The Division – Avis


Tom Clancy’s The Division est le dernier petit bébé d’Ubisoft. Déjà, Ubisoft + Tom Clancy’s = soit ça déchire, soit c’est un bad. Il suffit de prendre les licences d’Ubisoft, elles ont beaucoup déçu. Les licences Assassin’s Creed sont de plus en plus étoffées, mais d’un volet à l’autre, c’est la même chose. Far Cray Primal nous a offert une bonne surprise en donnant un coup de frais à la licence en y mettant un coup de vieux (et du très vieux), puisqu’ils nous envoient à l’ère préhistorique. Tom Clancy, quant à lui, nous a pondu un beau jeu bien nase sous la licence Rainbow Six Siège, qui n’offre pas grand-chose, à part le sentiment de s’être fait voler l’argent débourser pour le jeu. Alors quand la bande-annonce de The Division est sortie, deux réactions ont envahi les gameurs : la première étant “Whaaaa ça déchire !”, et la deuxième étant “On dirait Watch Dogs… Ça sent le jeu prometteur et on va être finalement super déçu à sa sortie.” Alors, est-­ce que l’on est face à un nouveau Watch Dogs ? Où est-­ce qu’on vient de nous offrir notre nouvelle raison de geeker comme des dingues durant des heures, des jours, des semaines, des mois, des années ? Découvrez-le avec mon avis sur le test de The Division !

The-Division-Accueil

Let’s Start !

C’est presque nouveau !

Avant tout, présentons The Division avant de le tester. C’est un jeu mi FPS, mi RPG. Et à en comprendre les descriptions qu’on nous en a fait, ça fait très « Destiny ». Ah bon ? Ubisoft vise haut quand même… Sauf que ça se passe dans les quartiers de New York City, dévasté par un virus qui a circulé de mains en mains de la population, puisque placé sur des billets, sur les célèbres Dollars américains. Ça sonne comme un bon film d’action hollywoodien ça ! Bah vous savez quoi ? Allumons la console, et testons-le !

Au début, rien de très prometteur. Ça charge… Ça charge beaucoup… Mais une cinématique expliquant justement comment l’épidémie s’est propagée nous aide à passer le temps. Ensuite, on arrive la création du visage de notre personnage. Loin d’être vraiment personnalisable comme dans Fallout 4… Juste des parties de visages pré­configuré que vous pouvez mettre ensemble. Aïe… Ça commence mal.

Une fois le personnage à notre image, nous voici au cœur des rues de Brooklin ! Whaaaaaa… C’est beau ! Enfin, c’est tout abandonné, mais c’est beau ! Des détails poussent immersion dans cette ville chaotique vraiment loin : des chiens errants, des oiseaux qui mangent ce qu’ils peuvent au sol, des voitures abandonnées dans les rues, des papiers qui volent, des gens qui font la manche ou qui se battent, des bruits de tir au loin, etc. On est directement dedans ! Après un petit tutoriel pour apprendre à se cacher et a tirer, on rejoint une « Safezone ». Et là, c’est le premier WTF du jeu. MAIS QUI SONT TOUS CES GENS ? Vous arrivez dans une pièce remplie de gens, des autres joueurs ! Comme je fais le test le jour de sa sortie, autant dire qu’il y a du monde… Et c’est là que tu peux rencontrer des gens, créer des équipes allant jusqu’à 4 joueurs et partir à l’aventure. Sinon, dans le jeu, t’es solo, tout le temps.

Je vous épargne le reste de l’histoire histoire de vous laisser la surprise, mais arrivé à New York, vous apprenez que vous avez une Base opérationnelle, et que vous allez devoir l’améliorer avec des points gagnés en faisant des missions solo/en équipe. En l’améliorant, vous débloquer de nouvelles capacités, de nouveaux talents, etc. Et c’est justement là que ça devient intéressant ! D’ailleurs, quand vous arrivez là, visuellement, sur votre écran, il y a un bordel sans nom ! Beaucoup trop d’informations d’un coup ! Ça fait presque peur… (cfr mon screenshot)

The Division n’est pas qu’un simple « GTA Like » où on se promène un peu partout, on fait des missions et on tue du méchant. Non ! C’est une sorte de RPG ! Avec des niveaux, des équipements par niveau, et des équipements plus courants et d’autres plus rare reconnaissable à la couleur, allant du gris au mauve, en passant par le vert, le bleu, l’orange… Vous affrontez aussi des ennemis qui ont des niveaux, ainsi que des grades.

Les rouges sont les ennemis standards, les mauves des plus puissants avec des boucliers, et les jaunes les boss aussi avec des boucliers… Attendez une minute… ça ne vous dit pas quelque chose ça ? Mais oui ! Jusqu’à maintenant, si on remplace les mots « New York » par « planète », j’ai l’impression de décrire Destiny ! Et c’est exactement ça !

The-Division-Avis-Xbox-One

Appelez-moi Breaking Pad !

Tom Clancy’s : The Destinyvision

Si vous avez kiffé le style de jeu de Destiny, vous allez kiffer The Division parce que c’est exactement la même chose ! Surtout dans le style de jeu et la gestion de votre personnage, de son équipe. Par contre, si vous avez trouvé compliqué à comprendre Destiny, ou si vous n’y avez pas joué, alors The Division va être difficile à comprendre et à prendre en main.

Pour ma part, Destiny avait été une bonne expérience, mais je suis un peu un asocial du gamin, je n’aime pas jouer avec d’autres gens (ils ne font jamais les choses comme je veux ces cons !)

The-Division-Avatar

Si ça c’est pas beau, j’comprends pas !

Un MMO en solo ?

C’est vrai que je vous ai dit que c’était un MMO… Et c’est vrai que j’ai aussi dit que c’était en solo… Donc, vous pensez que je suis un peu contradictoire. Eh bien non ! Parce que quand vous regardez la carte de New­ York, au centre, il y a une zone rouge, baptisé la Dark Zone ! Et c’est là que je vais en baver pour vous la décrire cette Dark Zone !

Cette partie de la carte est « hors du jeu », et c’est la partie online du jeu. Là, les autres joueurs présents sont visibles. Vous pouvez donc faire équipe avec eux pour explorer la zone, soit les tuer… En les tuant, il se passe 2 choses :

  • 1) vous pouvez leur voler leur stuff qu’ils ont eu dans la Dark Zone.
  • 2) vous devenez un Renégat ! Un renégat, malheureusement pour vous, est la cible à abattre par les autres joueurs, ce qui leur donne des points en plus. Donc, être renégat, c’est avoir une cible sur le front pendant quelques minutes !

Concernant le stuff que vous y trouverez, c’est du high level ! Plus que dans les parties solos. Sauf que vous êtes dans une zone contaminée. Donc, le stuff que vous trouvez est stocké dans une sacoche à part (jaune dans le dos du jour, c’est à ça que vous reconnaissez les joueurs à tuer pour leur voler des trucs, sinon vous devenez renégat pour rien). Et ces équipements que vous gagnez, vous devez les décontaminer pour pouvoir l’utiliser.

Comment ? En allant dans des zones d’extraction et appelées un hélicoptère avec une fusée de détresse. Le souci, c’est que ça attire les méchants, mais aussi les autres joueurs, soit pour profiter de votre appel pour eux aussi extraire leur stuff, soit pour vous voler le vôtre ! Donc autant dire que c’est un peu tendu dans les zones d’extraction. Et concernant les ennemis que vous y trouvez ? Que des mauves et des jaunes. Autant dire que tant que vous n’êtes pas level 30 dans le jeu, avec l’équipement qui va avec, vous allez beaucoup mourir dans la DZ.

Par contre, il n’y à pas vraiment de but dans la Dark Zone. Paraît que des missions dans la Dark Zone vont arriver avec les DLC. Ah, Ben, tant qu’on parle des DLC…

The-Division-MMORPG

Tournée générale pour tout le monde !

Un bon demi­jeu !

The Division est un excellent jeu que je vous conseille, même si vous n’achetez pas vraiment un jeu complet. Bah oui, ils n’ont pas que prit le style de jeu de Destiny, mais aussi celui de faire durer le jeu encore plus longtemps grâce à des DLC. Après, vous avez pas mal d’heures de jeux en solo + les heures que vous allez passer dans la DZ. Mais Ubisoft va vous demander d’acheter les futurs DLC qui vont arriver bien vite pour rallonger l’expérience de jeu. D’un côté, tant mieux parce que c’est un excellent jeu. Mais d’un autre, c’est encore un moyen de nous demander encore plus d’argent pour un jeu… A l’époque des jeux sans internet, on avait le jeu complet directement, pas des bouts de jeux à acheter comme des albums de stickers Panini. Mais bon, c’est comme ça maintenant. Tous les développeurs de jeux le font, donc on ne peut rien dire malheureusement.

The-Division-Menu

Manu,26 ans, célibataire et libre comme l’air !

Le mot de la fin en conclusion

ACHETEZ­-LE ! C’est vraiment une tuerie ! Vous allez passer des heures à jouer à ce jeux, soit seul, soit avec vos potes, et avec les prochains DLC, l’aventure est loin d’être finie avec The Division !


Site Officiel de The Division


 

­

Good

  • L'ambiance et le soucis du détail exceptionnel
  • Un mode de jeu intéressant
  • Vraiment très peu de bugs dès sa sortie
  • Très beau malgré qu’il soit très complet

Bad

  • DLC Payants
  • Pas le jeu complet au final
  • Parfois des temps de chargements longs
8.2

Excellent

Graphismes - 9.2
Gameplay - 9.3
Bande son - 7.3
Scénario - 7.1
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up