Unravel – Avis


L’ovni d’Electronic Arts

C’est un fait. Depuis son annonce à l’E3 2015, Martin Sahlin et son équipe Coldwood Interactive ont surpris l’assemblée, lorsqu’Unravel s’afficha à l’écran. Un jeu de plateforme et de réflexion, le tout créé par une petite société de jeu vidéo ? M’enfin, jamais de la vie ! Et pourtant, Unravel débarque de chez EA, avec l’envie de nous faire verser une larme sur son contenu. Pari gagné ou échec cuisant ? La réponse est dans l’avis du test d’Unravel !

Unravel-Martin-Sahlin

Martin Sahlin, qui débarque avec toute sa joie pour l’annonce d’Unravel à L’e3 2015 !

Exit les jeux de sports

C’est la première remarque que l’on se fait lorsque l’on aperçoit Unravel et que l’on regarde plus attentivement le palmarès de Coldwood Interactive. C’est bien la première fois que cette équipe de 14 personnes s’attelle à créer ce type de jeu, puisqu’auparavant, il ne s’agissait que de jeux de sports d’hiver. Cela étant, Unravel nous proposera pas mal de clins d’œil aux boulots que ces jeunes Suédois aient pu déjà vous proposer. Escalade, balade sous la neige, et j’en passe… Nous y reviendrons un peu plus tard.

Unravel-Coldwood-Interactive

Comme quoi, l’habit ne fait pas le moine !

Bonjour Yarny

Unravel nous plonge dans un village de campagne qui pourrait très bien rappeler nos terres de chez nous. Le jeu se passant bien évidemment en Suède, Yarny voit le jour lorsqu’une vieille dame laisse tomber par inadvertance une pelote de laine. Nous retrouvons donc notre petite figure rouge de laine qui devra se balader dans toute la maison, et y découvrir des cadres, représentants des niveaux à franchir. Grâce à ses liens qu’il tisse en les projetant. Yarny, devra ainsi escalader et grimper de nombreux obstacles pour arriver à ses fins. À chaque niveau se trouvent 5 petits boutons cachés dans le niveau, et pour chaque fin de niveau se trouve un morceau de laine représentant diverses formes. Le joueur comprendra que Yarny rassemble des morceaux de souvenirs, et les répertorie dans un album, situé sur la table où se trouvait la vieille dame à l’introduction du jeu. Les souvenirs de qui ? Pourquoi se souvenir ? Qui est Yarny ? Tant de questions que vous vous poserez, mais que vous ne pourrez résoudre qu’à la fin du jeu.

Unravel-Yarny

N’est-elle pas mignonne cette petite boule….. de laine !

14 claques dans la tronche pour sa beauté artistique

Unravel n’est pas beau. Il n’est pas splendide. Il est tout bonnement magnifiquement magnifique ! Que ce soit les divers décors représentant la nature, le personnage, les effets de lumière, de reflet, d’eau, le vent, la musique. Bref, toute la direction artistique est un voyage fabuleux, où l’on ne voudrait jamais partir… Unravel marque un énorme point, en proposant un jeu méticuleux sur de nombreux détails, mais surtout sur sa manière de conter l’histoire. C’est poétique, frais, surprenant, et émouvant. Le level design est riche et varié, les musiques collent parfaitement au thème du jeu, les bruitages sont époustouflants, une merveille auditive et visuelle !

Unravel-Souvenirs

C’est beau, c’est poétique, c’est émouvant !

Va falloir sauter, grimper, et réflechir

En effet, dans Unravel, Yarny mettra à rudes épreuves vos méninges, puisque c’est à coup de cordes tendues, de déplacements d’objets, et d’effets de poulies en tous genres que reposent les bases du gameplay du jeu. On voit particulièrement que les développeurs n’ont pas hésité à comprendre certains fondements des sports extrêmes tels que l’escalade, ou encore le rafting, afin d’y apporter une dose de réalisme dans ce monde si féerique. Malgré tout, les énigmes sont pour la plupart plutôt évidentes, et ne devraient pas gêner quelquoncques joueurs. Ici, on joue seul, en amoureux, ou en famille, puisque c’est ça l’esprit d’Unravel : le partage.

En ce qui concerne son gameplay proprement parlé, la mécanique est assez simple à comprendre, mais n’en demeure pas moins efficace. Toutefois, on pourrait rencontrer de nombreuses fois le même schéma d’acheminement de niveau. Pousser un objet sur deux cordes, sauter, atteindre le sommet le plus haut, et redescendre. Il faudra pour autant, attendre la moitié du jeu pour y découvrir différents casse-têtes que ceux déjà rencontrés sur notre route.

Unravel-Escalade

Monter en rappel ! Va falloir s’y faire.

L’expérience fut intense, mais trop courte !

C’est le seul regret que j’exprimerais au travers de ce jeu. Unravel se boucle facilement en 6 heures, et les bonus et autres trophées ne sont pas si difficiles que cela à obtenir. On pourrait parfois noter également que le jeu paraît un peu vide, car complètement muet ! C’est assez perturbant, certes, mais le « pitch » du jeu le veut ainsi, afin de ne rien vous dévoiler tout au long de votre périple. Quoi qu’il en soit, je tiens personnellement à remercier les développeurs de Coldwood Interactive qui se sont donné les moyens de nous offrir un petit jeu d’une excellente qualité. Et qui plus es on même réussi à me décrocher une larme à la fin. La passion transpire, et ça sent bon pour le joueur ! Vous pourrez y découvrir par ailleurs, diverses photos de développements du jeu, quelques clichés, et surtout des messages touchants du début à la fin. Merci EA, merci Coldwood !

Unravel-Piece-Manquante

Trouvez toutes les pièces pour y comprendre l’histoire.

Conclusion

Alors que les gros blockbusters ont du mal à tenir la distance et nous proposer des titres toujours plus géniaux les uns que les autres, Coldwood se démarque par sa démarche, et nous conte une féerie des temps modernes, à une époque où le monde va mal, rien ne vaut de se rappeler les vraies valeurs de la vie qui sont : Amour, famille, et partage. Unravel est un jeu que vous vous devez d’essayer absolument. En cette période de Saint-Valentin, l’équipe marketing peut être fière de son coup de poker bien ficelé. À 20-30 € le jeu, vous ne devrez pas ruiner votre budget Saint-Valentin ;).



Site officiel d’Unravel


Good

  • Pouah que c'est beau !
  • L'ambiance du jeu et la transmission du message
  • C'est touchant

Bad

  • Parfois un peu vide par moment
  • Court, même si intense et passionnant
  • Pas + de pub autour du jeu
9

Chef d'oeuvre

Graphismes - 9.2
Gameplay - 8.7
Bande son - 9.8
Scénario - 8.4
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up