Under Night In-Birth Exe: Late ne paie pas fière allure de par son titre aux premiers abords, mais les développeurs Ecole Sofware et French Bread ont assuré que leur nouveau combattant avait du cran. Arrivant tout droit des arcades japonaises, il y a de cela presque trois ans, le jeu au style manga 2D fait un saut mondial sur PS3 pour notre plus grand plaisir, avec deux nouveaux personnages et plusieurs mois de rééquilibrage basés sur le test de jeu dans la nature (je parle des salles d’arcades hein). Bien sûr, la grande question qui se pose est de savoir si ce sera assez pour convaincre les joueurs Occidentaux ?

Under Night In-Birth Exe: Late est un titre japonais de part et d’autre. Avec son style graphique séduisant, et son character design qui prend son influence de séries comme Persona, Guilty Gear ou encore BlazBlue, il revendique fièrement ses origines nippone. C’est peut-être même plus apparent comme il n’y a eu aucune localisation vocale de faites (yamete !), donc à moins que vous ne parliez couramment le japonais, vous êtes laissés en plan comme une vulgaire chaussette, à vous demander ce que le morceau de dialogue que votre personnage débite peu bien vouloir dire. Cependant, dit comme ça ce n’est pas très vendeur je l’accorde, mais ça n’entache en rien le jeu, loin de là. Ce ne sont que des phases minimes justes avant les combats, donc pas de grande perte.Under-1

L’intrigue tourne autour de la « Hollow Night », un événement qui fait apparaître les « Voids » un peu partout en ville, des créatures bien étranges … Les gens normaux sont incapables de les voir, mais ceux qui le peuvent et qui réchappent d’une attaque de Voids sans égratignures deviennent des « In-Birth », un être étant capable d’utiliser le pouvoir d’Existence.

Dans le mode Histoire, on découvre comment chaque personnage se bat pour sortir de cette Hollow Night, le casting est sympathique et varié, chaque perso dispose évidemment de sa palette de coups propres, et fondamentalement différents les uns des autres afin de varier les plaisirs.

Le scénario demeure complexe et assez vague, entre les rivalités des clans, les flashbacks, les relations entre les protagonistes et l’origine des créatures, il est aisé de se perdre. Ce n’est clairement pas le point fort du jeu, on n’oublie pas qu’il arrive de l’arcade, donc pour ainsi dire, on s’en fiche un peu du scénario au final … BASTOOOON !Under-3

Les personnages en eux-mêmes sont intéressants, même si certains sont un peu laissés en arrière-plan alors qu’on aurait voulu en apprendre un peu plus sur eux. Les protagonistes Hyde et Linne sont parmi les personnages les moins créatifs, avec Hyde qui me rappelle le personnage principal de Persona 4 croisé avec Shulk de Xenoblade, tandis que Linne est une pratiquante de ninjitsu qui porte un sweat. A côté de ça vous avez des personnages impressionnants comme Waldstein qui fait la moitié de l’écran tant il est énorme, ou encore un de ces fameux Voids en personnage jouable.

Graphiquement, on se retrouve avec une 2D soignée et animée frame par frame à la main, on pourait lui reprocher de manquer un peu d’éclat, et les décors sont clairement pauvres. L’animation de ceux-ci sont à leur minimal, mais l’action frénétique des combats rattrape cela, on peut donc penser que les devs ont volontairement choisis de distraire le moins possible le joueur.Under-2

Le jeu est fondé dans la configuration de combattant 2D traditionnelle, avec des barres de santé de personnage ornant le sommet de l’écran et la jauge d’EXS en bas que vous pouvez échanger pour des mouvements spéciaux et beaucoup plus puissants. Niveau panel de coups on se retrouve avec du coup puissant, du middle, des chopes, en somme classique mais efficace.
On vous attribue de la GRD pour des actions positives, comme avancer, attaquer ou protéger correctement, tandis que vous le perdez si vous subissez des dégâts ou partez en retraite. La jauge dispose d’un petit minuteur, qui, quand il est plein, accorde avec la plupart des GRD une augmentation aux attaques du joueur, et l’accès à d’autres mouvements, ce qui aura une grande importance pour stimuler votre jauge d’EXS. C’est un système très efficace, qui est agréablement accessible en comparaison de quelques autres entrées dans le genre, personnellement je n’ai pas eu de mal à assimiler ces quelques spécificités.

Under Night In-Birth Exe Late : en résumé

A part le mode Histoire, le jeu va vous tenir occupé grâce à ses nombreux modes de jeu tels que le Score Attack, Time, le Survival, etc … La fluidité des combats est agréable, la prise en main facile, et les temps de chargement minimes. Malgré les quelques problèmes majeurs du mode online, Under Night In-Birth Exe: Late tiens ses promesses et offre un excellent jeu de combat aux occidentaux, et son design purement japonais en ravira plus d’un !

Good

  • Gameplay accessible
  • Personnages plaisants
  • Du contenu
  • Online stable et fluide

Bad

  • Scénario faible
  • Peu d'arènes
7.1

Très sympa

Graphismes - 8.2
Gameplay - 7
Bande son - 7.2
Scénario - 6
Je pense qu'il existe un sens artistique inhérent entre les cookies et le jeu vidéo, permettant de démontrer que les pingouins roux d'Afrique ne se révèlent pas seulement de nature belliqueuse aux licornes, et que ... Non en fait je m'en fout, j'achète tous les Call of, je rage sur LoL et je me moque des moutons qui achètent Apple. - envoyé de mon Iphone 6 -
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up