Une énième mise à jour? Avons-nous enfin du vrai contenu après deux ans d'attente? C'est ce que nous allons découvrir tout de suite dans ce test.

On l’a connais maintenant tous, cette licence phare incontournable qui depuis maintenant 2009, ravi tous les joueurs acharnés fan de jeu de baston. Et le voilà enfin, Ultra Street Fighter 4 embarque avec lui un tas de nouvelle fonctionnalité, de nouveaux personnages, ainsi qu’un bon lot de changement dans les mécanismes et équilibrage de jeu. Faisons le point sur cette mise à jour.

 

Contenu

Joli jeu de jambe

Joli jeu de jambes !

Pour 14,99€ et si l’on possède déjà une version de Street Fighter IV hormis la toute première, on obtient Ultra Street Fighter 4 en version dématérialisée. Cinq nouveaux personnages ont été intégrés dans le jeu avec pour chacun un style de jeu différent, et accueilli avec grand plaisir.

Au niveau graphique c’est toujours autant tapent à l’œil avec de belles couleurs, de sublimes effets lors des combats, et six nouveaux décors ont été ajoutés, même si certains laissent une sensation de déjà vu… En effet, ces décors ont été tirés de Street Fighter x Tekken, mais ils n’en demeurent pas moins superbes surtout que les décors ne figent jamais et que les figurants sont toujours en mouvements.

En ce qui concerne les nouveautés du mode en ligne on y retrouve enfin, un mode entrainement qui permet de s’entrainer avec un ami, fini les pertes de temps à programmer l’IA pour qu’il fasse absolument tout ce qu’on lui demande. Un autre mode de jeux fait son apparition qui n’était pas présent dans les anciennes versions, le trois contre trois, où le but est d’achever la partie adversaire pour remporter la victoire. Le premier qui tombe laisse sa place au suivant, et ainsi de suite jusqu’au dernier joueur. Le mode d’upload de vidéo sur YouTube qui est une bonne idée, on regrettera néanmoins le fait que ça soit si lent à l’upload ce qui découragera surement beaucoup de joueurs à mettre des vidéos en ligne. Ce qui n’est pas présent encore ici et qui est assez enrageant, c’est le fait de ne pas pouvoir rejouer immédiatement contre la même personne après un combat en ligne et de repasser chaque fois par le menu d’accueil.

 

Gameplay

UltraStreetFighterIV_0004

Moi peur?!

Capcom a apporté un soin particulier aux personnages. La plupart d’entre eux ont été touchés par un rééquilibrage grâce aux joueurs professionnels qui ont passé des heures sur les phases bêta. Un meilleur timing, des coups qui touche enfin, des imblocables qui ne sont plus imblocable en partie grâce au delay wakeup qui permet de retardé sa relevé, ainsi que beaucoup d’autre petit ajustement qui paraisse anodin, mais qui font plaisir une fois placé en combat. Un point intéressant dans cette version est la possibilité dans un versus de choisir son style de combat, selon une version voulue. En effet, il nous est possible par exemple de choisir Feilong de la version SSF4 et jouer contre un Sagat de la version SSF4AE.

La venue de la « redfocus » apporte aussi une touche de fraicheur au niveau technique qui s’effectue en pressant trois boutons, « LP+MP+MK » (ce qui montre que le stick d’arcade devient indispensable à partir d’un certain niveau de jeu). Pour ce qui est des nouveaux roster, on a la sublime Poison, qui est un personnage de « shoto » (pour rappelle, « shoto » sont les personnages de base comme Ryu et Ken qui possède un dragon et de quoi attaquer à distance), ensuite vient Rolento, un militaire pas comme les autres qui malgré les faibles dégâts, peut effectuer de très long combo ainsi que des phases de relevé assez prise de tête qui peuvent souvent offrir une bonne ouverture de garde et c’est un personnage assez rapide et agile. Vient le tour d’Elena, son contrôle de l’espace est plutôt aisé et elle peut contrer facilement une offensive aérienne adverse en se propulsant dans les airs, mais c’est mouvement sont assez lent surtout pendant les phases de saut ce qui peut entrainer de lourd dégât en cas de contre. Le second gros bourrin arrive et se nomme Hugo. Les commandes de ce dernier ne sont pas spécialement difficiles et ressemblent aux personnages comme Hawk ou Zangief, il vous faudra juste manipuler votre stick dans tous les sens pour le voir sortir une technique. Le dernier roster est Decapre, subordonné de Bison, et ici un certain niveau est demandé pour avoir un bon contrôle de cette demoiselle, en effet ce personnage se joue quasi totalement qu’à charge, comme Boxer ou Bison. Mais une fois pris en main, elle vous offrira du plaisir comme vous ne l’avez jamais éprouver. Mais si vous êtes nouveau et que vous débutez dans Ultra Street Fighter 4, il est conseillé d’opter plutôt pour des personnages de shoto (Ken/Ryu).

 

La conclusion d’Ultra Street Fighter 4

Ultra Street Fighter 4 est certes bon et incontournable pour tous les joueurs qui comme moi n’ont pas lâché cette licence phare, par rapport aux anciennes mises à jour, on a ici de nouveaux modes et environnements, un gameplay amélioré, de nouveaux personnages, impossible de dire du mal de cette version, même si l’on voit que Capcom arrive tout doucement à bout de souffle avec cette version.

 

Si l’idée de voir une vidéo présentatitve vous plait, notre partenaire Naxx Gaming vous propose son test vidéo:

Good

  • 5 nouveaux personnages
  • Un rééquilibrage bien pensé
  • De nouvelles maps
  • De nouveaux modes en ligne
  • DLC et version boite

Bad

  • L'upload de vidéo sur Youtube
  • Le pile ou face sur le lag des parties
  • Série tirée en longueur...
7.4

Très sympa

Graphismes - 7.4
Gameplay - 7
Bande son - 7.8
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up