il est différent. Complexe, vaste, une atmosphère différente, le titre se démarque tant par son ambiance que par son scénario. Axé sur la coop, le jeu vous montrera à de nombreuses reprises qu’il est difficile de survivre seul dans les rues de Washington DC. Un monde ouvert, 3 Dark Zones, du PVP, des raids, vous aurez de quoi faire c’est certain. The Division 2 a toutes les cartes en main pour être sur le podium des « jeu de l’année ». L’avenir nous montrera comment le jeu s’étoffera mais en attendant il est déjà bien fourni. The Division 2 est pour moi un coup de cœur et je vous laisse car on m’attend dans la Dark Zone!

 

Good

  • On reste sur de bonnes bases
  • Le coté coop bien exploité par le studio
  • Le contenu bien fourni de base
  • Graphiquement c'est une claque
  • L'univers et l'ambiance
  • La Dark Zone et le PvP

Bad

  • La complexité des menus (au départ)
  • En solo c'est hard
8.9

Excellent

Graphismes - 9
Gameplay - 9
Bande son - 9
Scénario - 8.5
«Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien.» Edith Piaf
Average User Rating 0 User Reviews
4.8
7 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up